Journal de PonPon

Démarré par PonPon, Février 14, 2023, 08:38:44 PM

0 Membres et 8 Invités sur ce sujet

PonPon

En tout cas moi ça m'aide. J'ai changé ma définition du rapport sexuel pour inclure ces moments très intenses, et ça rend le tout plus fluide, même s'il y a encore des heurts. Même si Madame n'y prend pas de plaisir sexuel, ça l'amuse et c'est déjà du plaisir partagé.

Par contre ça ne soulage rien du tout au contraire, la tension sexuelle est même plus forte après. Une fois l'orgasme terminé je n'ai qu'une envie c'est d'en avoir un autre tout de suite, mais en général Madame me laisse gérer ma frustration dans mon coin après 1 ou 2 orgasmes. Mais j'en viens à apprécier cette frustration constante, même si parfois c'est à se taper la tête contre les murs. Ça me manque quand ce n'est plus là. Paradoxalement la chasteté longue durée apporte un plaisir sexuel constant, et c'est de ça dont j'ai besoin. Avant ça, j'étais plutôt partisan de faire des activités sexuelles plusieurs heures par jour mais c'est plus compliqué depuis que je suis en couple.

En fait je pense que si j'aime autant ces orgasmes, c'est parce qu'ils provoquent un plaisir immédiat et une forte montée de frustration ensuite, qui renforce la machine. C'est finalement un effet assez similaire au tease and denial, et probablement au cuckolding, qui crée (je crois) une émotion très forte suivie d'une forte frustration.

Je pense que c'est à la portée de tout le monde, il faut juste pas mal d'entraînement pour comprendre comment fonctionne son corps. Ça m'a pris beaucoup de temps parce que je ne savais pas vraiment ce que je cherchais. Pour les massages du périnée, ce qui marche sur moi c'est quand c'est très léger, presque une chatouille. Au début elle appuyait un peu plus fort mais maintenant ce n'est plus ce qui marche le mieux parce que je sais quelle sensation je recherche, et un appui trop fort vient interférer avec ces sensations. Mais je ne sais pas si même un massage plus fort aurait suffit si je n'avais pas découvert les sensations par stimulation interne avant.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

RayOfLight

Merci PonPon pour ces explications très claires.

Du coup, ces super-O facilitent le vecu d'un encagement prolongé... Le plaisir est bien présent et un certain soulagement à lieu... juste?

Je suis impressionné par ta maîtrise et suis vraiment perplexe si je suis capable d'une telle prouesse.

Le massage du périnée dont tu parles est à faire avec quelle "intensité "? Très superficiel ou plutôt  appuyé ?
C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière

PonPon

Autre point en ce qui concerne la frustration, là aussi il n'y a aucun rapport entre l'orgasme ruiné et le super-O.

La frustration de l'orgasme ruiné est immédiate. On sent l'éjaculation mais on n'a pas tout le plaisir qui va avec, toute la tension sexuelle n'est pas résolue et on conserve une érection. Il y a un double sentiment d'avoir raté le plaisir et de ne pas avoir achevé l'acte. Si on touche le penis juste après, il a perdu un peu de sensibilité malgré tout.

Dans le cas du super-O, il peut ne pas y avoir de frustration du tout si on enchaîne avec un orgasme sans faire redescendre la tension sexuelle. On peut très bien avoir 5 ou 6 super-O suivis d'un orgasme et ne pas être frustré une seule seconde. Je n'imagine pas ça possible même avec des orgasmes parfaitement ruinés. Par contre quand le corps "comprend" qu'il n'y aura pas d'éjaculation et que la tension sexuelle commence à redescendre, il y a une énorme vague de frustration qui monte, et dure quelques minutes. Même avec l'expérience, ça me tire une bonne grimace à chaque fois.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Bonjour RayOfLight,

Les orgasmes non éjaculatoires (ou super-O) n'ont rien à voir avec les orgasmes ruinés. L'orgasme ruiné c'est juste un orgasme traditionnel, la sensation de satisfaction en moins (encore qu'il y a toujours une certaine forme de satisfaction). C'est la même mécanique et la sensation d'orgasme est la même, juste peut-être un peu moins forte.

