Messages récents

#1
Novices / Re : Présentation Pipounglam
Dernier message par enjauladito - Juin 17, 2024, 11:12:49 PM
Bonjour Pipounglam

Bienvenue sur ce forum, merci de ta présentation si détaillée ! C'est touchant de lire tes évocations des événements de ta jeunesse te révélant à toi-même ta personnalité encline à la soumission. Tu sembles avoir une magnifique Épouse à tes côtés : sa timidité a entrer dans le jeu de la CMC pourrait bien laisser place progressivement à la détermination que tu sembles souhaiter, qu'Elle endossera comme un "jeu sérieux" où vous vous correspondrez avec une authenticité qui vous surprendra Elle et toi. C'est en tout cas tout ce que je vous souhaite !

Je me réjouis de lire la suite de votre évolution, que tu rapporteras ici j'espère - c'est effectivement ce qui fait l'intérêt et la richesse de ce forum !

Reçois mes plus chastes messages
#2
Journaux des encagés / Re : Journal de PonPon
Dernier message par PonPon - Juin 17, 2024, 04:44:27 PM
Bonjour enjauladito,

Le "lagon bleu", ça décrit plutôt bien cette sensation de sérénité de la résignation. Enfin mon lagon bleu a quelques tourbillons par moment, mais je remarque que c'est beaucoup plus facile une fois passé le premier mois.

Citation de: enjauladito le Juin 17, 2024, 03:15:14 PMRemarque bien, n'ayant pas moi-même le projet de rester si longtemps chaste, j'attends plutôt avec délice l'occasion de la prochaine "rechute" que Madame voudra bien m'octroyer, en l'espérant festive comme Elle sait faire ! Je n'en ressens que plus d'admiration pour ta détermination absolue !

Je suis compétitif dans l'âme, j'aime bien les défis. J'aimerais que Madame me mette au défi de faire plein de trucs "sales", mais malheureusement ce n'est pas du tout dans son tempérament. Si on était plus compatibles sexuellement, je ne pense pas que j'envisagerais des périodes aussi longues, mais c'est un peu tout ce qui me reste pour faire de ma sexualité de couple quelque chose d'épanouissant. Je trouve ma satisfaction dans le dépassement et le don de moi-même, alors je trouve des subterfuges pour faire quelque chose de compatible avec les besoins de Madame. Et ses besoins actuels c'est aucun contact.

Comme je le disais dans un précédent message, je souhaite repartir du début avec Madame, re-découvrir et lui faire re-découvrir ses besoins, et ne JAMAIS aller à un rythme qui n'est pas le sien. La grossesse est une période particulière, mais je ne dérogerai pas à cette règle pour autant. Je veux que notre sexualité de couple n'ait pour objectif que de La satisfaire.

Mais malgré toute ma bonne volonté, je reste humain. L'histoire de Lio va dans le même sens, il y a ce qu'on voudrait, et ce dont on est réellement capables.

Mais je serais quand même déçu de ne pas tenir au moins un an. J'aimerais même pousser le vice à ne pas éjaculer jusqu'à lui redonner des orgasmes réguliers, pour que le rapport ne soit pas perçu comme un moyen de me faire plaisir, mais uniquement comme un moyen de Lui faire plaisir. Je rêve d'une relation où Madame connaît ses envies et m'exploite pour les assouvir, mon principal plaisir étant de Lui en donner.
#3
Journaux des encagés / Re : Journal de Lochaspan
Dernier message par enjauladito - Juin 17, 2024, 03:35:11 PM
Très joli échange que celui-ci, merci Lochaspan de susciter de telles discussions ici !

Je pense comme PonPon qu'il n'y a pas vraiment de manière "juste" ni "fausse" de pratiquer la CMC. Simplement, si ces échanges peuvent servir de lieu où exprimer des questions et des doutes pour finalement y voir un peu plus clair à la faveur des avis recueillis, c'est un fantastique mérite de ce forum !

Te semblerait-il possible que ta compagne se laisse convaincre petit-à-petit de pratiquer sur toi des "jeux d'impact" juste pour t'administrer les sensations que tu apprécies ? Un peu comme on pimenterait un mets pour quelqu'un dont on sait qu'il aime ça, même si on apprécie peu ce goût soi-même ? Avec ma Reine, il nous arrive de nous livrer à des jeux de bondage, avec des échanges dans les deux sens, volontiers torrides. Mais je sais qu'Elle cherche préférentiellement des massages et des enveloppements doux tout en craignant la douleur, alors qu'Elle sait qu'Elle peut y aller beaucoup plus rigoureusement quand je prends la posture de "bottom" (que je tends à préférer). Une question encore : dirais-tu que les jeux d'impact parviennent à t'amener jusqu'au "subspace" ? Cela expliquerait-il ton désir d'y revenir ?

