Journal de Denis

Démarré par Margotdenis, Janvier 16, 2018, 10:14:45 AM

0 Membres et 8 Invités sur ce sujet

paudouce

carnet avec des taches a accomplir ?

Liocked24/7

Toujours un plaisir de te retrouver et de te lire, Denis.
Ravi de votre constance de couple gynarchique et de vos évolutions !
Quʼen est-il de lʼamant de Margot ?
Bravo pour tes 7 années dʼencagement.
Le forum aura bientôt 10 ans, ce sera cet été !
Je mʼy étais inscrit après mes premiers mois de cage .. et mon épouse aussi.
( je ferai une petite maj. car mon épouse connaît un peu la meme évolution que Margot au fil du temps)
"Posséder un pénis revient à être enchaîné à un fou". Sophocle
"Pour vivre heureux, vivons cagés". Vany
"Cagé: agneau dans son enclos, décagé: lion dans le salon ". Claire
"Le seul plaisir qui te reste, c'est le mien!" SueKH, mon épouse.

Margotdenis

Bonjour Liocked24/7,

Merci pour ton message.

Margot entretient une relation suivi avec son Amant. Nous avons construit une belle relation amicale avec ce couple libertin. Nous nous rencontrons en couples, en trio, ou Madame en duo avec son Amant, selon les envies de Margot. Dans tous les cas, Madame décide de toutes les rencontres avec son Amant, selon Ses désirs.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Liocked24/7

Citation de: margotdenis le Janvier 24, 2023, 07:45:32 PM
Bonjour  :Liocked24/7,

Merci pour ton message.

Margot entretient une relation suivi avec son Amant. Nous avons construit une belle relation amicale avec ce couple libertin. Nous nous rencontrons en couples, en trio, ou Madame en duo avec son Amant, selon les envies de Margot. Dans tous les cas, Madame décide de toutes les rencontres avec son Amant, selon Ses désirs.

D.

Votre bonheur et épanouissement saute aux yeux cher Denis, bravo à  tous les deux  :D

(je nʼai pas su encourager Mme lorsquʼelle avait un amant il y a maintenant 4 ans, pourtant elle était radieuse et épanouie et mʼavait même dit: «tant quʼon a pas essayé, on se réalise pas le bien que ça fait ! »)
"Posséder un pénis revient à être enchaîné à un fou". Sophocle
"Pour vivre heureux, vivons cagés". Vany
"Cagé: agneau dans son enclos, décagé: lion dans le salon ". Claire
"Le seul plaisir qui te reste, c'est le mien!" SueKH, mon épouse.

Margotdenis

Il me semble que nous avons trouvé le bon équilibre qui nous correspond, qui correspond à  chacun de nous.

Je suis heureux de voir Madame s'épanouir, prendre toujours plus confiance en Elle, devenir une Femme Puissante.

Alors que je termine ma semaine au bureau, Madame est déjà  en week-end et profite de sa journée avec son Amant...

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Margotdenis

Jour #2722

Bonjour à  Toutes et tous,

Lʼévolution de notre relation de couple gynarchique (ou FLR), sous lʼimpulsion de Madame, est certainement la meilleure chose qui pouvait nous arriver. Ce nouveau rapport des équilibres entre Madame et moi, place bien évidement Madame au centre du couple et sur un piédestal.
Les changements opèrent par petites touchent successives, que Madame instaure dans notre quotidien au grès de ses envies et de ma capacité à  être réceptif. Ma frustration et mon admiration grandissante pour Madame facilitent beaucoup le travail. Comme pour lʼinstauration de la chasteté permanente et définitive, jʼai franchi le cap de la confrontation (qui ne mène à  rien) pour passer au stade de lʼacceptation et de la résignation. Il est inutile de vouloir résister à  la volonté Féminine, lorsque la soumission devient une évidence, et conduit à  la sérénité dans le couple.

Cʼest au détour dʼune discussion en privé, que je lui dis explicitement mon acceptation de mʼinscrire dans un lien de soumission. Je ne conçois pas ma soumission comme une forme dʼaliénation, mais comme une manière de devenir un homme meilleur, un mari bienveillant, un mari à  lʼécoute, un mari au service de son épouse. Désormais je dois avant tout (mʼ) offrir, cʼest-à -dire guetter ce que Madame a envie, aimerait, nʼaime pas, et agir en fonction avec abnégation et respect. Je veille à  son bonheur, je lʼécoute et entends ce que Madame dit sans lui couper la parole. Je peux proposer, mais à  la fin, Madame aura toujours le dernier mot et prendra Sa décision. Cette relation FLR nous la construisons à  deux, pierre par pierre. La laisser poser la sienne, et mettre à  chaque fois la mienne de côté.

