Journal de Denis

Démarré par Margotdenis, Janvier 16, 2018, 10:14:45 AM

0 Membres et 8 Invités sur ce sujet

Margotdenis

Jour #1802

Ma présence sur le forum et la mise à  jour de mon journal sont bien moins fréquents ces derniers mois. Je constate par ailleurs que ma présence est inversement proportionnelle à  lʼintensité de notre expérience de la chasteté masculine contrôlée dans notre couple.

Je ne vais pas mʼattarder sur le «LOCKtober» qui nʼa plus réellement de sens pour notre couple, puisque mes périodes dʼencagement de deux mois se suivent et se ressemblent tout au long de lʼannée.

Pour Celles et ceux qui ne connaissent pas encore, une tradition est en train de se mettre en place, dans le petit monde de la chasteté-masculine contrôlée, le mois de «LOCKtober», désignant le fait de garder son compagnon en cage de chasteté pendant tout le mois dʼOctobre, sans jouissance ni libération. Cette tradition peut sʼavérer particulièrement propice pour les nouveaux initiés afin dʼexpérimenter et goûter aux plaisirs de la chasteté. Lʼété ayant été pour certains débutants, lʼoccasion de petites largesses permettant de petits désordres, le mois de Septembre est donc de ce fait le retour à  des conditions plus sérieuses, typiques de la « rentrée », le temps de remettre de lʼordre et cadenas en place. Après le relâchement, puis la remise en route, une phase stricte permet de remettre l'homme compagnon dans la bonne voie de lʼassujettissement: c'est là  que «LOCKtober» arrive à  point nommé.

Madame ayant choisit de me garder encagé sur des périodes de deux mois, en m'accordant six libérations par an, je reste encagé depuis ma dernière libération en date du 5 Septembre dernier. Ma prochaine libération nʼest pas prévue avant la fin du mois dʼOctobre-début Novembre, période que coà¯ncidera cette année avec le cinquième anniversaire de lʼintroduction de la chasteté masculine contrôlée dans notre couple. Cinq années bientôt... cela se fête!

La mise en place de la chasteté et son lʼapprentissage en couple, est une histoire dans laquelle le rapport au temps est primordiale ; Le temps, est celui de Madame. On ne pratique pas la chasteté permanente du jour au lendemain, sans hauts, ni bas. L'apprentissage de la chasteté-masculine nous a permis de nous révéler, chacun à  notre juste place. Le choix d'une relation de couple ou Madame tient le rôle Dominant (Female-Led-Relationship) n'est pas une décision facile à  prendre pour un homme. Pourtant, elle est aujourd'hui, comme une évidence, et nous savons tous deux deux qu'il n'y plus aucun retour en arrière possible.

Depuis la rentrée de Septembre, une nouvelle tache m'a été confié par Madame. Jʼai pris mon rôle de « casting » dʼun Amant, très au sérieux. Et mon implication a portée ses fruits, puisque nous avons pris contact avec un premier prétendant. Une première rencontre très cordiale à  lieu dans un restaurant, ce qui nous a permis de faire plus ample connaissance. Depuis ce jour, Madame est en contact régulier avec cet Homme. Cʼest une nouvelle étape importante que nous partageons ensemble, dans un jeu Candauliste : lʼépouse, lʼAmant et le mari encagé. Il est fort probable que je ne sois pas libéré avant leur prochaine rencontre...

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

bird

Bonjour Madame Margot et son encagé soumis denis
Je me permets de poster sur votre journal que je trouve très instructif sur l'évolution gynarchique de votre couple.
Je relirai la totalité du journal pour m'en imprégner et comprendre votre évolution qui est un must pour notre couple, mais pour l Instant nous pratiquons la CMC depuis un an et ma Maîtresse Chérie n'ose pas me commander etc... mais je l'aide au quotidien pour la soulager dans ses tâches .
Est ce que ma Maîtresse Chérie en est consciente et reconnaissante.... elle ne dit mot
Au plaisir de relire votre journal et Merci pour ce partage.