Mes plus chastes salutations, merci de continuer à témoigner de votre remarquable parcours !


 
#4
Journaux des encagés / Re : Journal de PonPon
Dernier message par enjauladito - Juin 17, 2024, 03:15:14 PM
L'expérience de porter un gode par-dessus le membre encagé est effectivement assez grandiose, nous portant vers une sorte de sommet de la frustration ! Chez moi, nous n'avons cependant pas pratiqué cela énormément, ma Reine préférant un membre chaud, sensible et frétillant. Elle s'est en revanche laissée tenter par le pegging, surprise de se découvrir capable de mâles attitudes et ravie des contorsions de plaisir qu'Elle pouvait m'induire.

Plein d'encouragements pour la suite, PonPon ! Afin de faire face à la chasteté longue durée, je suis convaincu comme toi qu'il est préférable de ne pas céder à une envie d'éjaculation survenant à une occasion isolée : ça ne ferait que réveiller l'animal et ça casserait le charme de l'abstinence prolongée, ce que notre ami Lio appelait le « Lagon bleu » (tiens, il ne donne plus de nouvelle, lui; j'aimerais bien savoir ce qu'il devient...). Un peu comme le fumeur ou le buveur abstinents qui cèdent a un moment de tentation et ont toute une pente à remonter ensuite - les anciens tabagiques se reconnaîtront. Remarque bien, n'ayant pas moi-même le projet de rester si longtemps chaste, j'attends plutôt avec délice l'occasion de la prochaine "rechute" que Madame voudra bien m'octroyer, en l'espérant festive comme Elle sait faire ! Je n'en ressens que plus d'admiration pour ta détermination absolue !

Reçois mes plus chastes messages
#5
Journaux des encagés / Re : Journal de Lochaspan
Dernier message par RayOfLight - Juin 17, 2024, 01:46:50 PM
Belle réflexion, merci de la partager.

En effet, l'exercice de fixer le cadre permet de clarifier bien des choses au sein du couple. Et au final de progresser dans les différentes démarches de façon respectueuse. Fixer le cadre a aussi pour avantage de clarifier les motivations. C'est un élément clarification à bien des égards.

Pleins succès dans vos démarches et beaucoup de plaisir(s).
#6
Journaux des encagés / Re : Journal de Lochaspan
Dernier message par Lochaspan - Juin 17, 2024, 01:35:52 PM
Citation de: RayOfLight le Juin 17, 2024, 09:40:03 AMBonjour Lochaspan.

Félicitations pour ta décision. Je pense aussi que c'était la meilleure. Ta KH est certainement très fière de toi.

Te concernant, qu'est-ce qui est à l'origine du besoin d'obtenir un châtiment corporel?

Et pour Madame... connais-tu les freins qui l'empêche de passer au geste?

Il y aura peut-être une réflexion à mener autour des besoins. On confond souvent "besoins" avec "demande". Ainsi "un châtiment corporel" est une solution, donc une demande. Mais pour quel besoin? En clarifiant le vrai besoin, vous trouverez peut-être des pistes acceptables pour vous deux. Ce qui renforcera encore votre complicité et votre amour.

Meilleures pensées

RayOfLight

Bonjour RayOfLight,

Merci pour ton message.

Je n'ai pas pris le soin de lui demander son ressenti par rapport à ma décision. C'est dommage ! Comme je l'ai annoncé hier, nous avons fait un point hier soir sur ma dernière période de chasteté. C'était d'ailleurs très intéressant. Elle m'a avoué qu'Elle appréciait beaucoup. C'est positif, il y a encore beaucoup de choses à mettre aux points, mais nous sommes dans une bonne dynamique.

J'ai toujours été attiré par la fessée, je trouve que c'est une pratique très erotiques. Après, tout le monde ne partage pas. Mais, les goûts et les couleurs sont dans la nature chacun y trouve son compte. De plus, je suis résistant la douleur (enfin dans une certaine mesure bien entendu), mais avoir les fesses bien rouges ne me dérange aucunement.

