Journal de PonPon

Démarré par PonPon, Février 14, 2023, 08:38:44 PM

0 Membres et 12 Invités sur ce sujet

PonPon

En fin de matinée je suis remonté voir Madame, et j'ai commencé à la caresser. Elle me demande si je suis toujours excité, je réponds oui. Elle me dit qu'il est hors de question qu'Elle joue avec moi si je suis très excité, on pourra jouer ensemble quand je serai redescendu.

Ce midi, j'étais effectivement redescendu, et Madame l'a remarqué. Elle m'a dit de prendre la clé et bien me laver. Un orgasme en vue ? Ce que je lui ai dit ce matin l'a faite flancher ? Je crois qu'il y avait des étoiles dans mes yeux. Je me suis exécuté avec joie, avec pour une fois une réelle envie de jouir.

Quand je suis revenu, j'ai commencé à m'approcher d'Elle, nu, pour la caresser  et l'embrasser. Elle m'a repoussé du bras pour reprendre le dessus, puis m'a attrapé le sexe à pleine main. Ça faisait très très longtemps. Elle y est allée fort et au bout de quelques secondes j'étais à ma limite. Elle m'a lâché en disant un "déjà ?" un peu humiliant, m'a regardé dans les yeux et m'a dit "SUPPORTE !", avant de reprendre sa tâche, plus doucement puis de nouveau plus fort.

Après plusieurs edges, Elle m'a dit maintenant il n'y a plus de limite, tu supportes et je n'arrête pas. Alors je me suis concentré de toutes mes forces, et Elle a continué avec une dextérité toujours plus fine à me maintenir à ma limite.

Puis Elle m'a massé le périnée et en quelques secondes j'ai eu un petit orgasme sec, qui a à peine fait descendre la sensibilité et a gardé l'excitation intacte.

Elle m'a refait quelques va-et-vient puis m'a ordonné de remettre la cage sur le champ. Comme c'était très compliqué Elle m'a menacé d'aller chercher un sac de glaçons. C'était finalement la seule motivation qu'il me fallait pour rentrer à grand peine dans ma petite cage.

Pendant la redescente, la frustration à son comble, Madame m'a dit qu'Elle était persuadée que je n'allais pas tenir, et qu'Elle m'aurait donné une punition à la hauteur.

Une fois la frustration redescendue (qu'est-ce que c'est long maintenant), Elle m'a pris dans ses bras et m'a caressé amoureusement. Je crois que ça va être notre nouveau rituel après le T&D, c'est une sensation incroyable.

La machine est bien relancée, je suis le plus heureux des hommes ! Madame s'est montré très dominante, c'était fou !
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Jour 61 - le début du vrai jeu.

La reprise des activités sexuelles a boosté ma libido. Depuis deux jours je me réveille très tôt avec une forte excitation qui m'empêche de dormir.

Ce matin, je n'avais qu'une envie: tout enlever, sauter sur Madame, jouir en 5 secondes et retourner dormir. Le mode mec de base.

Madame a eu la bonne réaction quand je lui ai dit : "profite des sensations ;)".

Il paraît que le vrai jeu commence quand on a vraiment envie de sortir. Je confirme que ça ajoute une dimension.

Pas de rapports possibles avant contrôle gynéco vendredi de toute façon. Madame m'a dit de ne pas m'attendre à ce que ce soit la fête vendredi soir dans tous les cas.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

paudouce

c'est essentiel bravo a vous deux

PonPon

Ce matin, Madame est venue spontanément dans mes bras. La période difficile a l'air terminée, ça fait beaucoup de bien d'avoir de nouveau des contacts physiques.

Après un court câlin, Elle a commencé à me toucher le périnée dans le but de me donner un orgasme sec. Mon dernier remonte à plus d'un mois.

J'ai tout de suite pris énormément de plaisir, et vite approché de l'orgasme, mais Madame a pris le réflexe d'atténuer la stimulation quand j'approche trop près.

Elle m'a dit que je devrais être rapide, puis voyant que je n'y arrivais pas, Elle m'a dit "Tant pis, j'avais réellement l'intention de te donner un orgasme, mais c'est de ta faute, tu n'as pas été assez performant. Ça sera peut-être pour la prochaine fois".