Messoa

Citation de: margotdenis le Octobre 06, 2020, 10:03:33 PM
Jour #1802
...............
Cʼest une nouvelle étape importante que nous partageons ensemble, dans un jeu Candauliste : lʼépouse, lʼAmant et le mari encagé. Il est fort probable que je ne sois pas libéré avant leur prochaine rencontre...

D.

Bonjour,

Je comprends très bien Madame Margot de laisser la cage en place sans aucune libération.

Et si j'osais, je donnerai bien le petit conseil de ne pas la retirer lors de votre rencontre (trio)

Je pense que Madame Margot appréciera beaucoup cette situation et ainsi son partenaire se sentira beaucoup lus en confiance, plus libre, pas de partage, pas de compétition et donc il sera pleinement motivé pour offrir à  Madame tout ce qu'elle désire pour son plus grand bonheur.

Quant à  vous, cher Denis, vous aurez toute la satisfaction de voir votre femme et KH pleinement heureuse et comblée, et puis, vous avez certainement d'autres arguments pour la faire vibrer.........

Messoa

Margotdenis

Bonsoir Madame Messoa,

Je vous remercie pour votre message. C'est toujours un plaisir de vous lire.

Je ne doute pas pas un seul instant que Margot me garde en cage lors nos rencontres en trio. Je serais étonné du contraire. Madame désirera prochainement poser les règles de Ses prochaines rencontres : le maintien du port de la cage en fera certainement partie.

La mise en place du jeu Candauliste, et la préparation de cette première rencontre, mon imagination, ajoutent déjà  à  ma frustration "positive" permanente, une excitation supplémentaire à  fleur de peau... Je n'ose pas imaginer mon état de fébrilité le jour J de la rencontre.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Margotdenis

Bonsoir bird74,

Merci pour ton message.
Je suis ravi pour toi si mon journal peut t'apporter des éléments de réponses et aider votre couple dans son cheminement.
Je t'invite à  ne pas vouloir brusquer les choses, mais au contraire donner le contrôle à  ton épouse en lui offrant la liberté de prendre les décisions à  son rythme.

Bonne lecture.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

AlvaRagnar

Bonjour à  tous

Je me permets d'ajouter ma pierre à  ces commentaires et notamment celui de Messoa. Je confirme que le fait de ne pas retirer la cage permet d'amener des points de vue et des envies différentes, chez l'encagé tout comme chez la KH.
Les plaisirs sont différents, et la mise en confiance de tous est rapide.

J'ai pratiqué les deux, à  savoir des rencontres en gardant Ragnar encagé et d'autres, avec le même amant, en lui ôtant la cage. J'avoue que les meilleurs moments se sont produits en gardant Ragnar en cage et en l'offrant à  mon amant. Là , c'était vraiment époustouflant.

Alva
De mon tigre, j'en ai fait un chaton et un mari. J'en suis fière.

Ragnar

Sauf la fois ou je suis reste seul avec lui , Alva . La il m as fait morfler :-[

Axelencage

Bonjour Margot et Denis,

Jeune arrivant sur le forum et surtout nouveau dans l'univers de la CMC avec la KH. J'ai lu l'intégralité de ce journal et je trouve magique de pouvoir voir l'évolution de votre couple... Je vous remercie d'avoir partager tout cela et Denis, j'adore ta façon de raconter tout cela.

J'ai hâte de lire la suite et pouvoir réagir en live :)

Margotdenis

Bonjour Axelencage,

Merci à  toi d'avoir pris le temps de lire le journal dans son intégralité, pour en comprendre tout le sens.
Ce journal a bien vocation à  témoigner - autant que possible - de notre découverte de la CMC, puis de notre passage à  une vie de couple dirigée par Madame (FLR, Female Led Relationship).