Ma Bien Aimée a déjà eu l'occasion d'user de la cravache sur mon postérieur. Mais pas assez durement à mon goût et Elle n'a pas souvent l'occasion, se n'est pas un réflexe pour Elle de me l'imposer. J'aimerais pourtant. De plus, Elle n'a pas en Elle cette volonté de "vouloir sévir".

Une fessée est un plaisir pour moi. La question est de savoir est-ce qu'Elle doit me faire plaisir ou user de la fessée pour me punir d'un manquement ?

Nous n'en sommes pas du tout encore à cette approche dans la relation de CMC qui s'installe entre nous.

J'ai certainement voulu aller vite et profiter de cette "proposition" pour satisfaire mes besoins personnels, alors que la priorité est de satisfaire les besoins de ma Bien Aimée.

Effectivement, c'est un sujet qu'il faudra aborder une prochaine fois avec Ma Dame. Et, peut-être fixer un cadre précis pour justifier de m'affliger ce type de pratique.

Bien à toi.

Chastes Salutations

#7
Journaux des encagés / Re : Journal de Lochaspan
Dernier message par Lochaspan - Juin 17, 2024, 01:15:07 PM
Citation de: PonPon le Juin 16, 2024, 07:15:00 PMBonjour Lochaspan,

Au risque de paraître "hérétique", je pense qu'il n'y a pas de "bonne" façon de pratiquer la CMC. C'est un outil puissant, mais comme tout outil, il peut servir dans plusieurs contextes.

Je me reconnais par contre dans ton tiraillement, et ce choix entre suivre tes pulsions ou respecter les envies de ta Dame. Choix difficile, tu as certainement fait le bon.

Au plaisir de te lire.

Ponpon,

Merci pour ton message.

Effectivement, je pense aussi qu'il y a plusieurs façons de vivre une relation de CMC.

Mais la voie que je commençais à emprunter n'était pas en phase avec ma vision.

Je suis content de m'être ressaisi, et je pense aussi que j'ai fait le bon choix, pour notre plus grand bonheur à tous les deux.

Bien à toi

Chastes Salutations
#8
Novices / Re : Présentation Pipounglam
Dernier message par PonPon - Juin 17, 2024, 01:14:46 PM
Bonjour Pipounglam, et bienvenue sur le forum !

Merci pour cette présentation détaillée qui nous permet de bien comprendre ton parcours et tes envies. Vous avez l'air de vous être bien trouvés avec ta Dame, ça fait toujours plaisir de voir qu'une Dame aime le sexe et prend du plaisir à se faire honorer. J'avoue que j'ai toujours un petit pincement au cœur de jalousie quand j'imagine un accès illimité à l'intimité d'une Dame.

As-tu déjà poussé l'abstinence à plus d'une semaine ? La cage pourra certainement t'y aider, et te pousser à être encore meilleur pour ta Dame à tous les niveaux.

Ce serait super de créer un journal pour nous raconter vos avancées. La mise en place d'une relation gynarchique n'est pas chose aisée, il s'agit d'une modification en profondeur de la dynamique du couple. Vos avancées et surtout vos doutes et vos difficultés pourront certainement en inspirer plus d'un.
#9
Novices / Re : Présentation Pipounglam
Dernier message par Lochaspan - Juin 17, 2024, 01:10:20 PM
Bonjour Pipounglam,

Tout d'abord merci pour cette longue présentation.


À te lire, il semble que tout les ingrédients soient réunis pour que toi et ta Dame entimiez une démarche de CMC sur de très bonnes bases.

Vous semblez être très fusionnel, et Madame paraît tout à fait apte à endosser le rôle de KH.

Même le côté gynarchique, j'ai l'impression qu'Elle peut basculer facilement pour ton plus grand plaisir.

Je n'ai jamais fait l'exercice de réfléchir aux expériences vécues enfants qui auraient pu me conduire à éprouver une adoration pour les femmes à forts caractères. Mais à y réfléchir, il y a certainement une piste à creuser.

En tout cas, encore merci pour ta présentation, et bienvenu parmi nous.

Pour information, ma Bien Aimée n'éprouve aucune gêne à me voir faire la vaisselle et autres tâches ménagères. Nous considérons que c'est dans l'ordre des choses et une répartition équilibrée des tâches dans le couple.

Bien à toi.

