Journal de PonPon

Démarré par PonPon, Février 14, 2023, 08:38:44 PM

0 Membres et 9 Invités sur ce sujet

PonPon

Jour 78 - l'attente.

Depuis quelques jours, Madame a des hauts et des bas. Ça fait plusieurs fois qu'Elle me dit en journée qu'Elle veut faire des trucs fun ensemble, qu'Elle a même un petit fond de désir de temps en temps, et que tout tombe à l'eau dès que l'occasion se présente.

Ce soir ne fait pas exception. Une soirée torride s'annonçait enfin, et ça a fini sur une douche tiède. Elle a quand même pris la peine de me teaser doucement pendant une heure en regardant un film. Elle m'a de nouveau amené très proche de l'orgasme de la poitrine et m'a refusé tout type d'orgasme ce soir, mais j'espérais tellement que le plaisir soit réciproque que l'expérience n'a pas été aussi intense qu'elle aurait pu l'être. J'ai quand même eu cet espèce de léger "orgasme cérébral" une fois dans ses bras.

On a parlé un peu de locktober. Madame n'y voyait pas d'intérêt car "je suis en cage toute l'année de toute façon". Je lui ai dit que j'aimerais beaucoup marquer le coup en faisant des trucs excitants un peu tous les jours. Elle m'a dit qu'Elle chercherait. Bon je ne sais pas à quoi m'attendre, je n'y crois pas trop mais ce n'est pas un refus total de jouer.

Elle m'a promis qu'on ferait des trucs ce week-end pour rattraper les derniers couacs. Là non plus je ne sais pas à quoi m'attendre. Me décager ? Un rapport ? Un orgasme pour Elle uniquement ? Ou encore un pétard mouillé ?

Les prochains jours s'annoncent excitants, et l'attente me rend fou d'impatience.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

paudouce

Heureux de t'avoir aider a trouver le bon mot pour decrire ton etat.
Bien accompagné je pense que tu pourrait aisement retrouver le sub space dans d'autres pratiques BDSM.



PonPon

Pour revenir au subspace, effectivement les sensations que je ressens s'approchent du subspace "blond" décrit dans cet article : https://bdsm-empire.fr/blogs/blog-bdsm-empire/subspace-bdsm, avec un état de conscience altéré, des orgasmes à répétition pendant plusieurs minutes et une incapacité à aligner 3 mots.

Mais ça n'arrive pas toujours jusque là. Ce matin par exemple Madame m'a juste fait quelques léchouilles sur les tétons, et je suis entré dans un état de conscience altéré, tout mon corps a ressenti du plaisir, mais je suis resté en pleine possession de mes moyens.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Hello Titou,

A fleur de peau c'est vraiment le mot. Tout est extrêmement intense, surtout sans la cage. Je ne pensais pas que ça irait si vite si loin. Je suis dans un état de frustration monstrueux.

Quand je pense qu'avant Madame me reprochait d'être "trop performant" au lit ::)
J'avais fait exprès de prendre une gaine non texturée pour ne pas être stimulé, mais ça ne suffira pas.

En parlant d'attouchements, nouvel épisode (et avancée) de nos aventures aujourd'hui. Je suis resté sans cage tout l'après-midi, et le seul fait d'être nu sous mes vêtements me provoque des sensations assez fortes.

Dans l'après-midi nous avons eu une mauvaise nouvelle : l'opération de Madame ne s'est pas bien passée. Elle a un traitement pendant quelques semaines et si ça ne suffit pas, nouvelle opération. Je vais donc rester chaste pendant encore au moins un mois et demi.

Ce soir, Madame était très joueuse. J'étais dans ses bras sans cage, et je sentais l'orgasme monter spontanément, doucement. Elle m'a mis au défi de ne pas avoir d'orgasme pendant 30 minutes. Facile ai-je pensé !

Et Elle m'a embrassé comme Elle ne l'avait plus fait depuis les premiers jours de notre relation. Un baiser long, langoureux, passionné. Un délice pour mes sens, déjà bien réveillés. J'aurais certainement pu jouir juste avec ce baiser, mais Elle a arrêté net, fière de son effet.

