Journal de PonPon

Démarré par PonPon, Février 14, 2023, 08:38:44 PM

Bert et 30 Invités sur ce sujet

PonPon

Jour 20

J'ai l'impression que passer le cap des 17 jours joue sur mon mental. J'ai été un lion en cage (;D) ces derniers jours, et Madame ne m'a pas accordé d'attention hier soir.

Ce soir, j'ai eu droit à quelques léchouilles dans le creux du cou, Madame voulait tester un peu ma nouvelle zone érogène. C'est très agréable, mais ça reste juste assez de plaisir pour être excité sans aucune possibilité de jouissance.

Quand Elle a arrêté, j'ai protesté. Madame m'avait pourtant prévenu que je le regretterais, et Elle a commencé à sévir. Un jour sans aucune stimulation supplémentaire à chaque fois que je proteste ou négocie. Ça va me calmer :-X

Madame a ses règles, pas de bébé pour cette fois-ci. Elle va me garder encagé jusqu'à la fin, et possiblement encore quelques jours après pour me frustrer un peu plus, puis on est repartis pour un essai.

Après bientôt 3 semaines, Elle commence enfin à retrouver un peu de désir. J'ai hâte de pouvoir La satisfaire.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Jour 17

Ce nombre est important pour moi car il correspond au record que j'avais atteint quand je commençais à jouer avec le contrôle d'orgasme, avant de rencontrer Madame. Je ne pensais pas être capable de le battre un jour, et je l'ai conservé pendant plusieurs années. C'est la deuxième fois que je bats ce record, et première fois en cage.

Pour fêter ça, Madame m'a rappelé que si elle tombait enceinte, je n'étais pas prêt de sortir, puis m'a fait un petit cadeau. Après que je lui ai fait long massage des pieds elle m'a léché, soufflé, sucé, embrassé, le cou et l'oreille, puis très subtilement caressé les tétons. Je n'avais le droit ni de gémir ni de la regarder. J'y ai pris beaucoup de plaisir et j'ai découvert une nouvelle zone érogène dans le creux du cou, et la redescente a été terriblement frustrante. J'ai découvert le potentiel de ma nouvelle cage, confortable même dans un état de forte excitation.

Tout ça pour finir dans un état d'amour intense et d'adoration pour Madame.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Merci pour ton message Margotdenis.

Je sais que cet engagement est bénéfique au couple. Madame devient douée à ce petit jeu et m'a dit qu'elle a sciemment limité au maximum mon plaisir pour me frustrer le plus fort possible, en sachant que je m'attendais à beaucoup plus après cette séparation.

Je sais que c'est aussi mon rôle de ne pas insister ou négocier, ce qui pourrait la décourager.

La plupart du temps, je jouis cérébralement de la sensation de la cage, de cette attente d'un plaisir toujours retardé, de repousser mes limites. J'ai parfois l'impression d'être revenu à l'époque où nous nous sommes rencontrés. Pendant le trajet retour, j'avais des papillons dans le ventre comme pour un premier rendez-vous. La frustration a été d'autant plus grande quand elle m'a à peine accordé quelques minutes.

Parfois, j'imagine mille scénarios érotiques avec Madame. Je rêve de retrouver la passion du début, quand on découvrait le corps de l'autre et on faisait l'amour à longueur de journée.

Après tout, j'ai quand même "joui" de cette frustration pendant pas loin d'une heure, et c'est une situation qui arrive maintenant très fréquemment. Il y a quelques mois, je n'aurais pas été encagé mais je suis pratiquement sûr qu'il ne se serait rien passé du tout.
Paradoxalement, je n'ai jamais eu une sexualité aussi intense que depuis quelques mois, malgré les quelques instants de doute et de découragement.

Aujourd'hui, j'ai dépassé mon record de jours encagé, Madame n'a plus aucune pression sexuelle et m'a touché la cage quelques secondes ce matin pour m'encourager, et nous sommes plus connectés que jamais. C'est pas toujours facile, mais le jeu en vaut la chandelle !
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Margotdenis

@Ponpon,

Nous sommes tous passé par ce stade, où l'on espère une libération, parce qu'on s'imagine être en droit d'être libéré. Seulement voilà, nos Keyholers détiennent la clé, donc Elles seules ont le pouvoir de décider où, quand et comment nous sommes libérés!

C'est le principe même de la chasteté, simple, mais tellement difficile à admettre pour l'homme.

Ta frustration est grande. Il te faudra apprendre à gérer cette frustration. Sache que ce n est pas une punition, mais que ta Keyholder fait cela pour ton bien.