Chastes Salutations
#10
Novices / Présentation Pipounglam
Dernier message par Pipounglam - Juin 17, 2024, 11:03:32 AM
Bonjour à toutes et tous,

Cela fait un moment déjà que j'envisage de rejoindre ce forum, que je lis depuis quelques années. C'est désormais chose faite, et j'en remercie les Dames modératrices.

Merci aussi à vous toutes et tous pour vos nombreux échanges qui m'ont permis d'apprendre certaines choses au sujet de la CMC. Merci également aux personnes à l'origine de la création de ce forum, car si il existe quelques forums anglophone intéressant sur le sujet, il est rare de trouver un forum francophone de la qualité de celui-ci.

Ceci étant dit j'en viens à ma présentation, dont je vous prie de m'excuser la probable et selon moi nécessaire longueur. La suite de ce message a été rédigé en janvier 2024, il m'a fallu un peu de temps pour sauter le pas de l'inscription et me décider à commencer à poster.


Je suis Pipounglam (non, ce n'est pas mon vrai prénom), un homme approchant de plus en plus la cinquantaine et habitant au Nord-Est de la France.
Cela fait bientôt 25 ans que je suis en couple avec ma merveilleuse femme, que j'ai eu le privilège d'épouser il y a presque 10 ans.

Comment en-suis-je venu à m'intéresser à la CMC ?
C'est une longue histoire, ou plus tôt un très long cheminement.

J'ai, depuis tout petit, considéré les femmes comme supérieures aux hommes. Je peux dire que je suis né comme ça. Bien-sûr dans la petite enfance, j'étais à cent-mille lieux de penser au côté sexuel de la chose, mais c'était encré en moi que c'était à la femme de diriger, et à l'homme de servir.
Peut-être est-ce lié au fait que je n'ai été au contact de mon papa que pendant 446 jours avant qu'il ne soit malheureusement tué dans un accident de la route, et que j'ai été ensuite élevé presque uniquement par ma mère ? Je ne le pense pas mais qui sait...

Trois événements anodins et pourtant très marquants pour moi m'ont fait vraiment découvrir clairement mon attirance pour la domination féminine :

- Le premier a eu lieu vers l'âge de 7 ans. J'étais à l'école et je me suis fait punir injustement par l'institutrice, alors que la coupable était la fille assise derrière moi. J'ai ressenti un sentiment très confus, un mélange étrange de colère et de plaisir. J'ai aimé être puni par cette femme à cause de cette fille, qui m'a ensuite souri malicieusement, heureuse de m'avoir fait payer à sa place. Cette injustice m'était délicieusement douloureuse. J'étais désarçonné.

- Le deuxième évènement s'est produit peu après lors d'une après-midi télé pendant laquelle de vieux films étaient diffusés (genre Cléopatre). Dans un de ces films, arrive un scène ou un soldat a été grossier envers une belle Dame. Le Roi (ou le chef, je ne sais plus) exige alors de la part du soldat d'aller s'agenouiller devant la Dame (se tenant debout) et d'embrasser ses pieds. Le soldat s'exécute et après s'être agenouillé devant elle, prend délicatement le pied de la Dame en élevant sa jambe à hauteur du genou, la déchausse, et se penche pour embrasser respectueusement son pied. La Dame, victorieuse et petit sourire hautain, remonte légèrement sa robe le long de sa jambe jusqu'à son genou pour bien profiter de la scène...J'ai adoré cette scène (que je n'ai jamais plus vu), et la sensation qu'elle m'a procuré dans le ventre. J'aurais tout donné pour être à la place du soldat. C'est à ce moment que tout est devenu très clair pour moi.

- Le troisième évènement a eu lieu vers mes 13 ans. Ayant regardé un match NBA très tard un samedi soir, je zappais et je suis tombé par hasard sur un film porno sur Canal +. C'était la première fois et complètement inattendu pour moi. Et là cet instant, la scène qui se déroule est celle d'un homme à genou devant une femme. Celle-ci le toise de haut, perchée sur ses sandales à talons hauts, et lui caresse gentiment le visage, avant de s'installer assise dans un confortable fauteuil, et d'écarter ses jambes en les posant sur les accoudoirs. Elle le fixe quelques secondes avant de claquer des doigts et de regarder l'homme obéir à ce qui devait être le signal pour s'approcher d'elle et commencer un cunnilingus dont elle finira par jouir quelques instant plus tard, sans aucune réciprocité. Cela a déclenché un véritable volcan en moi. C'était ça que je voulais ! Tout y était, la femme supérieur, l'homme soumis, et cet acte de dévotion magnifique (à cet âge, j'ignorais totalement l'existence des cunis évidement...). Aujourd'hui encore, je me demande par quel miracle je suis tombé sur cette scène pour mon premier film porno ! Quelle était la probabilité ?! Incroyable ! Ayant découvert la masturbation quelques mois plus tôt, je vous assure que ça été intense pendant des mois par rapport à cette scène.