Et pour ce qui est de notre vie sexuelle, cela fait déjà  longtemps que Madame a pris le contrôle et cʼest Madame qui gère « notre » sexualité à  sa manière, où, quand, comment. Jʼai appris la frustration et lʼabsence de rapport avec pénétration. Jʼai surtout appris à  comprendre le corps de Madame, ses attentes et son plaisir ne cesse de grandir. Si Madame avait une sexualité plutôt « vanille » à  nos débuts, Elle ne cache plus son goût pour le sexe et sʼépanouit dans une sexualité plus libérée. Notre relation sexuelle est mise sur un même plan dʼégalité, du fait que mon sexe encagé soit mis de côté. Notre relation pourrait sʼapparenter à  une relation « entre-Femmes », Madame ayant le rôle Dominant et Actif dans le couple. Ma position « passive » renforce le sentiment de soumission et me conduit à  vivre ma sexualité beaucoup plus dʼun point de vue Féminin que masculin. A tel point, que la féminisation de ma sexualité se présente comme une évidence...

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Titou

Citation de: margotdenis le Avril 14, 2023, 09:57:18 AM
Jour #2722

Notre relation sexuelle est mise sur un même plan dʼégalité, du fait que mon sexe encagé soit mis de côté. Notre relation pourrait sʼapparenter à  une relation « entre-Femmes »

Bonjour Denis,

Belle abnégation !

Un petit bémol toutefois :
Dans votre relation "entre femmes ", Madame n'a-t-elle pas envie parfois de jouer avec ton petit "clito" libéré ?
(Sans pénétration cela va de soi  :P)

Vous seriez ainsi "à  égalité"   ::)

Très chastement
TITOU

Doudouxencage

@margotdenis, intéressant ton témoignage….
Je me demande si je ne suis pas en train dʼévoluer sans crier gare dans la même direction 🤷🏻‍â™,️

Margotdenis

@Titou,

Nous ne serons jamais à  égalité dans le droit à  l'orgasme. Seule Madame a droit aux orgasmes dès qu'Elle en exprime le désir. Je ne peux pas lui refuser et c' est un bonheur (un honneur) de faire jouir Madame.

Ma jouissance est secondaire. La libération de mon "petit clito" est rare, aléatoire, accordé uniquement si mérité, et systématiquement ruiné. La libération n' a qu'un seul but, me traire, me vider , pour me soulager.

Le seul orgasme auquel j'ai droit, est l'orgasme anal, celui que je reçois en offrant ma "petite chatte anale" à  Madame.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Bisounours

#509
Pour chaque encagé, il me semble que nos Dames prennent un malin plaisir à  enfoncer, voir même, à  défoncer notre petite chatte (qui devient de plus en plus grande) comme pour se venger des années de pénétration où elles ont subit notre pénis avec plus ou moins de frustration dans leur intimité.
Parfois, après une pénétration anale décidée par Madame, je regarde mon anus boursouflé par cette pénétration et me demande si jʼétais aussi sauvage avec elle.
Lʼévidence … oui, évidemment.

Ce qui mʼinquiète, cʼest les dimensions maintenant, que je suis capable de recevoir dans mon fondement et avec quʼelle plaisir je prends en le recevant et elle aussi le plaisir quʼelle a, à  me défoncer comme un hussard
Nos Dames savent ce qui est bon pour nous.
Bisounours

waaxer

Pareil chez nous Madame à  me mettre mes plugs, un petit et un moyen. Ai peur du gros mais elle m'a promis que j'y aurai droit.
J'enferme mes pulsions, je libère ma dévotion.

Bisounours

Mais, cela ne répond pas à  la question …
Quelle besoin ont nos Dames à  vouloir nous dilater lʼanus, sachant que nos pénis sont encagés ?
Nos Dames savent ce qui est bon pour nous.
Bisounours

Titou

Citation de: Bisounours le Avril 17, 2023, 07:58:15 PM
Mais, cela ne répond pas à  la question …
Quelle besoin ont nos Dames à  vouloir nous dilater lʼanus, sachant que nos pénis sont encagés ?

Pour nous faire plaisir... ::)
TITOU

waaxer

Transformer notre anus en chatte anale et notre nouille en clito encagé.
J'enferme mes pulsions, je libère ma dévotion.

Margotdenis

Jour #2748

Bonjour à Toutes et tous,

Quel bonheur de retrouver son Épouse, après plusieurs jours d'absence. J'ai vécu cette expérience incroyable, il y a quelques jours, de retour d'un déplacement professionnel.

Je n'avais pas ressentis cette sensation de manque de l'être aimé, avec autant d'intensité depuis longtemps. A mon retour de voyage, je savais que Madame m'attendais aussi avec impatience. Comme je rentrais à une heure très tardive, Madame avait finalement rejoins les bras de Morphée tard dans la nuit.