Le super-O c'est un orgasme de tout le corps, c'est beaucoup plus puissant qu'un orgasme traditionnel et il n'y a pas du tout d'émission de sperme (à ne pas confondre avec l'injaculation, où il y a une émission de sperme, qui est redirigé vers la vessie).

En général, le super-O est associé au plaisir prostatique. J'ai passé des années à chercher à en obtenir un, j'ai utilisé plein de jouets anaux, travaillé pendant des heures pratiquement tous les jours (oui, j'aime vraiment beaucoup ça :p), je m'en suis approché quelques fois, mais impossible d'obtenir ce plaisir fou dont parlaient les gens sur les forums aneros.

Puis Madame est entrée dans ma vie, et contre toute attente, c'est Elle, qui est pourtant vanille et pas très portée sur la chose, qui m'a fait expérimenter mes premiers vrais super-O au tout début de notre relation. Alors qu'elle me caressait autour du sexe, je lui ai dit qu'elle pouvait essayer de s'attarder sur le périnée. Alors elle m'a massé pendant longtemps et j'ai senti le plaisir monter, le même plaisir que par massage interne de la prostate. Comme Madame remarquait que je prenais beaucoup de plaisir comme ça, Elle le faisait régulièrement, et un jour pendant un massage particulièrement long, j'ai été pris de convulsions et d'un plaisir plus intense que jamais. Il a fallu pas mal de temps et d'expériences pour me rendre compte qu'il s'agissait effectivement d'orgasmes, que je pouvais les enchaîner, et que c'était ÇA le fameux graal dont parlaient les utilisateurs d'aneros. Il m'a fallu plusieurs années ensuite pour pouvoir reproduire cette sensation avec des jouets.

Avec l'expérience, ça a été de plus en plus rapide avec les massages d'obtenir ces orgasmes, et j'ai appris à les faire durer plus longtemps (plusieurs minutes voire dizaines de minutes). Maintenant je commence à en avoir même sans massage, juste avec la frustration de la cage.

Pour ce qui est des troubles de l'érection ou de l'éjaculation, je ne pense pas que ça puisse arriver comme ça. La stimulation ne se fait pas du tout de la même façon, le plaisir n'est pas le même et l'orgasme n'a rien à voir. J'ai une forte érection qui coule beaucoup pendant (ou alors bien bloquée par la cage), et il n'y a pas de spasmes comme pendant une éjaculation.

J'essaie de rester synthétique, mais c'est un sujet qui me passionne. N'hésite pas à expérimenter, c'est un long chemin mais quel plaisir de le parcourir !
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

RayOfLight

Bonjour PonPon.

Courage pour la suite!

Les orgasmes non ejaculatoires ont-ils une certaine ressemblance avec les orgasmes ruinés ? Du moins en ce qui concerne le sentiment de frustration? Comment as-tu exploré cela? Comment tu t'y es pris concrètement ? Je n'arrive pas aujourd'hui à m'imaginer possible un orgasme sans éjaculation.

Ne crains-tu pas d'avoir des troubles de l'érection ou de l'éjaculation en poussant "l'entraînement" de cette façon ?

Merci pour ton partage!
C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière

PonPon

Jour 33

C'est drôle, j'ai l'impression d'avoir passé le plus clair de mon temps l'année dernière en cage, mais ce n'est que la deuxième fois que je dépasse un mois sans éjaculer.

Madame atteint normalement son pic d'hormones (et de désagréments qui vont avec) en fin de semaine prochaine. Autant dire que le sexe est la dernière de ses préoccupations. Comme Elle me l'a dit : "allez, dans 2 ou 3 mois peut-être que tu pourras de nouveau me prendre dans tes bras". Plus décourageant que l'inverse, mais je reste déterminé.