L'adolescence est ensuite arrivée, mais là ou certains copains multipliaient les petites amies, je ne parvenait pas à vaincre cette timidité vis-à-vis des filles. Je voyais celles qui m'intéressaient comme étant toutes inatteignables, sacrées, divines. Et puis progressivement, je suis sorti avec quelques filles par lesquelles je n'étais pas vraiment intéressé.

Un jour j'ai rencontré celle qui deviendrait un jour mon épouse, et j'en suis tombé fou amoureux. J'avais alors 22 ans et j'ai compris que ce serait elle. Nous nous sommes fréquenté  3 mois en amis, et puis un jour de mars...

Avec le temps, de confidences en confidences, je lui ai expliqué que je considérais les femmes comme étant supérieure aux hommes, et aussi que j'aimais beaucoup plus donner du plaisir que d'en recevoir. Elle ne m'a ni jugé ni rejeté pour la cause, au contraire. Toutefois, elle n'a jamais profité de ma personnalité pour me dominer et imposer ses vues, bien que j'étais déjà convaincu qu'elle était une dominatrice qui s'ignore. Même si elle n'en était pas spécialement fan, elle m'a toujours laissé embrasser ses pieds, et lui faire beaucoup de cunis (ça par contre elle était vraiment fan !). D'ailleurs, lorsque, alors occupé à lui prodiguer un cuni, je croisais pendant un court instant son regard au moment même où elle était entrain de jouir et crier sa jouissance, je pouvais apercevoir ce que je qualifierais d'un regard très dur, ultra dominant. Le genre de regard qui dit «tu n'es pour moi qu'un esclave qui me fait jouir quand je veux, comme je veux, où je veux, et autant de fois que j'en ai envie ». C'était (et c'est toujours) divin !

Des évènements malheureux de la vie ont fait que nous avons dû nous mettre en ménage plus rapidement que ce que nous aurions souhaité, et surtout dans des conditions pas très agréables. Mais ainsi va la vie... . Ceci nous a par contre confirmé à quel point nous étions fait l'un pour l'autre. Nous aimions souvent les même choses, privilégiant la vie à deux à la maison au sorties. Nous étions bien ensemble, tous les deux. Nous nous sommes serré les coudes et avons réussi à nous remettre progressivement sur les rails.

Dans notre relation, au fil des années, je dirais qu'elle dominait très légèrement pour influencer de temps à autres un choix plutôt qu'un autre. Mais c'était très toujours suggéré et très soft. Elle aurait pu facilement faire de moi son esclave, mais ne l'a jamais fait, en dehors de quelques jeux dans la chambre à coucher. J'ai toujours préféré les cunis à la pénétration, et ça tombe bien, elle aussi. Progressivement, nos relations sexuelles étaient presque exclusivement du sexe oral. J'avoue que je trouvais dégradant pour elle de me faire des fellations, et j'ai réussi à progressivement la faire déculpabiliser du fait qu'elle jouisse par un cuni alors que je  me finissais en me masturbant à ses côtés ensuite. Pour moi, ça a toujours été son plaisir qui comptait, et son plaisir d'abord. Il était impensable dans mon esprit de jouir avant elle. C'était et c'est toujours hors de questions, irrespectueux envers celle qui est ma Reine.

Progressivement, sans rien connaître de la chasteté, j'ai commencé à avoir envie de la faire jouir sans que je jouisse ensuite. Cela me laissait dans un état d'excitation délicieusement terrible, et nous permettait de remettre le couvert plusieurs fois le même jour pour son plus grand plaisir. Je ne m'étais jamais retenu plus d'un weekend, mais j'aimais la sensation.

