Journal de PonPon

Démarré par PonPon, Février 14, 2023, 08:38:44 PM

fabrice, hbox et 33 Invités sur ce sujet

PonPon

Quelques nouvelles sur l'évolution de notre pratique.

De mon côté, j'arrive de plus en plus facilement à avoir des orgasmes secs, au point où ce n'est plus aussi drôle pour Madame. Au début de notre relation, c'était beaucoup d'efforts pour nous deux pour décrocher un orgasme sec, et ça a été une sacrée découverte. Maintenant il suffit parfois d'une forte tension sexuelle pour y parvenir, sans efforts de sa part ni vraiment de la mienne.

Depuis mon petit débordement il y a un mois, je dois systématiquement demander à Madame pour tout orgasme, même sec. C'est la première fois que je suis limité sur les orgasmes secs hors "courtes" périodes de punition, et c'est maintenant une règle de base.

Il y a quelques mois, la difficulté était de ne pas éjaculer spontanément en cage. La difficulté est montée d'un cran avec l'interdiction d'orgasme secs, car si j'étais au bord de l'éjaculation occasionnellement, une fois toutes les quelques semaines, je suis au bord de l'orgasme sec tous les jours ou presque, et c'est un effort mental encore plus grand pour ne pas me laisser aller.

Hier soir, alors que je m'enivrais de l'odeur des pieds de Madame en la massant et embrassant, j'ai senti l'orgasme monter tout seul. Quand bien même je n'ai rien fait de mal ces derniers jours, Elle me l'a interdit au moins jusqu'à lundi pour avoir eu le privilège de jouir en Elle plusieurs fois récemment. Arrivé au pic de frustration après cette séance sensuelle, comme je poussais un gémissement, Elle m'a ordonné de me taire sous peine de punition sévère.

La lutte mentale est très intense, et redonne du sel à notre relation. Je me réjouis d'être chaste pour Elle et de lui masser et embrasser les pieds tous les soirs en luttant contre l'orgasme. Mon envie d'aller voir ailleurs s'est (momentanément ?) apaisée.

La frustration et l'excitation sont renforcées par l'incertitude de la grossesse. Peut-être que je serai libéré dans moins d'un mois. Peut-être dans plus d'un an. Cette perspective me donne le vertige. On sera fixés dans quelques jours.

Je l'aime.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Malgré tous les questionnements en cours, on arrive quand même à battre de nouveaux records.

Ce matin au réveil, après un long câlin, Madame m'a fait quelques petites caresses, et m'a autorisé un orgasme sec. Je ne m'y attendais pas, mais il s'est trouvé être le plus long et l'un des plus forts de ma vie. Plus de 20 minutes de spasmes presque sans interruption, et une heure plus tard je n'en suis pas encore remis. Après "seulement" 20 jours en cage et 8 sans éjaculation, c'est inattendu.

C'est exactement ce genre de sensations qui m'ont manqué pendant le mois de pause, et qui font que la chasteté permanente est à un autre niveau pour nous par rapport à une sexualité vanille assez pauvre.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Bonjour waaxer et Titou,

Là-dessus on est un peu dans le même bateau oui, enfin j'ai quand même la chance que Madame m'accorde un peu d'attention, de frustration, et des orgasmes fous, faute de prendre du plaisir elle-même. Depuis quelques jours on a eu un regain d'activités sexuelles (chastes), suite à notre discussion. Cause à effet ? Peut-être. Mais c'est pas terrible si il faut que je parle d'aller voir ailleurs pour qu'elle s'occupe de moi.

Pour ma 3e séance de torture hier soir, Elle a spontanément demandé à sortir l'e-stim. Ben ça pique, ça ne procure aucun plaisir, et pourtant Elle n'a même pas poussé la machine à fond. Et une fois terminé et de retour en cage, Elle s'est appliquée à ne me donner aucune attention, ce qui m'a fortement frustré. Une punition en bonne et due forme, je l'en remercie. Ce matin le câlin (chaste) était à la fois exquis et terrible, un concentré d'excitation et de frustration pour moi, car je la laisse me câliner comme Elle le veut, sans pouvoir bouger. Et toujours interdit d'orgasme même sec jusqu'à nouvel ordre.