Elle m'a dit "en vrai je pourrais te faire jouir, mais je sens que dans le fond tu préfères que je te garde frustré, n'est-ce pas ?". Un peu honteusement, j'ai répondu que oui, et que je n'y arriverais pas sans Elle.

Alors Elle m'a attrapé le sexe à travers le caleçon et fait des va-et-vient, en me disant que je n'ai pas le droit de jouir, sinon la punition sera terrible. Elle m'a emmené proche de ma limite. Bizarrement, sa main ne m'a jamais fait monter très vite. Avant la cage, c'était très difficile pour moi d'avoir un orgasme quand Elle me masturbait.

On a ensuite passé assez longtemps avec sa cuisse contre mon sexe, à faire des petits mouvements, entrecoupés de baisers.

Puis brusquement, en m'attrapant de nouveau le sexe, Elle m'a dit de remettre immédiatement la cage. J'ai dû aller la chercher dans le tiroir, avec Elle qui me travaillait pendant ce temps. Difficile d'avoir la volonté.

Une fois la cage remise à grand peine, Madame a exposé volontairement la clé dans son décollé "pour que je l'ai bien en vue". Elle m'a dit que c'était amusant sans cage de temps en temps. Je suis d'accord, c'est des sensations différentes, beaucoup plus "vanille", et ça fait du bien de changer de temps en temps.

Cette séance m'a fait retrouver quelque chose que j'avais perdu depuis longtemps. Madame, en plus de s'amuser au lit, à retrouvé une sensualité que je ne lui ai pas connu depuis très longtemps. Hors quelques périodes de creux, plus on avance dans notre expérience, plus j'ai l'impression que notre sexualité gagne en intensité, quand bien même il n'y a presque aucun attouchement de moi vers Elle. Elle est de plus en plus confiante et entreprenante, et progresse vite. Moi qui aime bien fantasmer sur les "chastity captions", ses punchlines sont du même niveau, mais en expérience réelle. Ça me retourne la tête à chaque fois.

Heureusement que j'ai pu me retenir ce midi, sinon cette soirée aurait été très différente.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Titou

Bonjour PonPon,

C'est incroyable, cette hypersensibilité à fleur de peau :o

Les tétons, le périnée, une gaine sur l'oiseau, l'aneros, quelques mots coquins de Madame, peut-être aussi ?
Le moindre attouchement et..."sploutch"  ;D

Bien Chastement.
TITOU

PonPon

Jour 72 - j'ai eu chaud.

Ce midi, j'ai été décagé pour une session hygiène.

Madame était partie pendant ce temps, et je n'ai pas pu résister à l'envie d'enfiler ma gaine de penis pour voir les sensations que ça donnerait en jouant avec Madame.

A peine enfilé, j'ai senti l'orgasme monter. J'ai vite tout retiré, en étant persuadé d'avoir atteint le point de non retour, la loose après tout ce temps. Je me suis concentré, et l'orgasme n'est pas arrivé, et le sperme n'est pas sorti. Pfiou, ça aurait vraiment été dommage de tout casser comme ça après tout ce temps.

Maintenant je sais que la seule façon de ne pas jouir en utilisant la gaine, serait de l'utiliser au-dessus de la cage.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

paudouce

non le sub space est un état que recherchent certains soumis et/ou soumises dans le BDSM.
ça reste très personnel et chacun a son vécu mais c'est souvent comparé a la transe ou a l'orgasme.
Le travail des seins et pour moi une des pratiques qui peuvent m'y plonger comme l'impact également

PonPon

Je ne connaissais pas du tout le terme. Tu parles de l'état à la fin, quand tout est fini, que je suis dans ses bras et que le monde peut s'écrouler autour ?

C'est quelque chose que tu connais bien ?

Je vais me documenter un peu là-dessus aussi. Toutes ces sensations sont nouvelles, et j'aimerais mieux les comprendre et apprendre à les maîtriser.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

paudouce

Bravo pour tes descriptions.
en te lisant je me suis demandé si tu es pas en train de découvrir le sub space

PonPon

#160
Jour 68 - qu'est-ce qui vient de m'arriver ?