S'en est suivie une énorme frustration et humiliation. Elle a continué de me toucher, mais exprès à côté de la prostate pour juste entretenir la frustration, puis m'a laissé en m'interdisant de venir dans ses bras.

De nouveau, la frustration est montée tellement fort que j'en ai pleuré. Je l'ai rassurée sur le fait que je ne contrôle pas, mais que j'adore ça. Je l'ai remerciée et répété à quel point je l'aime.

Une fois la frustration redescendue (ça prend longtemps maintenant), Elle m'a prise dans ses bras et j'ai passé un instant au paradis.

Quel bonheur de retrouver du contact physique !
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

fabrice

Super heureux pour toi.
Preuve une nouvelle fois qu'il est souvent question d'un bon contexte pour que la flamme reprenne.

PonPon

Jour 59 - la reprise de la sexualité (enfin !)

Ce midi, j'ai proposé à Madame de re-découvrir nos corps tranquillement après ces deux mois sans contact. Elle a accepté, à condition que ça reste en sous-vêtements et sans toucher aux zones sensibles.

Je l'ai caressée doucement, et nous avons longuement discuté, sur les changements de son corps avec la grossesse, ses blocages et mon désir resté intact malgré ça.

A mesure de la discussion, je lui ai fait enlever ses vêtements pour passer en revue les différentes choses que j'aime dans son physique.

Une fois en sous-vêtements, et en parlant de la beauté de ses zones intimes, le désir de Madame a commencé à monter, d'abord subtil puis insistant. Après lui avoir demandé son consentement, j'ai glissé ma main sur sa culotte. Elle a immédiatement gémi et s'est cambrée de plaisir.

Elle m'a alors demandé de mettre la main dans sa culotte, et je l'ai masturbée, et j'ai léché ses seins quand Elle me l'a demandé. Ça a dû arriver moins de trois fois en deux ans.

Après son orgasme, nous nous sommes enlacés et avons continué de discuter un peu. Je lui ai dit qu'Elle pouvait se sentir libre de me garder encagé jusqu'à la fin de l'année si Elle le souhaite (je risque de la regretter celle-là).

Elle m'a alors redemandé si j'allais reprendre mon rythme de 2 masturbations par jour l'année prochaine. Je lui ai demandé ce qu'Elle souhaitait. Sans aucune hésitation, Elle m'a dit "je veux que tu restes en cage !".

Elle m'a dit que son orgasme était bon, mais moins que par la pénétration. J'ai saisi l'occasion pour lui proposer d'essayer une gaine pour penis pour la faire jouir et me garder frustré. Elle était ouverte à l'idée, j'ai donc commandé une gaine pas trop chère pour essayer.

Je lui ai parlé aussi du gode ceinture, qu'on a utilisé une fois. La sensation n'était pas top pour Elle à cause de la forme et la texture du gode. Elle était ouverte à réessayer avec un autre gode. On se réserve ça pour une prochaine fois, je n'ai pas encore de gode réaliste en réserve.

ÇA FAIT TELLEMENT DE BIEN !

C'était notre première activité sexuelle de septembre, et Son premier orgasme depuis le début de mon encagement actuel. Je suis bien sûr extrêmement frustré, mais quelle satisfaction d'avoir enfin pu satisfaire Madame !
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

tetex

Citation de: PonPon le Septembre 08, 2023, 09:59:00 AMAu moins une autre personne a été impactée négativement, et le fil a commencé à dériver vers un débat inintéressant sur l'étiquette.

Désolé, mon commentaire n'avait absolument pas pour but que tu supprimes ton message. C'était plus pour sensibiliser sur le fait qu'effectivement ce type d'écrit peut faire peur au premier abord. Peut-être qu'une solution serait de rendre cette section du forum uniquement accessible aux membres déjà inscrits ?

Jino

Bonjour,

Quoiqu'il en soit, ton texte n'était pas choquant mais effectivement ce n'était pas forcément "la came" de tout le monde, ce n'est pas la mienne non plus mais en ces cas là moi je passe et je n'y reviens pas.

Si je peux me permettre Adeline, je rejoints PonPon :
CitationLes avis de Dames sont précieux pour nous.
Rien d'autre à ajouter.

PonPon, je voulais te remercier pour ta réponse pour le moins sincère qui a lé mérite de poser avec un esprit de synthèse et une clarté remarquable la situation de ton couple.