Citation de: waaxer le Mars 19, 2024, 09:20:38 PMMon abstinence contrainte en ce moment est insupportable et suis allé voir ailleurs. Mais bon je suis rempli de culpabilité [...] en plus ai ouvert une boîte  de Pandore et ne sais où ça va me mener.

C'est quelque chose qui me fait très peur, cette culpabilité. C'est pour ça que je veux qu'on soit sur la même longueur d'onde avant de lancer quoi que ce soit, mais je ne suis pas sûr dans tous les cas que ça sera possible d'éviter la culpabilité. Et puis une fois l'expérience faite il se passe quoi ? Retour à la normale, besoins sexuels pas assouvis ?

Citation de: waaxer le Mars 19, 2024, 09:20:38 PMLa chasteté me plaît beaucoup mais ai besoin d'une partenaire.

Plus j'y pense, plus je me dis que ce qui me pèse ce n'est pas que certaines pratiques me seront toujours refusées alors que j'en ai vraiment envie, mais juste le fait de me sentir seul dans notre vie sexuelle. Elle me donne du plaisir, parfois immense, bien plus que dans une sexualité traditionnelle, mais pourtant le fait qu'elle-même n'y prenne pas de plaisir sexuel, et qu'elle le fasse juste pour moi me dérange. Je pense que je pourrais me satisfaire de la chasteté permanente si Elle me demandait régulièrement de jouir. C'est mon plus grand plaisir, la voir en prendre, et c'est de plus en plus rare...

Citation de: Titou le Mars 19, 2024, 10:40:11 PMNos tendres épouses ne veulent même pas de notre désir chaste d'une sexualité "autrement", celle dénuée de tout machisme, libérée des schémas patriarchiques, dévouée à la cause féminine, escamotant notre masculinité au gré des envies de ces dames, et pourtant c'est non, non, et encore non...

Le "souci" qui n'en est pas vraiment un, c'est simplement qu'Elles n'ont pas ces envies. La sexualité "autrement" qui plaît à Madame, c'est celle où je lui masse les pieds tous les soirs, et où Elle me câline chastement, sans pensées sexuelles. Et moi là-dedans je prends du plaisir en sentant la peau de ses jambes sur moi pendant que je la masse, en sentant l'odeur de ses pieds, et en profitant des moments où Elle agrémente son câlin d'une caresse bien placée qui m'emmène au 7e ciel de plus en plus rapidement, enfin quand j'y ai le droit, et en laissant s'exprimer la frustration dans tous les cas.

Citation de: Titou le Mars 19, 2024, 10:40:11 PMMais que veulent nos Dames finalement, la paix et rien d'autre ?

Ce que m'a dit la mienne, c'est qu'Elle ne veut pas la paix, nous sommes bien plus que des amis, mais Elle ne veut pas que je la touche sauf là où Elle veut quand Elle le veut, et Elle veut me toucher seulement comme Elle l'entend. Elle est parfaitement épanouie sexuellement comme ça.

Bref, je pense que ce qui coince, c'est que Madame accepte de "me faire jouer", mais nous ne jouons pas vraiment "ensemble" .
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Titou

Citation de: waaxer le Mars 19, 2024, 09:20:38 PMLa chasteté me plaît beaucoup mais ai besoin d'une partenaire.


Bonsoir waaxer,
Je te rassure tu n'est pas le seul!

C'est tout de même terrible, notre situation...Nos tendres épouses ne veulent même pas de notre désir chaste d'une sexualité "autrement", celle dénuée de tout machisme, libérée des schémas patriarchiques, dévouée à la cause féminine, escamotant notre masculinité au gré des envies de ces dames, et pourtant c'est non, non, et encore non...
C'est désespérant, au point de chercher un amant pour certains encagés, un mâle compréhensif qui saurait "combler" ce vide intersidéral, ce manque d'affection charnelle entre les hommes et les femmes.