Aujourd'hui j'ai reçu un nouveau jouet. C'est quelque chose qui m'excite toujours énormément, et en général je passe la soirée à jouer. Mais ça c'était avant. Madame n'était pas disposée à essayer ce soir, et certainement pas avant encore quelques semaines, alors j'ai dû rester frustré en pensant au jouet dans son placard, plein de potentiel.

A la place, Madame m'a demandé un massage des pieds. Je me suis exécuté, comme presque tous les soirs, pendant que Madame traînait sur son téléphone, sans me prêter d'attention. Sa nonchalance est terriblement frustrante, et Elle a fait durer le massage pas loin d'une heure.

Une fois terminé, Elle me dit que c'est mon tour de recevoir un massage. Elle me demande si je préfère avec ou sans cage. J'ai les yeux qui brillent, mais je n'ai pas le temps de répondre. Elle rit et me dit que non, je ne suis pas propre, alors il est hors de question qu'elle y touche. Mélange de faux espoir et d'humiliation... Elle est douée...

Elle commence à me toucher le périnée. Toucher, pas masser. Juste poser sa main, pile au bon endroit, mais sans appuyer. Puis Elle me dit de jouir comme ça. J'essaie très fort, je prends du plaisir mais pas moyen. Elle me masse quelques secondes puis arrête tout et me dit que c'est tout, maintenant je dois utiliser ma tête pour avoir un orgasme prostatique. Je prends du plaisir, j'approche mais impossible d'atteindre l'orgasme.

On se regarde pendant plusieurs minutes, Elle très amusée et moi un mélange entre plaisir et supplication. Ses yeux sont magnifiques quand Elle est amusée. Elle s'amuse à me dire qu'Elle hésite à me donner un orgasme ou pas, puis me dit finalement que j'ai eu ma chance et qu'Elle ne me touchera plus sous la ceinture.

Après m'avoir laissé mariner, Elle me touche les tétons, et commence à stimuler de plus en plus fort. Je sens quelque chose de nouveau monter, mais Madame s'arrête alors que je sens que j'approche. Je proteste, et Elle me reprend. Comme je me suis immédiatement excusé et que je l'ai remerciée d'avoir arrêté, Elle ne me punira pas pour cette protestation.

Elle a repris la stimulation des tétons, et j'ai de nouveau senti quelque chose monter. J'ai fini sur une sensation très bizarre. Un espèce d'orgasme de la poitrine. Il faudra que je me documente, je n'avais jamais entendu parler de ça. C'est assez similaire à un orgasme prostatique pas trop intense dans la tête, mais aucune contraction, seulement une sensation frustrante au niveau du sexe, et du plaisir doux au niveau de la poitrine. Difficile à décrire.

Je l'ai regardée, incrédule. Je n'ai toujours pas bien compris les sensations que j'ai eues ce soir. Ce qui est sûr, c'est que Madame m'a de nouveau fait découvrir un nouveau type de plaisir.

Comme je restais haut, Madame s'est amusée à me taper (gentiment) les testicules et la cage. Ça a l'air de bien l'amuser à l'occasion de me voir me tortiller sous ses coups. Peut-être qu'un jour on ira un peu plus loin sur cette voie ? Je l'espère.

Elle me demande où j'en suis, bientôt 3 mois ? Quand je lui réponds "seulement" deux mois et une semaine, Elle a une petite moue et dit "ah je pensais que c'était plus, ça va en fait". Bon, je crois que la sortie n'est pas pour demain.

Une fois redescendu, le gros pic de frustration passé, Madame m'a pris dans ses bras et de nouveau j'ai ressenti une forme de jouissance, seulement cérébrale mais qui a quand même libéré une certaine tension. Difficile à décrire là aussi. Madame m'a dit qu'Elle s'est beaucoup amusée ce soir. C'est aussi mon cas.

Il faudra réitérer l'expérience. Moi qui espérais faire une nouvelle expérience ce soir, c'est arrivé mais pas du tout comme prévu.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Citation de: enjauladito le Septembre 15, 2023, 08:34:28 AM[...] ton Épouse est très douée et certainement très sexuelle, probablement derrière une "bonne éducation" qui la fait se contrôler beaucoup.