Petit "tourbillon" en milieu de semaine, où j'ai pleuré de frustration le soir. Madame est toujours touchée de me voir pleurer à côté d'elle. Je la rassure en lui disant que je suis consentant, et qu'elle n'a pas à se sentir mal pour ça. Au contraire je serais même heureux qu'elle en rajoute une couche en m'"humiliant" quand je suis dans cet état. On n'en est pas là, mais vu l'évolution de Madame sur les jeux verbaux cette année, possible qu'on y arrive un jour.

Aujourd'hui, Madame était relativement en forme, et supportait que je pose ma tête sur son épaule. Je n'avais pas pris de vrai plaisir sexuel depuis plusieurs semaines, et le simple fait de sentir son odeur et embrasser ses seins habillés m'a donné l'impression de faire l'amour. Et on y a passé des heures. Le plaisir est monté lentement jusqu'à un orgasme relativement court, mais ultra intense. Le premier depuis au moins 3 semaines. Bizarrement je me suis senti presque satisfait après, au point de vérifier que je n'avais pas éjaculé. Quand la frustration a finalement commencé à monter, j'ai enchaîné sur un deuxième orgasme. Bon, là par contre la frustration après a été très forte, il m'a fallu pas mal de temps pour m'en remettre.

On continue notre périple, et mon corps ne cesse de m'étonner. Si on m'avait dit il y a quelques années quand j'ai commencé à explorer les orgasmes non éjaculatoires que je pourrais un jour grimper aussi fort sans aucune stimulation physique et sans efforts, je ne sais pas si je l'aurais cru.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Bonjour enjauladito,

Le "lagon bleu", ça décrit plutôt bien cette sensation de sérénité de la résignation. Enfin mon lagon bleu a quelques tourbillons par moment, mais je remarque que c'est beaucoup plus facile une fois passé le premier mois.

Citation de: enjauladito le Juin 17, 2024, 03:15:14 PMRemarque bien, n'ayant pas moi-même le projet de rester si longtemps chaste, j'attends plutôt avec délice l'occasion de la prochaine "rechute" que Madame voudra bien m'octroyer, en l'espérant festive comme Elle sait faire ! Je n'en ressens que plus d'admiration pour ta détermination absolue !

Je suis compétitif dans l'âme, j'aime bien les défis. J'aimerais que Madame me mette au défi de faire plein de trucs "sales", mais malheureusement ce n'est pas du tout dans son tempérament. Si on était plus compatibles sexuellement, je ne pense pas que j'envisagerais des périodes aussi longues, mais c'est un peu tout ce qui me reste pour faire de ma sexualité de couple quelque chose d'épanouissant. Je trouve ma satisfaction dans le dépassement et le don de moi-même, alors je trouve des subterfuges pour faire quelque chose de compatible avec les besoins de Madame. Et ses besoins actuels c'est aucun contact.

Comme je le disais dans un précédent message, je souhaite repartir du début avec Madame, re-découvrir et lui faire re-découvrir ses besoins, et ne JAMAIS aller à un rythme qui n'est pas le sien. La grossesse est une période particulière, mais je ne dérogerai pas à cette règle pour autant. Je veux que notre sexualité de couple n'ait pour objectif que de La satisfaire.

Mais malgré toute ma bonne volonté, je reste humain. L'histoire de Lio va dans le même sens, il y a ce qu'on voudrait, et ce dont on est réellement capables.

Mais je serais quand même déçu de ne pas tenir au moins un an. J'aimerais même pousser le vice à ne pas éjaculer jusqu'à lui redonner des orgasmes réguliers, pour que le rapport ne soit pas perçu comme un moyen de me faire plaisir, mais uniquement comme un moyen de Lui faire plaisir. Je rêve d'une relation où Madame connaît ses envies et m'exploite pour les assouvir, mon principal plaisir étant de Lui en donner.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

enjauladito

L'expérience de porter un gode par-dessus le membre encagé est effectivement assez grandiose, nous portant vers une sorte de sommet de la frustration ! Chez moi, nous n'avons cependant pas pratiqué cela énormément, ma Reine préférant un membre chaud, sensible et frétillant. Elle s'est en revanche laissée tenter par le pegging, surprise de se découvrir capable de mâles attitudes et ravie des contorsions de plaisir qu'Elle pouvait m'induire.