Mais que veulent nos Dames finalement, la paix et rien d'autre ?

"Posséder un pénis rend fou"..."Elles" ne le comprennent pas.

Chastement seul.



TITOU

waaxer

Cher Ponpon,

La complicité est la clef de voûte du plaisir "partagé". En ce moment mon couple bat de l'aile et nous n'avons plus aucune complicité, nous n'avons quasiment plus joué  ensemble depuis l'été dernier et je ne l'ai pas pénétré depuis la fin de locktober 2022.

Avec Madame, nous avons un pacte depuis le début de notre relation, on peut avoir une aventure mais on ne doit pas en parler à l'autre pour ne pas se faire mutuellement souffrir. Ai déjà  comme vous proposer d'autres expériences à Madame et ai toujours des "non" ou pas "question" comme réponse.

Mon abstinence contrainte en ce moment est insupportable et suis allé voir ailleurs. Mais bon je suis rempli de culpabilité et me sens comme Mr Chaste et Dr Infidèle (ma version de Dr Jeckil et Mr Hide) en plus ai ouvert une boîte  de Pandore et ne sais où ça va me mener. La chasteté me plaît beaucoup mais ai besoin d'une partenaire.


J'enferme mes pulsions, je libère ma dévotion.

PonPon

Hello,

Citation de: enjauladito le Mars 17, 2024, 05:16:06 PMsur ce point-là, mon pronostic serait que Madame, après t'avoir sincèrement écouté, se soit dit « mon petit vieux, cette affaire-ci va rester sagement dans l'armoire aux fantasmes pour n'en jamais sortir, moi vivante ! »

Elle m'a bien dit que ce n'est pas une situation qui lui convient, mais se retrouve un peu bloquée entre le risque que ça casse entre nous à cause de ça, et le compromis à faire. Elle m'a demandé de me mettre au clair avec moi-même sur ce dont j'ai vraiment besoin, et si ce n'est pas possible de faire autrement on fera une période "hors du temps" pour faire ça, et on espère mieux se retrouver après. Ce n'est pas une situation simple, mais c'est cause de trop de souffrance pour moi. J'aime notre sexualité chaste, mais j'ai besoin de découvrir plus, des choses qui sont hors de question pour Elle.

Citation de: Lochaspan le Mars 18, 2024, 01:24:32 PMMais si tu veux aller voir ailleurs, je pense qu'Elle doit être entièrement actrice et que tu n'es pas ton mot à dire dans le choix.

C'est ce que j'aimerais, mais si ça doit arriver, Elle ne veut pas en entendre parler. Ça serait une période de "pause" entre nous. Plus de rapprochement, peut-être même chambre à part.

J'espère être capable soit de me contenter de ma sexualité actuelle, qui n'est objectivement pas si mauvaise que ça depuis la cage, bien que pas du tout conventionnelle, et pas très variée (mais quand même plus variée que beaucoup de couples au final...), soit de juste faire quelques expériences sur quelques mois, et réussir à m'arrêter là, pour ne jamais y revenir.

Le travail sur moi-même est en cours, l'avenir nous dira où ça nous mène.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Lochaspan

Bonjour Ponpon,

Merci de nous tenir informé de ton évolution d'homme chaste.

Je trouve que Madame a très bien fait de reprendre les choses en main de façon assez vigoureuse.

C'est une bonne chose.

Comme Enjauladito, je pense que ton idée d'aller voir ailleurs est à reconsidérer, surtout si Madame reprends les reines de ta chasteté et de tes orgasmes.

A la rigueur, si Elle est d'accord sur le principe, je pense que cela serait plutôt à Elle de choisir ton partenaire.

Aimant l'orgasme prostatique, je pense qu'un partenaire serait le bienvenu pour toi. Sur ce point, c'est uniquement ma vision.

Mais si tu veux aller voir ailleurs, je pense qu'Elle doit être entièrement actrice et que tu n'es pas ton mot à dire dans le choix.

Chastes Salutations.


enjauladito

Merci Ponpon de revenir régulièrement nous donner des nouvelles. Ton témoignage est toujours précieux à découvrir, épisode après épisode !