J'en suis persuadé depuis le jour 1 avec Elle. Au début de notre relation, elle était plus désinhibée, "pas dans son état normal" comme Elle disait, et c'était très très chaud ! J'ai toujours eu, et j'ai toujours l'espoir que cette carapace saute, parce que je ne doute pas que si Elle prend conscience de la profondeur de sa sexualité, nous allons partager des plaisirs immenses.

Mais pour le moment, tout cela est verrouillé, et encore plus fort qu'avant à cause de mon comportement des années passées. Ironiquement, la CMC a l'air d'agir comme une clé sur la boîte de pandore, qu'il faut actionner avec patience et douceur pour ne pas la casser.

Citation de: Margotdenis le Septembre 15, 2023, 09:33:10 AMJe sais que le soulagement ne durera qu un instant, et il faudra tout reprendre à zéro. Dans ces moments là, je porte mon attention vers Madame. J ai appris à mettre de coté mes propres désirs/pulsions sexuelles pour me dévouer au confort et bien être de Madame. Toutes les petites attentions - non sexuelles - quotidiennes seront bien plus appréciées que ta "simple" envie de sexe avec Madame.

C'est exactement ce que je ressens aussi. J'ai peur de tout reprendre à zéro. Au fond je crois que j'ai vraiment envie que Madame me garde frustré jusqu'à notre prochain essai bébé, probablement l'année prochaine.

Mais d'un autre côté, qu'est-ce que c'est difficile ! S'oublier totalement pour être dévoué à sa Dame, ce n'est qu'une phrase sur le papier, mais une fois dans la réalité, c'est mille petits comportements à ajuster tous les jours, une frustration infinie à supporter.

J'aime le challenge, et j'aime les perspectives sexuelles que ça nous a déjà ouvert et que ça nous ouvrira certainement dans le futur. Et surtout, notre relation est tellement plus épanouie qu'elle l'a été. Ce n'est pas idyllique non plus, mais rien à voir avec les années précédentes.

Le jeu en vaut la chandelle assurément.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Margotdenis

Bonjour Ponpon,

Tout d abord bravo pour ton journal. Comme tu l as dit précédement, cet exercice est bénéfique pour toi, car il t aide à prendre conscience de ce que tu vie quotidiennement et mieux comprendre tes émotions. Il permet également à la communauté de découvrir la CMC. Nos témoignages sont utiles.

Je comprends la situation que tu vies ces derniers jours et trs sentiments. C est une période difficile certes, mais cela vaut vraiment la peine d arriver à se dépasser.

Je suis en phase avec toi ces jours-ci, habité par une immense frustration, et parfois au bord de l envie irréprécible d éjaculer pour être soulagé.

Mais à quoi bon? Je sais que le soulagement ne durera qu un instant, et il faudra tout reprendre à zéro. Dans ces moments là, je porte mon attention vers Madame. J ai appris à mettre de coté mes propres désirs/pulsions sexuelles pour me dévouer au confort et bien être de Madame. Toutes les petites attentions - non sexuelles - quotidiennes seront bien plus appréciées que ta "simple" envie de sexe avec Madame.

Tu sens que tu perds le contrôle de ta propre sexualité. Ta réaction face à cela est humaine. Tu ne pourrras dépasser ce cap seul, et l aide de Madame est précieuse pour t'aider. Ces mots d'encouragement et de reconfort sont importants pour t'appaiser. Ce qui est certain, c est que tu ne sera plus maître de ta sexualité et ton plaisir. C est désormais Madame qui choisit quand et comment tu as le droit de jouir ou pas.

Je te souhaite plein de courage. Tu sais que ma mesagerie mp reste ouverte. Je Vous souhaite le meilleur à tous les deux.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari | Madame dicte les règles, monsieur obéit.

adeline

Citation de: PonPon le Septembre 15, 2023, 12:14:05 AMMais il est strictement interdit d'éjaculer, sous peine de représailles.

j'aime ce genre de menaces !!!!