Plein d'encouragements pour la suite, PonPon ! Afin de faire face à la chasteté longue durée, je suis convaincu comme toi qu'il est préférable de ne pas céder à une envie d'éjaculation survenant à une occasion isolée : ça ne ferait que réveiller l'animal et ça casserait le charme de l'abstinence prolongée, ce que notre ami Lio appelait le « Lagon bleu » (tiens, il ne donne plus de nouvelle, lui; j'aimerais bien savoir ce qu'il devient...). Un peu comme le fumeur ou le buveur abstinents qui cèdent a un moment de tentation et ont toute une pente à remonter ensuite - les anciens tabagiques se reconnaîtront. Remarque bien, n'ayant pas moi-même le projet de rester si longtemps chaste, j'attends plutôt avec délice l'occasion de la prochaine "rechute" que Madame voudra bien m'octroyer, en l'espérant festive comme Elle sait faire ! Je n'en ressens que plus d'admiration pour ta détermination absolue !

Reçois mes plus chastes messages
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »

PonPon

Bonjour RayOfLight,

Pour le moment, on a essayé le gode ceinture deux fois. C'est un moment magique pour moi de pouvoir ainsi donner du plaisir à Madame sans pouvoir être moi-même satisfait. En fait je dirais que ça m'apporte quand même une certaine satisfaction quand Elle a son orgasme. Mais l'expérience était quand même un peu gâchée par les jouets utilisés, pas très adaptés. Madame n'a pas voulu en faire une expérience fréquente, préférant la vraie chose.

J'espère qu'avec ce nouveau jouet, la pénétration en gode ceinture deviendra un jeu régulier. Les dernières fois, ce n'était pas si frustrant car je n'étais pas en chasteté sur une très longue période. Là si on l'utilise après 3 ou 4 mois ou plus, ça sera certainement terriblement frustrant, et je m'en souviendrai certainement longtemps.

Pour le pegging, Madame a beaucoup de mal avec l'inversion des rôles. Elle ne veut pas prendre un rôle "masculin" et ne veut pas que je prenne un rôle "féminin". Déjà Elle me trouve un peu trop "féminin" sur certains points. Elle tolère que je joue avec mes fesses, mais elle ne cautionne pas. Je doute qu'elle change d'avis sur le sujet, elle me dit qu'imaginer me mettre un truc dans les fesses lui donne des haut le coeur. Elle est aussi bloquée par rapport à ses propres fesses, que je n'ai jamais pu toucher. Je rêve pourtant de les lécher.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

RayOfLight

Félicitations pour ta volonté !

L'excitation de satisfaire sexuellement Madame et la frustration de laisser un gode s'en  charger doit etre une expérience dont on se souvient.

Être en cage et utiliser un gode ceinture doit encore être plus frustrant... alors que l'oiseau meurt d'envie de satisfaire Madame. Quelles sont les sensations pour Madane? Pour toi?

Le pegging doit etre un cap difficile pour Madame. Cela lui demande probablement de quitter ses propres représentations de la femme et d'investir un rôle très différent. Avez-vous pu oarler de ce qui la freine à essayer?

Meilleurs messages! Et courage pour la suite.
C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière

PonPon

Jour 26

Il n'y a plus rien de sexuel entre nous depuis un certain temps, Madame ne supporte plus ni odeurs ni contact. La cage me permet malgré tout de bien vivre la situation. J'ai passé le cap de l'excitation et je suis maintenant sur un plateau, serein à l'exception de la sensation de couilles bleues qui ne me quitte pas.