Citation de: PonPon le Mars 17, 2024, 10:03:57 AMNous avons rediscuté avec Madame d'expériences hors couple... Elle a bien compris que c'est quelque chose de nécessaire pour moi, pour le bien de notre couple.
sur ce point-là, mon pronostic serait que Madame, après t'avoir sincèrement écouté, se soit dit « mon petit vieux, cette affaire-ci va rester sagement dans l'armoire aux fantasmes pour n'en jamais sortir, moi vivante ! »  L'avenir dira... Et toi, si tu veux bien toujours, tu nous raconteras...
Le meilleur pour vous deux,
chastement
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »

PonPon

Nouvelles avancées.

Nous avons rediscuté avec Madame d'expériences hors couple. Une discussion houleuse mais nécessaire. Elle a bien compris que c'est quelque chose de nécessaire pour moi, pour le bien de notre couple. J'ai commencé quelques séances de sexologue pour mieux cerner mes propres besoins. C'est étrange de parler de chasteté de but en blanc avec une personne extérieure.

Avant d'en parler à Madame, j'ai accidentellement eu un orgasme de la prostate qui a débordé en sissygasm, puis 3 autres un peu moins accidentels les jours qui ont suivi. Mon changement de comportement n'a pas échappé à Madame, qui m'a puni pour ne pas l'avoir prévenue. Fini l'accès libre à mes jouets, je dois systématiquement lui demander. Finis les orgasmes autorisés en cage, je ne peux en avoir que si Elle m'y autorise. En plus de ça, pour chacun des 4 orgasmes, j'aurai une séance de torture. La première à déjà eu lieu. Longue séance de T&D en me laissant à la limite du plaisir, à juste subir la frustration, et interdiction de prendre du plaisir, je dois me contenir. Je ne sais pas si j'ai adoré ou détesté. Dans le doute on va dire que j'ai adoré.

Je suis maintenant officiellement en chasteté permanente pour Madame. La chasteté est ma situation de base, et les libérations seront une exception. Notre sexualité est un fardeau pour nous deux quand je ne suis pas chaste.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Tout va bien depuis ma remise en cage il y a un mois.

Nous avons recommencé les essais bébé avec Madame, qui est peut-être déjà de nouveau enceinte. Retour en cage systématique après le rapport.

J'ai proposé aucune éjaculation jusqu'à son retour de couche si elle est enceinte, soit plus d'un an de chasteté stricte, presque 4 fois plus que mon record actuel. Elle m'a dit qu'on en reparlerait.

Je n'ai pas encore osé lui reparler d'aller voir ailleurs, mais je pense que ça peut être drôle de jouer hors couple en cage, et ça limitera fortement les risques d'IST, qui sont un blocage pour Madame.

Enfin encore faut-il l'aval de Madame, puis trouver quelqu'un pour jouer avec un homme en cage, interdit d'éjaculer. Ce n'est pas pour demain je pense.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

C'est sûr que la CMC est maintenant ancrée. Hier soir alors que je la regardais amoureusement Elle m'a de nouveau dit qu'elle aime quand je suis en cage, qu'il n'y a que des avantages pour Elle et que je suis meilleur en tous points.

J'espère avoir droit à une Saint-Valentin intéressante !
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

enjauladito

Citation de: PonPon le Février 12, 2024, 12:02:06 AMMadame m'a dit "j'aime quand tu es en cage, tu es beaucoup plus gentil", "la frustration c'est le but du jeu non ?", "je te libérerai quand j'en aurai envie".

Une fois encore, ton Épouse montre combien Elle prend génialement la main dans votre CMC, à défaut d'être quotidiennement assoiffé de sexe comme tu voudrais ! Meilleurs vœux à vous deux, fêtez dignement cette Saint-Valentin !
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »

Lochaspan

Bonjour Ponpon,

Je suis content pour toi de voir que la situation s'est nettement améliorée par rapport à ton message de début d'année.

Comme quoi, il ne faut jamais perdre espoir. À partir du moment où le dialogue est omniprésent. Et, il faut savoir faire preuve de patience.