J'aime bien suivre votre évolution et comme enjauladito je suis persuadée que les choses vont s'accélérer dans votre couple !!!!!!

enjauladito

Hello PonPon
je te le dis, selon tout ce que tu nous rapportes d'Elle, ton Épouse est très douée et certainement très sexuelle, probablement derrière une "bonne éducation" qui la fait se contrôler beaucoup. Nul doute que la CMC l'aide progressivement à se relâcher. Mais Elle n'a pas fini de te surprendre. Si tu continues à décrire ici votre évolution, tu seras surpris en te relisant dans une année de constater le chemin que vous avez tous deux parcouru ! "Beware what you wish for" ! ;)
Chastement
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »

PonPon

Jour 64 - FRUSTRATION

Je ne sais pas si c'est le cap des deux mois ou l'orgasme de Madame de l'autre jour, mais depuis quelques jours ma libido crève le plafond... Et ma frustration aussi.

Ce soir, Madame était fatiguée alors nous sommes allés nous coucher tôt. J'espérais intérieurement qu'Elle allait me faire quelques caresses avant de dormir. Je devais être facile à lire, parce que Madame m'a fait remarquer que j'avais l'air un peu excité et dans l'attente.

Elle m'a dit qu'Elle a bien remarqué que j'étais plus en demande depuis quelques jours, et que ça ne lui plaisait pas, parce que ça lui met de la pression.

Coup dur, malgré mes efforts, je n'arrive toujours pas à lui donner de l'amour sans aucune pression. Je lui ai demandé si ce n'était pas une belle chose d'être désirée si fort. Elle m'a répondu qu'Elle ne veut pas que je la désire moins, au contraire, mais que je devrais le faire de manière plus discrète, et seulement lui fournir l'amour et les attentions que je lui donne, sans que le désir se fasse sentir si ce n'est pas Elle qui le déclenche pour s'amuser. Et même dans ce cas, interdit de "passer ma frustration sur Elle", autrement dit tant que je suis excité, je ne l'approche pas sauf si Elle m'y invite, même pour un simple câlin. Facile à dire...

Je lui ai promis de m'améliorer, et de ne plus l'accabler de mon désir. De lui apporter autant d'amour et d'attentions et même un peu plus, et de veiller à ne pas me montrer excité en sa présence sauf si Elle le souhaite. J'espère réussir à tenir cette promesse, c'est extrêmement difficile.

Madame a alors été clémente, et m'a caressé un téton quelques minutes du bout du doigt en me regardant droit dans les yeux. Le plaisir est monté très fort, transformant la mauvaise frustration en bonne frustration. Je lui ai demandé ce qui arriverait si je jouis comme ça. Sa réponse : tant qu'il n'y a pas d'éjaculation je peux jouir autant que je veux. Mais il est strictement interdit d'éjaculer, sous peine de représailles. Je l'ai remerciée de me frustrer et Elle s'est endormie.

-----

Pour en revenir à la question d'au-dessus, Madame est-elle asexuelle ? Ça reste une interrogation pour moi. Cette année, Elle a redécouvert ce que c'est d'avoir un peu de désir. Sauf que ce désir se manifeste en temps normal seulement au bout de 2 ou 3 semaines, et n'est pas assez fort pour vraiment avoir besoin de sexe. Il est juste suffisant pour avoir des rapports en prenant du plaisir et sans se sentir contrainte.

Elle arrive par contre à atteindre l'orgasme relativement souvent même si le désir n'était pas vraiment présent au début du rapport. Mais forcément, l'implication n'est pas la même, et c'est moins intéressant pour les deux. Hors essais bébé, je doute que nous ayons de nouveau des rapports si Elle n'en a pas vraiment envie.

A côté de ça, me taquiner est devenu une source d'amusement, et Elle n'est plus du tout récalcitrante à parler de sexe. Peut-on considérer ça comme un comportement Sexuel ? Certainement.

Elle ne se définit pas elle-même comme asexuelle. Peut-être qu'il ne faut pas chercher plus loin.

Enfin, son côté dominant naturel commence à vraiment se refléter au lit, et si au début c'est moi qui me lançais des défis parce que ce qu'Elle "m'imposait" en se cherchant était simple, maintenant les défis sont très difficiles à relever, et relèvent de bien plus que le simple jeu. Il s'agit d'une attitude à adopter au quotidien.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Citation de: Titou le Septembre 11, 2023, 05:58:04 PMIl me semblait que Madame était Asexuelle ?