Je te souhaite une bonne continuation dans la CMC.
D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Margotdenis

Jour #1822

Bonjour à  Toutes et tous,

La mise en place du couvre-feu dans les grandes Métropoles, puis son extension aux départements tout entier, à  coupé court à  la première rencontre de Madame avec son Amant. La rencontre initialement prévue le 31 octobre prochain - date de nos 5 ans de chasteté masculine - n'aura pas lieu. Je suis déçu pour Madame. Madame est très frustrée de ne pas pouvoir assouvir Ses désirs sexuels avec un autre homme.

Nous avons profité d'un week-end sans les enfants, pour nous retrouver en toute intimité et complicité. Je me suis consacré durant les deux jours du week-end à  Margot, pour répondre à  chacune de Ses attentes. Après avoir pris soin de choisir une tenue chic et sexy pour Madame, je me suis appliqué pour habiller Madame, avant de l'aider à  chausser Ses cuissardes. Nous sommes prêts l'un et l'autre pour une journée de shopping. Je ne compte plus les sacs que je porte pour Madame, qui joue à  fond Sa carte Hotwife.

Couvre-feu oblige, nous passons la soirée chez nous. Le repas est commandé dans un restaurant, et le service est assuré par moi-même pour Madame. La soirée se poursuit par une séance d'essayage de lingerie et tenues coquines. Les photos sont partagés avec Son Amant, et serviront également à  compléter le profil de Madame sur son espace de rencontre libertine.

Après la séance photo, la nuit qui a suivi a été très sulfureuse. Margot était très demandeuse de plaisir sexuel. J'ai pris énormément de plaisir à  faire jouir Madame à  plusieurs reprises. Pour me remercier, Margot m'a offert un magnifique orgasme anal.

La fin du mois d'octobre arrive à  grands pas. Nous fêterons Samedi prochain cinq années de chasteté masculine.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

lesamours

Bonsoir Denis, Bonsoir Mme Margot,
C'est toujours un plaisir de suivre votre journal.
Ce fichu confinement et couvre-feu perturbe vos projets et je peux aisément le comprendre  :)
Alors positivez, voyez cela comme une séance de teasing ou l'attente ne vous procurera que de l'excitation supplémentaire, a vous trois...
Bonne chance pour la suite.

lesamours

Bonne anniversaire a vous deux.
ça se fête non les 5 ans ? Alors bonne soirée et profitez.

Margotdenis

Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

discipliné

Salut denis,

Je te tutoie si ça te dérange pas.

Vous êtes tous les deux à  l'initiative de mon inscription ici et je suivais déjà  ton recit
en mode "sous marin" depuis un moment.
Je trouve ton dévouement auprès de ta kh Margot vraiment beau et sincère.

Bravo pour ton journal et continu à  nous conter ton histoire :D

Margotdenis

Jour #1888

Bonjour à  Toutes à  et tous,

L'année 2020 prend fin. Nous avons tous vécu une année très particulière marquée par la pandémie du Covid-19. Cette année 2020 jalonnée par les couvres-feux et confinements, aura été une année tout aussi particulière pour notre couple, pour biens d'autres raisons. Cette cinquième année de chasteté masculine contrôlée marque le début d'une longue nouvelle vie de chasteté masculine permanente, pour une vie de couple heureuse et en parfaite harmonie.

A cet instant, Madame Margot semble prête à  m'accorder une sixième et dernière libération de l'année. Madame me réserve une surprise qui me fera extrêmement plaisir, si je me comporte toujours avec autant d'application pour lui faire plaisir, jusqu'au dernier moment. Elle sait combien il m'est difficile de poursuivre tous mes efforts jusqu'au dernier instant. Car une fois le jour de libération connu, l'homme croit avoir gagné sa récompense et relâche son comportement ; cela m'a déjà  coûté plusieurs jours de chasteté supplémentaires par le passé.