Un jour je lui ai dit qu'elle devrait m'interdire de jouir tant que je ne lui avait pas donné un nombre d'orgasmes suffisant à ses yeux. Elle a accepté le jeu et ne m'a laissé jouir qu'après avoir eu 11 orgasmes. Elle a remarqué que plus elle me tenait frustré, encore meilleur j'étais à chaque cuni. Elle m'a autorisé à jouir au bout d'un peu plus d'une semaine, non pas qu'elle le voulait vraiment, mais parce que elle commençait à perdre en sensations sur le clitoris tellement je l'avais léchée au court de ces 11 séances. Elle avait besoin d'une pause. À partir de là j'ai aimé lui laisser décider si je pouvais jouir ou non, mais cela ne s'est fait qu'épisodiquement par la suite. J'ai peu à peu aussi commencé à m'occuper de ses pieds de sorte que c'est moi qui les hydrate avec de la crème, et c'est moi qui effectue ses pédicures et lui pose le verni sur les ongles.
 
Je n'ai vraiment découvert l'existence de la cage de chasteté que vers 2015. Au fil du temps je me suis documenté, et c'est devenu un véritable fantasme de porter une cage de chasteté et que mon épouse contrôle mes orgasmes, tout en ne se privant pas d'en recevoir à volonté.

En décembre dernier, avec son accord, j'ai acheté une cage de chasteté sur Amazon. Bien entendu, j'ai fais une erreur de débutant en choisissant un modèle trop grand. Je pensais qu'il fallait prévoir de l'espace pour les érections... . Je pense que je vais en acheter rapidement une autre d'une taille mieux adaptée.

À ce jour (janvier), nous discutons de temps à autres la possibilité qu'elle exerce une domination bienveillante, et j'essaie, sans la brusquer, de convaincre ma femme d'accepter d'installer progressivement une relation gynarchique entre nous.
Je pense qu'elle serait bénéfique, il me semble qu'elle le pense aussi, mais est encore réticente car elle m'aime et aurait l'impression de me faire du mal, d'abuser de moi.
J'ai une anecdote récente qui illustre bien la chose : alors qu'elle changeait de vêtements debout dans le salon, et était nue hormis son t-shirt, je me suis allongé à ses pieds et les ai embrassé avec amour, avec vénération.
C'est alors qu'avec sa petite voix toute douce et émotionnée elle m'a dit « relève toi, je t'en prie ». Je lui ai dit de ne pas s'en émouvoir, que j'adorais embrasser ses pieds, comme d'habitude, et c'est à ce moment qu'elle m'a dit : « oui mais c'est difficile pour moi de te voir ainsi à mes pieds, parce que c'est toi. Je pense que je n'aurais aucune culpabilité à dominer un homme, à ce qu'il soit à mes pieds. Mais toi c'est pas pareil... ».
De même, si je fais la vaisselle, ou le ménage, ou encore la lessive, pendant qu'elle regarde la télé ou qu'elle fait une sieste, elle culpabilise, elle est un peu mal à l'aise.
Bref, il y a encore des progrès à faire vers la gynarchie, si toutefois elle décide de choisir cette voie.

Par contre, paradoxalement, elle est beaucoup plus ouverte pour la CMC. Elle me tease d'ailleurs très souvent à ce sujet lors de nos ébats. « Ta cage tu vas bientôt la porter, et crois-moi tu risques de le regretter rapidement ».
Nous sommes partagé entre deux idées de fonctionnement. Soit elle m'impose une durée de temps entre mes libérations, selon ses envies, et sans m'en communiquer la longueur, qu'elle pourra de toute façon adapter à l'envie.
Soit elle décide du nombre d'orgasmes minimum que je dois lui prodiguer avant d'envisager de me libérer, et en ajoute quelques-uns si j'ai des écarts de comportement envers elle.
J'avoue préférer la deuxième options, mais si nous franchissons le pas, ce sera à elle de décider.

Je pense que nous allons commencer la CMC d'ici la mi-février, et peut-être qu'avec le temps elle débouchera sur une relation plus gynarchique.

Je vous tiendrai informé de l'évolution.

Pipounglam (janvier 2024)



Update de ce 17/06/24 :
Mon épouse et moi avons eu une discussion détaillée ce weekend.
Elle a décidé qu'elle acceptait de me faire porter une cage de chasteté (du coup je vais commander un bien adaptée ce jour), et de contrôler mes orgasmes.
Elle a aussi accepter d'essayer sérieusement une relation gynarchique bienveillante, dans laquelle je vais progressivement de plus en plus la servir.
Je pense peut-être créer un journal dans la section dédiée afin d'échanger avec vous.

Pipounglam