J'étais enfin de retour dans une maison endormie... Je me glissais entièrement nu sous les draps pour enlacer mon Épouse. Nos corps se sont unis instantanément l'un à l'autre, comme un seul être.

Quelque chose à changé dans notre relation, dans l'intensité de nos rapports intimes et sexuels. Cet éloignement temporaire, puis nos retrouvailles ont révélé ce changement d'intensité. Je ne suis plus simplement Amoureux de mon Épouse, je La désire intensément et développe une forme d'Adoration...

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

PonPon

Ta Dame doit être la plus heureuse des femmes !

Quelle belle sensation que de se retrouver après une absence prolongée en effet !

Phiphi22

Ma Dame et moi vivons ensembles, mais " séparément" à cause du boulot, très souvent.... voilà peut-être une des clés du désir amoureux ! ;)

Margotdenis

@PonPon,

Mon Épouse est une Femme bien plus heureuse aujourd'hui, qu'elle ne l'était il y a 8 ans. Madame a désormais un mari encagé à son service, et un amant comme ami, confident et sexfriend. Je suis heureux et fiers de contribuer à son bonheur en essayant d'être meilleur chaque jour. La Gynarchie conjugale rend les hommes meilleurs.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

PonPon

Ta dévotion est impressionnante en tout cas !

Il serait possible que la vie nous emmène dans la même direction avec Madame. C'est quelque chose que je ne sais pas si je dois espérer ou redouter.

Ma grande motivation dans notre couple, après les bas vertigineux qu'on a pu atteindre, c'est avant tout de rendre Madame heureuse.

Notre équilibre de couple n'a jamais été aussi bon que depuis quelques mois. J'imagine que de fil en aiguille c'est ce qui peut faire basculer dans la chasteté permanente et la gynarchie conjugale.

Ta Dame a-t-elle à un moment donné eu des besoins sexuels un peu élevés, avant d'entrer dans la routine il y a plusieurs années et avant votre renouveau ?

Margotdenis

Jour #2754

Bonjour à  Toutes et tous,

Voici le récit de notre dernière rencontre et expérience libertine. Jʼespère que vous prendrez plaisir à  lire ce billet dʼhumeur coquine. Le texte a été relu et approuvé par Madame avant publication. Je vous souhaite une bonne lecture.

[Libertinage] Escapade candauliste
Libertinage | Couple | Hotwife | Candaulisme | Hot | Sexe | Keyholder | Chasteté permanente

Comme vous le savez, Madame entretient une relation avec son Amant de façon régulière. Lui et son Épouse sont devenu au fils du temps et des rencontres, des amis très proches, avec lesquels nous pouvons au grès de nos envies, nous rencontrer de manière amicale ou de façon libertine et coquine. Mais Madame aime aussi rencontrer son Amant, seule, pour Son plaisir, le temps d'une journée.

Pourtant, Madame a souhaité que je l'accompagne lors de sa dernière rencontre avec son Amant. Cette annonce a été une surprise pour moi, et un plaisir de savoir que j'allais partager ce moment libertin avec Madame. C'est ainsi que nous nous sommes donné rendez-vous pour une escapade coquine, dans un gîte discret offrant tout le confort propice à la détente et au plaisir.

Nous découvrons un cadre accueillant, joliment décoré, dans une ambiance zen et moderne. Une « love room » dans la pénombre, baignée d'une faible lumière rouge invite aux plaisirs. Madame et son Amant sont enchantés de se retrouver. A peine arrivée, ils s'enlacent très affectueusement ; il l'embrasse dans le cou et glisse une main sur ses fesses. Je suis spectateur de leur retrouvaille, et il est clair que ces deux là sont devenus très intimes et aiment se retrouver. Madame me demande de préparer le pique-nique, avant de s'éclipser à la salle à la de bain pour parfaire sa tenue.

Mon rôle ici en tant que mari est bien sûr d'obéir aux désirs de Madame, mais surtout de les anticiper. Je dois être aux petits soins pour Elle, et faire en sorte que sa journée se déroule parfaitement bien. Je m'affaire en cuisine, pour préparer le repas. Nous partageons un pique-nique, moment de convivialité entre amis.

Après ce moment très amical et convivial, Margot et son Amant semblent impatient de filer dans la pièce à coté, une « love room » très inspirante. La chambre comporte plusieurs espaces, dont un jacuzzi, et un espace « plaisir » où un fauteuil tantrique prend place devant un grand miroir. Madame me demande de m'assoir sur une chaise face au grand lit.