Pour rendre l'attente encore plus intense, Madame Margot m'a dévoilé ce que pourrait être la surprise de cette fin d'année :
Tout d'abord, Madame pourrait m'accorder de lire Ses échanges de sextos avec Son Amant durant les derniers mois. Madame entretient une relation virtuelle par messagerie avec Son Amant, depuis notre première rencontre, dans l'attente de pouvoir le revoir.
Madame Margot pourrait également m'offrir le plaisir de pénétrer...un masturbateur et m'accorder un simulacre de pénétration dans une vulve de silicone.

Autant vous dire que je suis très motivé pour me comporter de manière exemplaire jusqu'au dernier instant.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Margotdenis

Jour #1899

Bonjour à  Toutes et tous,

Madame Margot mʼa accordé le samedi 2 janvier, une sixième et dernière libération pour lʼannée 2020, après 55 jours de chasteté permanente.

Après avoir joué de Ses charmes durant toute la journée, du haut de Ses talons, Margot me glisse discrètement à  lʼoreille quelques mots pour mʼannoncer ma libération très prochaine, le soir venu. Madame pose le décor, lʼambiance et Ses conditions pour le bon déroulement de ma traite selon Ses désirs.

Le moment choisit par Madame, je reçois lʼordre de mʼexécuter selon Ses désirs. Je dois attendre Madame, entièrement nu, avec mon collier autour du cou et menottes de cuir aux poignets. Je patiente et attend lʼentrée en scène de Madame, assis à  genou, les cuisses grandes ouvertes pour offrir ma cage de chasteté au regard de Madame. Je patiente, sans bouger, de longues minutes, jusquʼà  ce que jʼentende le bruit de Ses talons se rapprocher.

Madame fait son entrée, perchée sur Ses haut talons vertigineux. Madame me félicite pour ma tenue et le respect des consignes. Puis sans prévenir, Elle plante ses talons dans mes cuisses et sur mes testicules. Le ton de la séance est donné.

Madame mʼordonne de me redresser face au mur, les mains posées à  plat, pour offrir mes fesses. Il nʼest pas question que Madame se contente de me traire, car je sais quʼElle prend beaucoup de plaisir à  jouer avec moi. Je reçois une première série de dix fessées, que je dois compter à  voix haute. Les mains douces de Madame effleurent mon postérieur. Ses caresses sont délicates. Sa main glisse vers mon entre jambes pour venir effleurer mes testicules quʼElle masse entre Ses doigts. Madame mʼordonne de me cambrer davantage pour mieux offrir mes fesses. Je reçois une seconde série de dix fessées. Madame est heureuse du résultat obtenu.

Madame me place dos au mur, en mʼattachant les menottes de poignets. Madame joue avec sa clef sous mes yeux, faisant monter la tension en hésitant encore à  libérer mon sexe de sa petite cage. Madame attrape mon petit sexe dʼune main, tandis quʼElle déverrouille de lʼautre le tube de la cage. Elle retire délicatement le tube pour libérer mon petit pénis. La sensation de libération est presque orgasmique, et je ne peux pas mʼempêcher de produire un gémissement à  peine étouffé.

Mon petit pénis peine à  bander totalement, et Madame ne manque pas de me faire la remarque : « c‘est tout lʼeffet que je te fais ! Comme je suis très gentille, je vais tʼaider à  bander ». Jʼaime son attention délicate à  mon égard. Madame apprécie de me voir bander pour Elle. Ses doigts effleurent délicatement mon sexe. Ses divines caresses provoquent instantanément une réaction de plaisir intense, aussitôt calmée par les griffures de Ses ongles sur mon sexe. Madame tourmente avec plaisir mon pénis et mes testicules. Mon excitation est à  son comble et je me sens au bord de lʼorgasme. Madame contrôle mon plaisir du bout de Ses doigts.

Margot me regarde droit dans les yeux et mʼannonce que le jeu arrive bientôt à  sa fin. A ces simples mots, mon excitation déjà  particulièrement intense, monte encore dʼun cran. Madame me recouvre le visage dʼune cagoule. Ses mains caressent sur mon visage. Je perçois le bruit « mouillé » du masturbateur en silicone inondé de gel, que Madame malaxe dans sa main.