Bonne journée.

PonPon

Citation de: Margotdenis le Février 12, 2024, 01:05:16 PMJe te souhaite de devenir accroc à ces sensations.

Visiblement je suis déjà accro, plus que je l'aurais pensé. On se rend compte du changement vers le mieux quand on commence à porter la cage, mais on parle beaucoup moins du retour vers le moins bien quand elle est retirée, qui est brutal.

J'espérais un changement dans notre sexualité de couple, je suis servi. Et ces derniers jours montrent bien que Madame est convaincue à 100% de l'efficacité de la cage sur notre bonheur commun.

Je suis curieux de voir ce qui va passer une fois qu'Elle sera de nouveau enceinte. J'ai toujours envie (besoin ?) d'une expérience hors du couple, est-ce que Madame me dira d'y aller quitte à ne plus la toucher, ou alors Elle utilisera la cage pour m'en empêcher, ou encore Elle me laissera faire, mais uniquement en cage ? C'est ce qui est beau dans ce renversement de pouvoir. Je veux des choses, mais tant qu'on reste ensemble c'est Madame qui décidera si, quand et comment. Mon sexe ne m'appartient plus, c'est notre volonté à tous les deux.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Margotdenis

L'homme présente la cage à Madame, sans grande conviction, par jeu, juste pour voir... et puis, par un tour de passe-passe, Madame rend la cage indispensable à Monsieur, sans qu'il rende compte, jusqu'au jour où de lui-même, il réclame sa cage.

Tu ne peux plus te passer de ta cage de chasteté, car tu te rends compte que ce petit objet te procure du bien-être et accroit ton désir pour Madame. Ce sont les bienfaits de la frustration positive.

Je te souhaite de devenir accroc à ces sensations.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari | Madame dicte les règles, monsieur obéit.

PonPon

Décidément, il y a des choses dans ma sexualité qui me dépassent.

Depuis que Madame m'a remis en cage, tout est rentré dans l'ordre. Elle ne se sent plus agressée pour rien, je suis un agneau et même sexuellement je me sens beaucoup plus proche d'Elle, alors qu'il n'y a rien eu de sexuel entre nous.

Ce soir, comme je poussais un petit gémissement de frustration, Madame m'a dit "j'aime quand tu es en cage, tu es beaucoup plus gentil", "la frustration c'est le but du jeu non ?", "je te libérerai quand j'en aurai envie". Je n'ai pas été plus frustré par ces paroles, plutôt profondément amoureux. Je me suis donné 4 orgasmes de la prostate dans la foulée (j'en profite tant que j'y ai droit), et maintenant je me sens frustré mais épanoui. Je n'ai presque plus envie de "tromper" Madame.

Peut-être avais-tu raison enjauladito, Elle m'a libéré pour mieux m'enfermer derrière. Le mois passé en liberté a été catastrophique et en un tour de clé tout a changé. Je me sens handicapé sans ma cage et sans sexe.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Ce soir, en rentrant de déplacement professionnel, on a pu discuter avec Madame de notre relation. Elle est très repliée sur elle-même en ce moment et j'en souffre beaucoup.

Après m'avoir repoussé pour dormir, je lui ai dit une petite touchette et dodo. Elle m'a répondu non pas ce soir, tu remets la cage, et quand tu es en cage c'est aussi interdiction de porno, mais tu as le droit à tes jouets et aux orgasmes par derrière pour le moment.

J'ai fait mine de protester, mais Elle sait bien que ça me fait très plaisir, et que ça m'aide à gérer ma frustration dans les périodes compliquées.

Me voilà donc en cage, à jouer avec mon aneros en écrivant ici. C'est fou comme ce petit objet fait des miracles. J'étais tout triste et me voilà maintenant tout excité.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

enjauladito

Vivement que « les choses rentrent » dans leur cage !  ;)
Bien à toi, chastement !
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »

PonPon

Je réalise que ça va faire un mois que je suis en liberté. J'ai l'impression qu'il s'est passé une éternité.