Le passage de la chasteté fanstasmée, à la chasteté réelle est un moment difficile pour le mâle viril qui perd le contrôle de sa sexualité. Le rôle de ta Keyholder est très important pour t'accompagner, t'encourager, te valoriser, pour dépasser ce cap.

Ne t'abandonnes pas à la facilité.
Bon courage.
D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari | Madame dicte les règles, monsieur obéit.

PonPon

À mon retour à la maison, ma nouvelle cage était arrivée. J'espérais que Madame en profiterait pour me préparer une belle session, mais elle m'a juste permis d'enlever l'ancienne pour enfiler la nouvelle, après avoir nettoyé le matériel.

Le soir, Elle m'a dit de mettre un chrono de 3 minutes, c'est le temps que j'aurais pour jouir sans ouvrir la cage, juste par un massage du périnée. Quand le chrono a sonné, j'étais encore assez loin de l'orgasme, et Madame m'a dit que c'était tant pis pour moi, je serais plus performant la prochaine fois.

Énorme frustration, je m'attendais à tellement plus ! J'ai mis pas loin d'une heure à retrouver mes esprits, en poussant des petits gémissements de frustration.

Nous sommes ensuite partis en week-end prolongé chez des amis, sans aucune intimité. Il ne se passera rien d'excitant ce week-end.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Hier soir, avant que je parte en déplacement professionnel, la soirée avait une saveur particulière. Madame a commencé à me masser le périnée, et je savais alors que j'allais prendre beaucoup de plaisir.

Le plaisir a commencé à monter doucement, Madame était d'une subtilité infinie dans ses mouvements, et si féminine contre moi. Au bout de quelques minutes, elle s'est approchée de mon oreille et a chuchoté "tu n'auras pas d'orgasme ce soir".

Alors que je protestais, elle s'est mise à me lécher les tétons avec passion, visiblement très amusée.

Torture exquise que d'être habilement stimulé sur des points subtils, tout en sachant que la jouissance, même non libératrice et terriblement frustrante, ne me sera pas accordée en cette veille de séparation. Je me suis concentré sur mon plaisir, Madame allait m'arrêter à la lisière de l'orgasme... Sauf que Madame est plus intelligente que ça, elle m'a laissé sciemment à la lisière, de la lisière de l'orgasme. Le plaisir physique est resté de faible intensité, ce qui a provoqué une frustration plus grande encore.

J'ai essayé de négocier, mâle faible que je suis, mais Madame m'a fait comprendre que si je négociais encore une seule fois, j'allais le regretter.

J'aime le sourire satisfait de Madame quand Elle arrive à me surprendre.
J'aime son ton de défi quand Elle me dit que comme ça je penserai à Elle.
J'aime quand Elle s'amuse au lit.
J'aime quand Elle me dit qu'elle a maintenant envie de repousser mes limites.

Espérons que notre ancienne sexualité morose soit définitivement derrière nous.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Citation de: Phiphi22 le Mai 11, 2023, 09:32:40 AMWouah ! Bien déterminé ! Au bout de huit jours en cage, sans ouverture, je commence à devenir " nerveux "....

Moi ça me met plutôt dans une sorte d'état second au bout de 6-7 jours, comme si j'étais complètement shooté aux hormones. C'est intense, mais le retour à la normale crée un vide. J'ai envie d'expérimenter encore plus et comme je sais que ça serait impossible tout seul, je suis heureux que Madame joue le jeu.

---

Depuis la fin de notre essai bébé, Madame n'est pas très tactile. A part quelques secondes de caresses du périnée et des tétons - bien loin de m'emmener à l'orgasme - et un peu de teasing psychologique (cf mon dernier message), c'était très calme.

Ce soir j'étais extrêmement excité. Tout semblait par ailleurs indiquer que la soirée allait être très sage. J'ai proposé un massage des pieds à Madame, qui a volontiers accepté. Après le massage, j'ai commencé à lui embrasser les pieds mais ça l'a mise mal à l'aise. J'ai cru que ça allait s'arrêter là, mais Madame voyant que j'étais très en demande m'a promis un peu de stimulation avant de dormir.

Après quelques minutes d'attente, elle est venue dans mes bras et a commencé à me masser le périnée. Elle m'a dit de bien me concentrer sur mon orgasme parce qu'elle arrêterait la stimulation si c'est trop long à venir.

J'ai très rapidement ressenti beaucoup de plaisir, et quand l'orgasme est venu, j'ai atteint de nouveaux sommets. Elle a arrêté de me toucher après quelques secondes d'orgasme, mais j'en ai enchaîné 4 ou 5 très longs et intenses, et le plaisir descendait à peine entre les orgasmes. J'ai joui comme ça pendant plusieurs minutes, à me demander quand ça allait s'arrêter. Meilleur orgasme de ma vie !