Samedi matin après le nettoyage hebdomadaire, Madame a remarqué une rougeur sur mon frein, et m'a demandé de passer le week-end sans cage. Ça a été intense, et voyant que je risquais d'éjaculer avec les frottements des draps Elle m'a fait remettre la cage pour la nuit. Ce soir je lui ai dit à quel point je la trouve belle. En réponse Elle m'a demandé de remettre ma cage.

L'autre jour, elle m'a demandé si je voulais être libéré si pendant sa grossesse elle a envie de faire l'amour. J'ai répondu que non, ça serait dommage de casser une série pareille pour un ou deux rapports. Je lui ai proposé le gode ceinture à la place mais les godes qu'on a déjà essayés ne sont pas à la hauteur pour Elle. Plutôt que d'acheter un plug, j'ai donc acheté un gode ultra réaliste, aux mêmes dimensions que mon membre. Son nouvel "amant" est arrivé hier et une fois lubrifié la sensation en main est assez bluffante. J'ai hâte de l'essayer, dans un sens ou dans l'autre. J'ai relancé au passage le sujet du pegging, mais c'est toujours un non catégorique. Pour le moment Elle ne m'a pas encore autorisé à l'essayer sur moi-même.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Lochaspan

Citation de: PonPon le Juin 12, 1975, 04:57:21 AMquote author=PonPon link=msg=57538 date=1717774414]
Jour 17

Si certains ont déjà essayé la marque Rosebuds, je suis intéressé par un retour d'expérience. J'ai parlé de ça à Madame mais ça ne la fait pas du tout rêver...

Bonjour Ponpon,

J'ai déjà porté à la journée un bijou anal de la marque Rosebuds.

Personnellement, j'avais beaucoup aimé. C'est un modèle en alu de 3 cm de diamètre, fabrication française. C'est un peu cher à l'achat mais très bonne qualité (chirurgicale si je ne me trompe pas).

Ils ont un site internet sur lequel tu peux commander directement.

Les bijoux en alu sont plus léger que ceux en acier, et moins cher.

Si c'était à refaire, j'achèterai un bijou en acier, j'aime bien le côté lourd.

Cage de chasteté et bijou anal c'est un bon duo, sensation très agréable.

Après, il n'y a pas photos c'est de la meilleure qualité que les bijoux vendus sur les sites de vente en ligne. Par contre, la différence de prix est très marquée.

C'est tout ce que je peux te dire sur mon retour d'expérience. J'espère que ça pourra t'aider dans ta réflexion.

Bon dimanche.

Chastement

enjauladito

Citation de: PonPon le Juin 06, 2024, 12:31:45 PM...Madame ne me laisse quand même pas complètement de côté, il ne se passe pas une journée sans qu'elle me taquine sur ma situation d'encagé.

Ça c'est l'essentiel qui te permettra de tenir le défi que tu t'es fixé. Que la force reste avec toi !
Chastement
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »

PonPon

Jour 17

Échographie en début d'après-midi. Tout est normal, il y a bien un embryon au bon endroit. Prochaine échographie fin juillet, on a l'air bien partis pour que cette grosse année de chasteté stricte se fasse entièrement.

Je me tâte à accompagner ma chasteté d'un port de plug toute la journée, assez petit pour que ça n'appuie pas assez sur la prostate pour faire sortir du sperme (interdit !). Si certains ont déjà essayé la marque Rosebuds, je suis intéressé par un retour d'expérience. J'ai parlé de ça à Madame mais ça ne la fait pas du tout rêver...
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Lochaspan

Citation de: PonPon le Juin 06, 2024, 12:31:45 PMJour 16

Ça y est, on est dans le dur. Madame se couche à 21h et ne veut plus que je l'approche car elle ne supporte plus mon odeur. Elle n'a pas du tout joué avec moi depuis la dernière fois.