Loin de moi l'idée d'idéaliser telle ou telle relation de ce forum, je suis bien conscient que chacun fait comme il peut dans la situation dans laquelle il se trouve, avec la Compagne / le compagnon qu'il aime.

Tu as eu l'intelligence de trouver une manière de préserver ton couple en inscrivant comme tu le pouvais la cage de chasteté dans votre relation, rien que pour ça, chapeau l'ami !

Maintenant, je m'en excuse, cette situation n'était pas limpide pour moi, cela ne transparaissait pas forcément dans tes deux dernières pages de journal mais j'avoue que j'aurai dû prendre le temps d'en lire l'intégralité.

Belle journée à toi

PonPon

#143
Bonjour adeline,

Je te rassure, ce n'est pas uniquement ta réaction qui m'a fait supprimer ce fil.

Au moins une autre personne a été impactée négativement, et le fil a commencé à dériver vers un débat inintéressant sur l'étiquette.

J'étais déjà un peu honteux de ce post, et ça a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. J'ai donc préféré le supprimer avant que ça parte en n'importe quoi, et pour éviter de ternir l'image du forum auprès de la majorité silencieuse.

Je ne veux surtout pas te pousser à t'abstenir de donner ton avis. Les avis de Dames sont précieux pour nous, simples encagés.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

adeline

ouais enfin du coup , c'est moi qui suis confuse maintenant parce que j ai fait effacer un sujet qui ne plaisait pas qu'a moi. Je ne donnerai plus mon avis !!!
je peux seulement faire un skip de cette section et pas etre prise pour une rabat-joie.
Je suis désolée, ce n'etait pas necessaire de supprimer !!!!!!!!!

PonPon

Bonjour,

Je tenais à m'excuser auprès de la communauté pour mon post de fantasme. Il a été écrit dans un moment de forte excitation et n'était que ça : un fantasme sans contrepartie réelle.

Son contenu ne me semblait pas démesuré suite à la lecture de d'autres posts dans la même catégorie, mais au vu des dernières réactions, je déduis que comme je le craignais, il n'avait pas sa place sur ce forum car il véhiculait une image pas du tout fidèle à ce qu'est la chasteté masculine. Ce n'était pas son but.

Mon objectif à travers ce partage était d'entretenir ma propre excitation, et pourquoi pas exciter d'autres personnes. J'ai l'impression que plus que de l'excitation, j'ai provoqué de la répulsion.

Le mieux à faire, pour l'image du forum, était donc à mon sens de supprimer ce fil.

Désolé pour la gêne occasionnée.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

adeline

Je suis surement pas très douée mais je ne retrouve pas le sujet des fantasmes que j'avais lu en diagonale hier et sur lequel je voulais repondre sauf qu hier je n'en ai pas eu le temps.
Je crois que Jelu me disait qu'il ne fallait pas juger et je voulais preciser que je ne jugeais pas !!! Je donnais mon sentiment et j'espere qu il est possible de faire la difference.
J ai bien compris que ce n'etait qu'un fantasme , et je ne demande pas la suppression du fil parce que ca ne me plait pas a moi et seulement a moi. Je ne suis pas une rabat-joie.
Je suis désolée que tout cela ait été mal interprété.

waaxer

Très cher Ponpon,

Vos mots sont très justes. Suis dans le même cas que vous. Madame n'ayant plus vraiment envie de sexe, lui ai proposé la chasteté d'après moi comme une sexualité non penetrative et plus féminine. En gros je m'occupe du plaisir de Madame et sans réciproque de sa part ou si seulement elle le désire.

Je découvre au fur et à mesure que c'est une boîte de Pandore. Quand je suis encagé, elle se laisse plus aller.
J'enferme mes pulsions, je libère ma dévotion.

PonPon

La situation n'est malheureusement pas aussi rose que tu peux le penser Jino.

Nous avons une situation un peu particulière. J'ai des forts besoins sexuels et beaucoup d'imagination, alors que Madame est quasiment asexuelle et n'a aucun fantasme.

La cage est pour nous beaucoup plus qu'un jeu. C'est ce qui nous permet de trouver un terrain d'entente sexuellement, en faisant chacun un petit effort.

Madame est très directive dans la vie de tous les jours, mais il a fallu des années avant qu'elle se sente libre de diriger au lit, et même maintenant c'est toujours surtout pour me faire plaisir. Au mieux elle est un peu amusée. Les massages sont le seul vrai plaisir qu'elle gagne dans la pratique, et l'initiative de lancer le massage vient la plupart du temps de moi.

Je tourne notre situation de cette façon: "nous sommes épanouis ensemble dans la chasteté contrôlée, et Madame profite de mes attentions tout en me maintenant frustré". C'est tout à fait vrai.

Je pourrais aussi le tourner d'une manière beaucoup plus négative: "j'érotise l'abstinence pour pallier au manque d'affection, et Madame m'encourage pour avoir la paix". Tout de suite vachement moins sympa non ?

La réalité se trouve quelque part entre ces deux affirmations.

La cage est ma tentative la plus fructueuse pour me résigner à une vie sexuelle peu remplie. Madame est soulagée depuis qu'on a commencé, et s'amuse parfois à me taquiner. De mon côté, je ne souffre plus trop du manque d'affection et je découvre de nouveaux plaisirs, plus intenses que jamais, avec peu d'efforts de Madame. Un marché gagnant-gagnant au final, mais bien loin du fantasme de la chasteté où madame exige ses n orgasmes quotidiens.

C'est malgré tout une amélioration de notre vie sexuelle autrefois catastrophique largement suffisante pour adopter pleinement le mode de vie ensemble. Et ça, c'est effectivement le point positif : nous sommes tous les deux complètement engagés dans la démarche et conscients de ses bienfaits sur le couple.

Maintenant, j'attends que les désirs de Madame évoluent. Je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir, mais maintenant que le mode de vie est lancé, je suis optimiste sur la capacité de Madame à gagner en confiance en elle au lit. Je lui propose parfois des idées de jeu. C'est rarissime qu'elle les applique, mais les idées sont là pour germer.

En bref, nous ne souffrons maintenant plus de notre sexualité, et sommes pleinement conscients que la cage en tant que mode de vie est un moyen fiable que ça dure. Maintenant j'attends de voir si les mois et années à venir vont diversifier et intensifier nos pratiques. J'aime penser que ça sera le cas. Toutes les cartes sont dans les mains de Madame, elle n'a plus qu'à les jouer.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Jino

Bonjour PonPon,

Dur de trouver un peu de temps devant soi avec nos vies trépidantes :)

Ce que je peux vous dire c'est qu'il est important pour moi de prendre mon clavier pour échanger avec vous ; cela devient très important pour moi et cela me permet de gérer les phases d'attentes qui sont pour le moins nombreuses pour la raison évoquée juste ci-dessus  ;)

C'est incroyable PonPon cette nouvelle entrée de ton journal !
Effectivement on dirait bien comme tu l'indiques que l'intégration dans votre mode de vie semble pour le moins engagée ! Madame semble avoir très bien compris la dynamique qui s'installe quand son homme reste chaste et de manière logique son intérêt dans la mise en œuvre de cette cage semble primer largement sur le fait que cela soit un "objet  de contrainte" ... de mon point de vue, c'est cet aspect qui semble être un des verrou les plus important dans la mise en place de la CMC au sein de mon couple. 

C'est quand même magique, nous sommes en train de créer un "men's club" d'un nouveau type  ;D
Ce petit groupe (et de manière plus large les participants bienveillants du forum) est dans une belle dynamique que j'apprécie beaucoup ! Nous sommes tous à un moment différent de nos évolutions par rapport à l'entrée de la CMC dans nos couples et je trouve ça vraiment top !

Je le répète, vous lire m'apporte beaucoup d'espoir mais aussi et surtout beaucoup de motivation car j'entends que "oui, c'est possible !"

Ce que je perçois aussi PonPon c'est que maintenant que le mode de vie est amorcée dans votre Couple, ta Dame a des attitudes qui pourraient ressembler énormément à celles de ma Dame à moi :)


fabrice

Je t'encourage à continuer.
Comme le disait très bien Jino hier, c'est en partageant nos expériences respectives, nos ressentis, nos problèmes, nos solutions, en parlant librement sexualité, que l'on peut aider certains couples, et apprécier à sa juste valeur cette pratique sensationnelle, dans tous les sens du terme, encore trop méconnue.

PonPon

Bonjour fabrice,

Tu n'as pas à t'excuser, ce journal est avant tout pour moi. Je le partage publiquement à la fois pour partager mon expérience avec ceux que ça intéresse et pour trouver du soutien sur les périodes un peu plus difficiles, mais c'est avant tout un journal intime, pour prendre du recul sur ma sexualité, qui a toujours jusqu'à peu été un sujet de discorde dans le couple.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

fabrice

Désolé car en toute honnêteté, je ne lis que maintenant ton journal PonPon, faute de temps auparavant, et par ailleurs je m'implique un peu plus ici car je trouve les sujets abordés plus intéressants qu'ils n'ont pu l'être par le passé.

Tout d'abord, j'ai manqué cet événement terriblement triste que vous avez traversé, la perte d'un bébé.
Toutes ma compassion et bienveillance à votre égard. Notre couple est également passé par là il y a 10 ans environ. C'est dur et ça nécessite du temps pour se reconstruire, c'est aussi un test important pour la solidité du couple (un peu comme les stress tests dans le milieu bancaire), mais c'est dur, incroyablement dur. Et forcément, la sexualité s'en trouve impactée.

Courage pour la suite, et je promets d'être plus vigilant sur vos récits à tous.

PonPon

Jour 50 - l'adoption complète du mode de vie.

En ce moment nous vivons des choses difficiles. En plus du bébé perdu, nous avons perdu un chat il y a un mois, et l'autre chat est mal en point chez le vétérinaire depuis quelques jours. L'hécatombe.

Aujourd'hui j'étais un peu triste, pour un mélange de facteurs. Historiquement, j'ai eu tendance à être triste quand j'étais en manque d'affection, et Madame m'a confié que ma tristesse lui mettait la pression au niveau sexuel.

Je l'ai rassurée sur ma capacité à me contrôler, et lui ai dit qu'elle n'avait aucune pression à avoir. Et puis je lui ai dit que j'étais en cage de toute façon, et que c'était la meilleure chose qui soit arrivée à notre vie sexuelle. Elle a approuvé fortement.

Elle m'a demandé si je voudrais arrêter et retrouver ma vie sexuelle très active en solo d'avant. Quand j'ai dit non, Elle a eu l'air soulagée.

C'est d'ailleurs assez étrange que je ne souhaite pas y retourner dans un sens. Je suis extrêmement frustré, surtout en ce moment où Madame m'accorde très peu d'attention. Immédiatement j'ai une furieuse envie de me masturber. La cage ajoute un peu de complexité à des tâches du quotidien et j'ai régulièrement les testicules un peu douloureux. Dans l'absolu, on n'a jamais aussi peu eu de rapports, mais malgré tout non seulement j'arrive à endurer, mais je suis plus amoureux que jamais, et je souhaite continuer à être frustré, toujours plus fort. Ah la psyché humaine ::)

Je lui ai parlé de locktober qui approche. Elle a ri et m'a dit que ça allait être une formalité maintenant. Mais que ça serait dommage pour moi si Elle avait envie juste à ce moment.

Dans le fond, je crois que c'est ce que j'aimerais, une excuse pour rester en cage alors qu'Elle prend du plaisir sexuel. Elle n'a pas eu vraiment envie depuis des mois, ça serait certainement l'occasion de stimuler son désir.

Je lui ai proposé de faire un calendrier de trucs excitants à faire. Elle n'était pas dans le mood, mais n'est pas complètement fermée à l'idée.

En tout cas l'idée de me laisser encagé pendant des mois est maintenant totalement normale pour Elle. Mes petites attentions sont maintenant des acquis et Elle me réprimande si je faiblis sur son massage quotidien. Elle prend de plus en plus d'assurance et je me sens de plus en plus soumis à Elle au lit et j'adore ça.

Qui sait, si ça se trouve, je n'aurai plus d'orgasme avant la fin de l'année ? Peu probable quand même, mais l'idée est excitante et frustrante à la fois.

Par contre, je pense que l'encagement, ou en tout cas le contrôle d'orgasme, va rester quelque chose de permanent pour un bon bout de temps.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Citation de: Messoa le Août 28, 2023, 01:31:08 PMJe vois que nous avons les mêmes réflexions  ;)  ;)
Serions-nous toutes pragmatiques ?

Ce moment où Elle intensifie les choses, et où je sais que ça va s'arrêter brusquement. Brrrr !

Mesdames votre pragmatisme est une arme acérée, et c'est comme ça que nous vous vénérons :D
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.