Bilan négatif. Madame se met la pression pour rien, je suis irritable, on a eu plusieurs engueulades, et au niveau sexuel j'ai entre 1 et 3 orgasmes par jour mais je me sens vide, sans mauvais jeu de mots. Madame me touche un peu, mais le coeur n'y est pas, elle le fait pour moi et ça se sent.

3 rapports pendant cette période, dont deux moments de malaise, qui m'ont laissés plus triste qu'autre chose à la fin.

Madame n'a pas appliqué les punitions, le jouet est au placard et n'a jamais vraiment servi.

Elle m'a reparlé d'aller voir ailleurs, mais je sens qu'elle veut me provoquer. Elle me dit que si ça arrive ça sera fini entre nous sur le plan intime. Pas acceptable pour moi. Pourtant j'en ai de plus en plus envie, je ne supporte plus de devoir en permanence me contenir pour ne pas la brusquer.

Mauvaise période, c'est comme si l'année passée n'avait pas existé. Je suis un peu désespéré. Madame me dit de me préparer à retourner en cage bientôt. Espérons que les choses rentreront dans l'ordre.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Bonsoir,

Que de retournements en effet. Cette période de liberté est finalement intéressante, parce que c'est une occasion de prendre encore du recul sur notre sexualité et nos envies profondes.

Pour Madame, de ce que j'ai compris, elle regrette que je ne sois pas aussi attentionné sans cage. Je fais tous les efforts possible, mais ça sonne faux pour Elle. Elle ressent de nouveau une pression sexuelle qui avait disparu l'année dernière. Elle me dit qu'en à peine quelques jours, j'ai retrouvé tous mes travers, masturbation à outrance, pornographie, désir difficile à canaliser et irritabilité.

Pourtant, j'ai l'impression que l'année très intense qui vient de se passer a laissé une marque sur moi. J'ai l'impression d'être beaucoup plus patient, de ne rien demander à Madame, juste de profiter de mon sexe en liberté dès qu'il m'en fait sentir le besoin. Visiblement je dois encore m'améliorer. L'autre effet est que Madame joue beaucoup plus avec mon membre qu'avant. C'est quasiment quotidien, alors qu'avant c'était quasiment jamais.

Pour ma part, je suis mitigé. C'est un soulagement de ne plus avoir la logistique de la cage, de pouvoir me masturber plusieurs fois par jour, de constater que suite à un encagement quasi-permanent de longue durée, le matériel est aussi vigoureux et endurant qu'avant, et de pouvoir retrouver des rapports sexuels où on peut avoir un orgasme simultané sans trop d'effort. Par contre, l'intensité du plaisir est fade à côté de ce que j'ai connu cette année, et ça commence à me manquer un peu. J'aimerais pouvoir obtenir un plaisir aussi intense sans cage, mais je doute que ça soit possible.

Bref, il est dans notre intérêt à tous les deux de continuer la CMC, mais maintenant que Madame a pu expérimenter les avantages de la pratique, l'initiative de relancer une période devra venir d'Elle.

Et justement, on dirait que cette pause lui a fait prendre la mesure de son pouvoir. Jusqu'à maintenant, les avantages pour Madame étaient surtout les petites attentions, la paix sexuelle et l'amusement. Hier, alors que je répétais un tic qui l'agace, Elle m'a proposé un marché. Chaque jour où je n'aurai pas ce tic, j'aurai une récompense sexuelle. S'il se répète trop, c'est électrochocs et au bout d'un moment chasteté longue durée. On dirait bien que Madame compte utiliser la chasteté pour me rendre meilleur pour Elle en tous points.

Nous n'avons pas reparlé du libertinage, on le fera en moment voulu. On ne relancera pas de bébé avant encore au moins un mois, on a le temps. Si elle ne change pas d'avis, je pense qu'on ira progressivement vers une maîtresse pour moi, et des périodes de chasteté, y compris pour le sexe avec ma maîtresse, pour être au mieux pour Madame. Cette option me plaît bien mais risque d'être difficile à atteindre. On verra où l'avenir nous mène, à notre rythme.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.