Bien sûr, ce sont des orgasmes secs, et qui ne cassent pas la tension sexuelle, bien au contraire. C'est pratique pour Elle et très frustrant pour moi. Elle me fait décoller en quelques minutes sans même avoir besoin de toucher à la cage, et on ne gâche pas le précieux sperme destiné à fabriquer notre bébé.

Pour couronner le tout, l'idée de demander ma libération pour me masturber était très forte. Je lui ai dit (bien sûr pas sérieusement) que je la déteste d'avoir ajouté cette règle vicieuse, que ça marche beaucoup trop bien pour me rendre fou. Elle était fière d'elle. Une fois la tension un peu descendue, Elle a pris son air taquin et m'a dit qu'elle n'a pas apprécié que je dise que je la déteste, et que je serais bientôt puni pour ça.

Cerise sur le gâteau, en début de semaine prochaine j'ai un déplacement professionnel. Elle m'a dit qu'elle n'enlèverait pas ma cage pour y aller. "Comme ça je ne risquerais pas d'aller voir ailleurs".

Bref une soirée qui s'annonçait très sage s'est transformée en une belle séance de teasing, et Madame a de nouveau repoussé mes limites.

Je suis présentement un homme heureux.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

cagelover

Au moins il y a que 365 jours cette Anne 🤪. Ça sera plus dure en 2024 !
La cage est un art de vivre pour le bonheur de sa KH !
Période en cours démarrée le 22/01/2022

DDDO : 22/01/2022
Année | Max | Total
2022 | |
2021 | 24 | 107
2020 |  37  |  79
2019 |  38  | 106
2018 |  31  |  63
2017 |  31  |  76
2016 | Pas compté

Phiphi22

Wouah ! Bien déterminé ! Au bout de huit jours en cage, sans ouverture, je commence à devenir " nerveux "....

PonPon

Ce week-end, j'ai cassé ma cage. Vive le matériel chinois... Ça a été l'occasion de porter la taille en-dessous, qui est finalement au moins aussi confortable.

Comme j'étais en train d'en commander une nouvelle, Madame me dit que j'ai intérêt à prendre de la qualité, car je vais passer plusieurs années dedans.

Elle a pris la liberté de changer les règles de mon propre défi (après tout, c'est Elle qui décide...). J'aurai droit à une unique masturbation d'ici la fin de l'année. Je peux la demander à n'importe quel moment, mais Elle n'est bien sûr pas obligée d'accéder à ma requête.

C'est pire que rien du tout, parce qu'à chaque fois que je suis excité j'ai cette option qui me trotte dans la tête, en sachant qu'il ne faut pas que je la gâche parce qu'il reste encore 8 mois... Enfin si Elle décide de me laisser me masturber de nouveau ensuite, car Elle sous-entend parfois le contraire.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Ah ben ça y est, Madame m'a demandé de remettre la cage, et au passage m'a demandé un massage des pieds. On reprend les bonnes habitudes.

Pressé d'avoir le verdict :P
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Le lendemain de notre retour de vacances, Madame me dit qu'elle a probablement passé son ovulation. Retour en cage au plus tard jeudi.

Ensuite, si ça prend du premier coup, Elle n'a pas prévu de me libérer avant un bout de temps.

On croise les doigts, je ne serais pas contre un mois d'essai bébé supplémentaire :P
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Doudouxencage

Appréhension et excitation sont effectivement les deux mots d?ordre dans bien des cas 😊😇

PonPon

Pour le moment le maximum a été 2 semaines, et déjà  c'est super intense !

Pendant la première grossesse la plus longue abstinence sans masturbation était de 27 jours, et ça a été une épreuve. Elle n'a pas eu une seule fois envie de sexe pendant un an et demi.

Je me sens prêt à  passer à  la vitesse supérieure, mais il y a quand même pas mal d'appréhension et d'excitation à  cette idée.

Enfin j'espère déjà  qu'elle voudra bien jouer avec moi malgré les nausées et la fatigue...