Excellente question Titou, je te remercie de la poser. Je vais prendre un peu de temps pour relire mon journal pour prendre du recul mais en effet il semblerait que ça ait évolué au cours de cette année.

Bon Elle n'a pas eu envie pendant 3 mois, et il a fallu y aller doucement pour raviver la flamme, mais Elle avait de bonnes raisons avec la grossesse, ce n'est pas un état "de base".

Et toi, comment vas-tu ? Ça fait longtemps qu'on n'a pas eu de nouvelles sur ton journal. J'appréciais beaucoup le lire, je me reconnaissais pas mal dedans jusqu'aux changements inespérés de cette année.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

adeline

Joli récit
On dirait que Madame reprend goût aux bonnes choses !!!!

Titou

Bonjour Ponpon,

Il me semblait que Madame était Asexuelle ?

Bravo pour sa maîtrise de ton objet en tout cas !

Chastement.
TITOU

PonPon

En fin de matinée je suis remonté voir Madame, et j'ai commencé à la caresser. Elle me demande si je suis toujours excité, je réponds oui. Elle me dit qu'il est hors de question qu'Elle joue avec moi si je suis très excité, on pourra jouer ensemble quand je serai redescendu.

Ce midi, j'étais effectivement redescendu, et Madame l'a remarqué. Elle m'a dit de prendre la clé et bien me laver. Un orgasme en vue ? Ce que je lui ai dit ce matin l'a faite flancher ? Je crois qu'il y avait des étoiles dans mes yeux. Je me suis exécuté avec joie, avec pour une fois une réelle envie de jouir.

Quand je suis revenu, j'ai commencé à m'approcher d'Elle, nu, pour la caresser  et l'embrasser. Elle m'a repoussé du bras pour reprendre le dessus, puis m'a attrapé le sexe à pleine main. Ça faisait très très longtemps. Elle y est allée fort et au bout de quelques secondes j'étais à ma limite. Elle m'a lâché en disant un "déjà ?" un peu humiliant, m'a regardé dans les yeux et m'a dit "SUPPORTE !", avant de reprendre sa tâche, plus doucement puis de nouveau plus fort.

Après plusieurs edges, Elle m'a dit maintenant il n'y a plus de limite, tu supportes et je n'arrête pas. Alors je me suis concentré de toutes mes forces, et Elle a continué avec une dextérité toujours plus fine à me maintenir à ma limite.

Puis Elle m'a massé le périnée et en quelques secondes j'ai eu un petit orgasme sec, qui a à peine fait descendre la sensibilité et a gardé l'excitation intacte.

Elle m'a refait quelques va-et-vient puis m'a ordonné de remettre la cage sur le champ. Comme c'était très compliqué Elle m'a menacé d'aller chercher un sac de glaçons. C'était finalement la seule motivation qu'il me fallait pour rentrer à grand peine dans ma petite cage.

Pendant la redescente, la frustration à son comble, Madame m'a dit qu'Elle était persuadée que je n'allais pas tenir, et qu'Elle m'aurait donné une punition à la hauteur.

Une fois la frustration redescendue (qu'est-ce que c'est long maintenant), Elle m'a pris dans ses bras et m'a caressé amoureusement. Je crois que ça va être notre nouveau rituel après le T&D, c'est une sensation incroyable.

La machine est bien relancée, je suis le plus heureux des hommes ! Madame s'est montré très dominante, c'était fou !
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Jour 61 - le début du vrai jeu.

La reprise des activités sexuelles a boosté ma libido. Depuis deux jours je me réveille très tôt avec une forte excitation qui m'empêche de dormir.

Ce matin, je n'avais qu'une envie: tout enlever, sauter sur Madame, jouir en 5 secondes et retourner dormir. Le mode mec de base.

Madame a eu la bonne réaction quand je lui ai dit : "profite des sensations ;)".

Il paraît que le vrai jeu commence quand on a vraiment envie de sortir. Je confirme que ça ajoute une dimension.

Pas de rapports possibles avant contrôle gynéco vendredi de toute façon. Madame m'a dit de ne pas m'attendre à ce que ce soit la fête vendredi soir dans tous les cas.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.