Puis Margot approche un flacon de poppers sous mon nez et mʼordonne dʼinhaler profondément en retenant ma respiration. Lʼeffet ne se fait pas attendre et une vague de chaleur mʼemporte et me monte à  la tête. Au même moment, Margot glisse la vulve en silicone sur mon sexe et commence des mouvements de va-et-vient sur mon sexe.

A ce moment, malgré le peu dʼérection, jʼai eu mon plaisir. Pas un orgasme complet, dʼautant que Madame avait déjà  retiré le masturbateur pour me laisser venir, sans aucun attouchement. Certains vont penser à  ce quʼon appelle un orgasme ruiné, disons que cʼétait à  moitié le cas, Margot voulait mʼoffrir un peu de plaisir ce soir là . Mon offrande a été très généreuse, parait-il, et Madame a été comblée. Il est déjà  temps de retourner en cage.

Je vous souhaite à  Toutes et tous une bonne année 2021, et tous mes vœux de chasteté.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

bird

Bonjour Madame Margot et Denis
Merci pour ce partage, si bien écrit et terriblement excitant. Heureusement que je portais la cage en le lisant, mais j'ai néanmoins durci, en m imaginant à  ta place..... avec ma Maîtresse Chérie.
Combien de temps à  duré cette séance de libération ?
Ta Maîtresse Margot te fait elle goûter ton offrande ?
As tu pensé à  remercier ta Maîtresse Margot ?
Au plaisir de lire et d'échanger
@ bientôt

Mr25_Encagé

Bonjour Madame Margot et Denis,

Une année qui commence de la plus belle des manières...
Merci de ce partage.
Profiter un court moment de libération est il un péché pour nos KH ? Acceptent elles l'idée et le permettent elles ?


paudouce

félicitions a vous deux, très belle séance de libération ....

Margot

Bonsoir à  tous,

Je ressens la nécessité de répondre à  mon homme en vous témoignant de mes ressentis de ces dernières années et au cours de ses libérations.

Depuis ces cinq dernières années j'ai vu évoluer doucement l'homme de ma vie. Il y a eu des passages à  vide, des tensions qui ont finis par s'estomper, des moments des beaux partages, d'amour et de complicité. Il a compris combien il était indispensable de se plier à  mes simples demandes ou mes exigences, pour mon plaisir ou afin d'alléger mon quotidien.
Il gagne une femme souriante, épanouie, avec des désirs sexuels de plus en plus affirmés et avec un esprit qui se veut souvent espiègle...

Nous poursuivons encore notre chemin qui a pour premiers objectifs notre épanouissement sexuel et la paix au sein de notre foyer. De temps en temps je suis amenée à  réaffirmer ma position dominante. Je règle les problèmes à  froid, lorsque les tensions retombent. Dans notre intérêt commun mon homme accepte sa soumission physique pour expier ses fautes. Je le sens alors soulagé, heureux d'avoir une femme qui le domine et qui sait lui faire pardonner ses fautes et apaiser ses tensions.

Concernant les libérations qui se veulent ponctuelles, je prends soin de tout orchestrer pour que ce soit un moment mémorable, qui le marque physiquement et mentalement. Je prends beaucoup de plaisir à  m'occuper de son corps et à  le voir réagir. C'est un doux supplice que j'aime faire durer par amour... En tout cas aussi longtemps qu'il est en mesure de me résister...
Chaque libération contribue aussi à  mon plaisir, même si désormais, je ne fais plus un usage conventionnel de sa belle petite verge...

Aujourd'hui je suis libre d'assouvir mes désirs sexuels avec un amant attentionné et viril, avec le consentement de mon mari.

Meilleurs vœux de chasteté à  tous.

Lady Margot.
Fasciner pour mieux frustrer, frustrer pour mieux dominer.

Tôt ou tard, tous les hommes obéissent. Il suffit de les priver de leur jouet préféré et de les affoler un peu.