J'ai quand même l'impression que la dynamique sera très différente cette fois maintenant qu'elle a vraiment commencé à  contrôler mes orgasmes :)
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Titou

Citation de: PonPon le Avril 26, 2023, 08:59:21 PM
J'avoue que ça me fait un peu peur. Si c'est comme sa première grossesse et qu'Elle arrive à  ne pas céder quand je lui demanderai à  être libéré, je crois qu'on est plutôt partis pour un an et demi, avec à  tout casser une ou deux libérations pendant le 5e mois si j'ai de la chance :-[

Mais on est tellement bien dans la cage !  ;D
TITOU

PonPon

J'avoue que ça me fait un peu peur. Si c'est comme sa première grossesse et qu'Elle arrive à  ne pas céder quand je lui demanderai à  être libéré, je crois qu'on est plutôt partis pour un an et demi, avec à  tout casser une ou deux libérations pendant le 5e mois si j'ai de la chance :-[
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

cagelover

Bonne nouvelle !
Et après 9 mois de cage ðŸ¤"
La cage est un art de vivre pour le bonheur de sa KH !
Période en cours démarrée le 22/01/2022

DDDO : 22/01/2022
Année | Max | Total
2022 | |
2021 | 24 | 107
2020 |  37  |  79
2019 |  38  | 106
2018 |  31  |  63
2017 |  31  |  76
2016 | Pas compté

PonPon

Quelques nouvelles.

Nous sommes sortis de notre petite habitude en partant en vacances sans cage. Madame m'a dit en me caressant qu'il était temps de passer aux choses sérieuses pour lancer un bébé, et m'a laissé mariner quelques jours avec de belles idées en tête.

On est partis pour faire l'amour tous les deux jours jusqu'à  ce qu'Elle tombe enceinte, le Jeu est donc en pause pour un petit moment (mais pas mon défi de 2023). ça me va très bien aussi comme programme ;D
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Doudouxencage

@Ponpon, courage le meilleur est à  venir…
Pas de doute, Plus c?est long plus c?est bon ðŸ˜...

PonPon

Note pour plus tard : toujours attendre que l'excitation soit retombée avant de partager nos expériences. Elle m'a fait marcher et j'ai couru ::)

Ce midi, Madame me dit que ses règles sont un peu tardives et me propose un câlin. Elle me donne la clé en me disant de ne pas m'attendre à  jouir, et me dit d'enfiler un préservatif anesthésiant. Le temps que le gel fasse son effet, je commence à  l'embrasser et la caresser, et elle cherche une punition à  la hauteur si je n'arrive pas à  me retenir. L'enjeu est de taille : 2 semaines et demi sans aucune stimulation.

Nous faisons l'amour, et elle me dit qu'elle commençait à  être en manque après 2 semaines. Ouf, on n'a pas attaqué une période à  vide !

Son plaisir monte lentement et elle atteint l'orgasme. L'anesthésie a été efficace, j'ai ressenti du plaisir, mais j'ai pu ne pas jouir sans grand problème. Objectif atteint, double excitation entre le rapport sexuel et l'enjeu, je m'apprête à  sortir pour être remis en cage. Madame me dit alors avec un grand sourire que j'ai le droit de jouir ! L'orgasme a été puissant, ça a été un beau moment de complicité. Bien entendu, retour immédiat en cage juste après.

On a profité de la redescente pour discuter à  tête reposée de notre pratique. Je lui ai dit que j'ai été troublé par son discours d'hier soir. Elle m'a répondu qu'elle n'était bien sûr pas sérieuse, et m'a rappelé que dans tous les cas je suis libre d'arrêter le jeu à  tout moment. J'ai été étonné d'apprendre que même si les effets secondaires sont super pour elle, elle n'est toujours pas totalement à  l'aise à  l'idée de me "tourmenter", et elle ne veut pas d'une relation de domination/soumission. Je l'ai bien sûr rassurée, il n'y a pas de dimension SM dans notre jeu (même si je ne serais pas contre un peu), juste de la découverte et du plaisir partagé.

Cette expérience m'aura quand même donné le vertige et fait réfléchir. Je pense que je serais consentant à  essayer un encagement de longue durée, possiblement plusieurs mois, mais ça m'est complètement impossible d'imaginer du permanent. Si sa prochaine grossesse se passe comme la première, je crois que je vais avoir l'occasion de tester assez vite, en espérant qu'elle soit moins avare en contacts...

@enjauladito je pense quand même aussi qu'il y a un côté sérieux dans ce qu'elle m'a dit hier, par rapport à  notre Amour. Elle m'a aussi dit que comme ça au moins je ne risquais pas de la tromper, comme elle refuse que j'aie une maîtresse. Pas sûr que ça soit juste de la provocation pour m'exciter, surtout vu comme le sujet a été houleux avant mon encagement.

Dans tous les cas, si j'avais dû la quitter, ou si je suis amené à  le faire dans le futur, l'Amour (ou son manque) ne serait jamais la cause. Le sexe par contre aurait pu être une des causes.

Nous avons une petite fille de bientôt un an, et on prévoit de refaire un enfant dans l'année. Dès que Madame donne son go, on s'y met :)
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.