Elle se rapproche de son Amant, pour s'offrir à lui. On entre rapidement dans le vif du sujet. Les deux amants se caressent, s'embrassent sous mes yeux. Elle lui retire sa chemise puis déboutonne son pantalon, tandis qu'il retire sa robe. Madame se rapproche de moi, et m'ordonne d'ouvrir son body à son entrejambe, qui laisse apparaître son sexe sous son collant résille. Madame me domine de toute sa hauteur, juchée sur ses hauts-talons. Je suis rapidement conditionné dans mon rôle de mari soumis. Elle m'ordonne de retirer mes habits avant de me mettre un collier en cuir autour du cou, puis m'attacher les mains dans le dos avec des menottes en cuir aux poignets. Pour finir, Madame prend soin de me bander les yeux avec un foulard de satin noir.

Je ne peux me fier qu'à mon ouïe pour deviner ce qui se passe. J'entends leur respiration, leur souffle, je devine leurs caresses, leur corps qui s'enlacent. Je suis attentif aux moindres sensations que je perçois. Je les devine là, tout près de moi, allongés sur le lit. Le souffle de Madame s'accélère et ses premiers gémissements de plaisir se font rapidement entendre. Les mouvements et les caresses de son Amant deviennent plus intenses et rapides et mène Madame vers un premier Orgasme, bientôt suivit d'un second. J'imagine le corps de Madame onduler de plaisir sous les caresses de son Amant.

Après de longues caresses préliminaires, ils s'éloignent du lit pour prendre place dans le recoin « plaisir ». Je devine qu'ils font bon usage du fauteuil tantrique dans des positions toute plus excitantes les unes que les autres. Ma respiration et mon excitation s'accélèrent, suivant les vagues de plaisir de Madame. Je ressens tout son plaisir. Madame profite intensément de sa rencontre avec son Amant. Je reste attentif à tous les gémissements de plaisir de Madame qui résonnent en moi et me procure une sensation de bien-être.

Après de longs ébats, qui semblent interminables, les deux Amants font une pause. Madame revient vers moi, m'embrasse avec gourmandise. Surexcité par la situation, je cherche sa bouche pour l'embrasser à mon tour. Madame, retire le foulard et les menottes de cuir, avant de m'inviter à la rejoindre dans le jacuzzi en compagnie de son Amant. Nous nous prélassons tous les trois dans le bain chaud. Madame est entourée de ses deux hommes. Elle se place face à moi, dans les bras de son Amant et m'invite à caresser ses jambes et embrasser ses pieds. Je m'exécute avec plaisir. La scène est tellement érotique. Après cet intermède détente, j'aide Madame à sortir du jacuzzi et lui tend avec galanterie un peignoir.

Après le bain, Madame nous réclame un massage à quatre mains. Allongée à plat ventre sur le lit, Madame m'ordonne de masser ses pieds et ses jambes, tandis que son Amant lui masse le dos, le bas des reins, et les fesses. Cette pause sensuelle et érotique nourrit l'excitation de Madame qui invite son Amant à un dernier corps à corps sur le fauteuil tantrique. Libéré de toutes contraintes, Madame m'invite cette fois-ci à assister à leurs ébats et me tenir discret, toujours sous les ordres de Madame.

Il l'enlace par la taille pour courber le corps de Madame par-dessus le fauteuil. Les fesses rebondies, les jambes écartées, Madame offre son sexe à ma vue et la verge dressée de son Amant qui s'introduit d'une manière assurée et virile. Tenant Madame par la taille et les fesses, ses mouvements de va-et-vient intenses offrent une vision extrêmement excitante. Je capte à cet instant le regard de Madame dans le miroir qui entre deux gémissements me lance : « Tu n'es plus autorisé à me baiser comme le fait mon Amant, alors profite du spectacle! ». Et en effet, je profite du spectacle qui m'est donné de voir. Il se retire un instant, redresse Madame pour mieux la renverser en arrière cette fois-ci sur le fauteuil. Tenant ses jambes grandes écartées, il pénètre son sexe avec fougue et intensité. C'est l'extase assurée! Madame reprend ses esprits, et comme pour remercier son bel étalon, s'empale à califourchon sur son sexe et le chevauche dans la position d'Andromaque. Son bassin ondule, son sexe glisse de bas en haut le long de sa verge dressée, pour lui offrir à son tour la jouissance. Je lis sur le visage de Madame, son extase et son bonheur.

Nous avons passé un moment des plus agréables. Nous nous sommes quittés avec déjà l'envie de nous revoir. Sur le chemin du retour, Madame m'a gentiment félicité pour mon comportement, en laissant sous-entendre que j'aurais peut-être droit à une récompense le soir venu. Mon cerveau est en ébullition et je jouis mentalement. Ma jouissance est cérébrale.

Je remercie une fois encore Madame pour son invitation à participer à cette rencontre.
 
D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.