Mon gros pic de frustration a eu lieu il y a 2 jours, avec une insomnie à cause de la sensation de frustration / plaisir constante pendant plusieurs heures au moment de se coucher puis plusieurs fois dans la nuit. Je suis redescendu à un niveau acceptable, juste dans l'"ivresse de la chasteté". Frustré en permanence, en manque de contact physique, mais heureux de le faire pour soutenir Madame dans sa grossesse. Et Madame ne me laisse quand même pas complètement de côté, il ne se passe pas une journée sans qu'elle me taquine sur ma situation d'encagé.

Les prochains 2 ou 3 mois vont être horribles.

Force à toi.
Ne lâche rien.

De tout cœur avec toi.

Rien de comparable avec toi mais j'entame mon 10eme jour en cage et bientôt 3 semaines sans "vidange". Reçois mon soutien d'homme encagés.

Chastement.

PonPon

Jour 16

Ça y est, on est dans le dur. Madame se couche à 21h et ne veut plus que je l'approche car elle ne supporte plus mon odeur. Elle n'a pas du tout joué avec moi depuis la dernière fois.

Mon gros pic de frustration a eu lieu il y a 2 jours, avec une insomnie à cause de la sensation de frustration / plaisir constante pendant plusieurs heures au moment de se coucher puis plusieurs fois dans la nuit. Je suis redescendu à un niveau acceptable, juste dans l'"ivresse de la chasteté". Frustré en permanence, en manque de contact physique, mais heureux de le faire pour soutenir Madame dans sa grossesse. Et Madame ne me laisse quand même pas complètement de côté, il ne se passe pas une journée sans qu'elle me taquine sur ma situation d'encagé.

Les prochains 2 ou 3 mois vont être horribles.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

PonPon

Jour 11

Comme prévu, ça devient très intense, et Madame ne me simplifie pas la tâche. Elle supporte de moins en moins le contact, alors je reste frustré à côté d'elle.

Ce matin, j'étais très excité. Madame m'a titillé les testicules avec un regard très taquin, très érotique. Impossible d'atteindre l'orgasme comme ça, elle m'a laissé dans un état de frustration à en pleurer.

Elle m'a dit "c'est difficile hein ? Eh bien pour moi aussi, sois solidaire" puis "c'est drôle de se dire qu'il reste encore 40 fois ça à faire". Gloups.

Dans un ou deux jours l'intensité de la frustration devrait redescendre un peu. J'espère qu'Elle prendra un peu de temps pour jouer avec moi ce week-end. Mon dernier orgasme sec remonte à longtemps.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

Lochaspan

Citation de: PonPon le Mai 27, 2024, 12:59:15 PMJour 6

C'est déjà difficile. Je ne pense qu'à ça depuis hier soir. Sans cage j'aurais déjà probablement craqué.

Si ça se passe comme d'habitude, le gros pic devrait se calmer d'ici demain soir, et il devrait y avoir un pic encore plus fort dans une petite semaine.

Madame commence à avoir l'odorat qui se développe, et va certainement bientôt arrêter de me câliner et taquiner.

Allez, j'en ai fait plus de 1% !

Bonjour Ponpon,

Tu peux compter sur nous pour nous soutenir dans ton "épreuve".

Tu vas certainement traverser des périodes de haut et de bas.

En tout cas, je suis admiratif de l'objectif que tu t'es fixé. J'espère que tu tiendra bon !

En tout cas, je croise les doigts pour vous, pour que la grossesse de ta Dame se passe le mieux du monde.

Chastement


PonPon

Jour 6

C'est déjà difficile. Je ne pense qu'à ça depuis hier soir. Sans cage j'aurais déjà probablement craqué.

Si ça se passe comme d'habitude, le gros pic devrait se calmer d'ici demain soir, et il devrait y avoir un pic encore plus fort dans une petite semaine.

Madame commence à avoir l'odorat qui se développe, et va certainement bientôt arrêter de me câliner et taquiner.

Allez, j'en ai fait plus de 1% !
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

enjauladito

Félicitations pour cette magnifique nouvelle !

May the Force (and the dryness of its surges) be with you !!!

Reviens régulièrement nous donner des nouvelles de cette situation exceptionnelle !
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »