Journal de Denis

Démarré par Margotdenis, Janvier 16, 2018, 10:14:45 AM

0 Membres et 18 Invités sur ce sujet

Margotdenis

Bonjour Madame Messoa,

Je Vous remercie pour votre message d'encouragement.
Il est certain que les hommes fantasment et idéalisent beaucoup leur sexualité, et leur pratique de la CMC n'échappe pas à cette règle.

Si les hommes rêvent et se distraient rapidement, les Femmes, en revanche, construisent sur le long terme, une vie bien réelle, tout en prenant le temps nécessaire pour arriver à leur fin.

Chaque encagé, chaque couple, reste libre de vivre la CMC selon son envie, comme simple fantasme, par jeu sexuel occasionnel, chasteté permanente, ou dans le cadre d'une relation Gynarchique (FLR). Ce dernier choix reste certainement le plus rare, il demande une vraie réflexion et une forte volonté. C'est une démarche qui demande du temps, beaucoup de temps (3000 jours), mais je suis fiers du chemin parcouru et du resultat. Le reste du chemin sera probablement aussi passionant, parfois difficile, mais toujours enrichissant.

Un grand merci à Vous, Madame Messoa, pour votre soutient.

D.



Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Margotdenis

Jour #3014

Bonjour à Toutes et tous,

Ce dernier week-end s'est prolongé par une journée de repos supplémentaire entièrement consacrée à Madame, pour bien démarrer la semaine. C'est ainsi qu'une journée ordinaire de début de semaine se transforme en une journée extraordinaire.

Après une matinée shopping pour Madame, et un déjeuner au restaurant, nous rentrons en début d'après-midi. Il est désormais une habitude pour moi d'aider Madame à retirer son manteau, ranger son sac-à-main, puis enlever ses bottes. Ses jambes magnifiques habillées d'un collant noir transparent se dévoilent entièrement à mon regard. Je soutiens ses pieds pour les embrasser amoureusement.

Je prépare le thé pour Madame, car je devine que c'est son souhait. Nous sommes à peine rentrés, que Madame me demande de retirer mes habits et d'attendre patiemment à genoux au milieu du salon.

Madame se retire pendant de longues minutes, une manière de se faire désirée et de faire monter la tension, avant de me rejoindre en marquant ses pas au son de ses talons-hauts. Je ne saurais comment décrire l'impact que produit le bruit de ses talons sur le sol. Madame est absolument divine, vêtue d'une robe courte moulante en similicuir. Elle me domine et tourne autour de moi pour me signifier sa Suprématie. Je suis déjà envouté et disposé à obéir à ses moindres caprices.

Madame me fixe droit dans les yeux et m'explique que c'est le moment de faire le point sur mon comportement depuis le début de l'année. Elle énumère un-à-un les évènements, les points positifs ainsi que tous les écarts de comportement que j'ai pu avoir à son égard durant le mois écoulé. Pour m'aider à prendre conscience de mes erreurs, Madame me fait mettre dans une position inconfortable, là, juste devant Elle et m'interdit strictement de bouger pendant 5 minutes.

Madame s'installe confortablement dans le fauteuil du salon, pour prendre le temps de boire son thé (Ndlr : j'espère qu'il est encore chaud). Le temps semble comme suspendu. Je suis là, immobile, patient. Je résiste à l'inconfort qui s'installe dans tout mon corps, le corps recourbé vers l'avant, les fesses offertes, les cuisses écartées, la tête posé contre le sol. Madame vient se placer derrière moi pour me faire rougir les fesses à coups de cravaches, auxquels je dois résister sans bouger.

Le temps écoulé, Madame me libère de ma position. Je profite un dernier instant de ses charmes, avant d'être privé de la vue. Puis ce sont mes mains qui sont immobilisées dans mon dos. A cet instant, je suis très réceptif à tout ce qui se passe autour de moi. J'ai le pressentiment que la tension va grimper d'un ton, que tout va s'accélérer.

Madame me parle doucement, en me caressant le corps, les cheveux. Sa voix est envoutante, ses mots fort excitants. Elle me parle d'un lieu, d'une situation, en stimulant mes fantasmes et mon excitation cérébrale. Je ne me suis pas rendu compte que dans le même temps, Madame avait glissé sa main en direction de mon sexe pour retirer le tube de ma cage de chasteté. Ses doigts effleurent mon sexe et caressent mes testicules. Je ne peux retenir mes gémissements. Madame hausse immédiatement la voix pour m'interdire d'éjaculer avant son autorisation. Ses mots à la fois humiliants et terriblement excitants me retournent le cerveau, mon plaisir grimpe très rapidement et je suis déjà au bord. Madame stoppe le travail de mon sexe pour faire retomber l'extase. Ce petit jeu de stop-and-go dure un moment, tant et si bien que je finis par avoir une vraie érection « comme un homme » souligne Madame. L'anneau de base faisant office de cockring, je ne fais plus la différence entre plaisir et douleur de l'érection (trop) forte enserré dans l'anneau.

Madame me laisse ainsi quelques instants. Je l'imagine admirer son « œuvre » et prendre plaisir à me voir ainsi totalement offert à ses pieds.

Puis soudain Madame saisit mon sexe à pleine main pour me masturber frénétiquement, sans me laisser le temps de reprendre mes esprits. Je ne sais plus si je dois la supplier d'arrêter ou bien me laisser submerger par le plaisir. Je ne peux pas retenir mes gémissements qui amusent beaucoup Madame.

« Maintenant ! » C'est l'ordre d'éjaculer.

La sensation est troublante. La libération intense. Je me vide de ma substance. Je remercie Madame, pour ce cadeau, que je reçois comme un signe d'encouragement.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

bird

Félicitations à Votre Reine pour ce scénario et pour ce récit si bien rédigé...il semblerait que MaDame decide de faire un bilan mensuel de ton comportement avec récompense ou sanction.
Tu as eu pour janvier un orgasme non ruiné preuve de tes efforts reconnus.
Cette routine si elle est maintenue va te motiver à devenir toujours meilleur. Et tu pourrais envisager 12 orgasmes cette année...
Chastement

Margotdenis

Bonjour Bird,

Il y a beaucoup de changements cette année. Madame impose de nouvelles règles. Règles, qu'Elle souhaite par ailleurs voire écrites noir sur blanc.

Nous avions déjà pour habitude de faire le point périodiquement "sur l'oreiller" pour discuter et échanger nos points de vues. Mais cette nouvelle façon de me mettre face à mon comportement dans un contexte D/s signifie à quelle point Madame est résolue à Dominer dans le couple.

Ces mises au point ont certainement vocation à devenir habituelles. Je ne peux pas dire la fréquence, seule Madame à la maîtrise du temps.

Quant aux Orgasmes, je ne peux pas me prononcer. C'est un immense plaisir pour moi d'être libéré,  d'avoir la possibilité de bander, une chance d'être masturbé, un immense cadeau d'avoir la permission d'éjaculer.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

chaste35

Très jolie scénario que Madame vous a fait subir.
Punition, frustration et plaisir. Madame est experte dans votre control, bravo à elle.

Bert

Denis
Ta Dame et toi êtes de véritables artistes, vous sculptez littéralement votre vie autour d'un mode de vie gynarchique ultra intense qui vous emmène toujours plus loin à chaque virage pris... vous devez avoir tous les 2 des orgasmes cérébraux complètement dingues ! et en plus votre voyage n'est pas terminé .
Encore merci pour ce partage d'expérience de référence !
Bien à vous

enjauladito

Citation de: Margotdenis le Février 01, 2024, 02:03:13 PMMais cette nouvelle façon de me mettre face à mon comportement dans un contexte D/s signifie à quelle point Madame est résolue à Dominer dans le couple.

Tout mon respect à Madame et à toi pour ce virage de plus en plus résolument gynarchique, pour Sa détermination à endosser ce rôle et tout ce que cela comporte, et pour ta vocation à devenir complètement Son chevalier servant dans tous les domaines de la vie. Comme déjà dit, votre idéal de couple vient racheter deux ou trois siècles de machisme où le déséquilibre inverse était devenu pour ainsi dire la norme (alors que s'était développé à la fin du Moyen-âge un idéale d'amour courtois non sans quelque lien avec notre CMC, en théorie du moins).

Chastes compliments à vous deux !
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »

Margotdenis

Jour #3021

Bonjour à Toutes et tous,

Il suffit parfois d'un petit rien pour ruiner tous les bénéfices d'un comportement qui devait être exemplaire. J'en ai fait l'amère expérience ce week-end.

La journée de samedi avait été une très bonne journée, durant laquelle j'ai eu l'occasion de proposer mes services et fait preuve de courtoisie envers la gent Féminine. Mais c'était sans compter mon agacement le lendemain, pour un tout autre motif futile.

Il n'en fallait pas plus pour que Madame m'envoie dès lundi matin par texto une injonction à me soumettre à son Autorité. Le texte était court, formel, et m'ordonnait d'attendre entièrement nu dans la salle de bain, le soir même, à l'entière disposition de Madame.

Le soir venu, après avoir préparé une boisson chaude pour Madame, je m'exécute et attends entièrement nu, assis à genoux sur le tapis de la salle de bain, les mains dans le dos. Madame me rejoint quelques minutes plus tard. Elle semble satisfaite de me voir à ma place et me soumettre à Sa volonté. J'écoute attentivement le point de vue de Madame et ce qu'Elle attend de moi. Je n'ai qu'un mot à répondre : « oui ».

Madame immobilise mes mains dans le dos avec des menottes en cuir aux poignets, avant de me bâillonner. Toujours assis à genoux sur le tapis de bain, Elle me place face à la paroi vitrée de la douche. Elle se déshabille juste devant moi, sans que je puisse effleurer son corps. Je dois rester strictement immobile pendant que Madame prend sa douche. Peu à peu, le corps de Madame disparait entièrement derrière la paroi vitrée recouverte de buée. Je bouge légèrement pour soulager un genou engourdi, ce qui n'échappe pas à la vigilance de Madame, et me rappelle à l'ordre.

Madame joue de la situation en caressant Ses fesses contre la vitre pour échauffer mon esprit. Pour ma part, je réfléchis à la situation. Je repense à mon comportement, et prends conscience que Madame est dans le vrai et le juste. Je suis là immobile à Ses pieds durant de longues minutes, fixant Madame à travers le voile de buée. C'est le temps de la remise en question.

Lorsque Madame sort de la douche, je dois me redresser debout et poser ma tête en avant sur le meuble de la salle de bain. A cet instant, je me retrouve avec les fesses offertes à Madame. Pour chaque motif énuméré, la main de Madame claque sur mes fesses qui doivent prendre une jolie couleur.

L'ordre des choses est rétabli. Je suis conscient que Madame agit dans l'intérêt de l'harmonie dans notre couple.

Une fois libéré, nous nous enlaçons amoureusement. Je m'excuse auprès de Madame et demande son pardon.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Titou

Bonsoir Denis,

L'expérience fût si amère que cela ?
 ;D

Cela vaut le coup d'être agacé, parfois.

Chastement.

TITOU

Margotdenis

Je ne recherche ni la confrontation ni une attitude toxique dans le but de prendre du plaisir dans la punition.

Cette vision est celle de l'homme qui fanstasme son plaisir, tout en restant maitre de sa situation, puisqu il contrôle ses pulsions et ses fanstasmes.

La soumission à l'Autorité Féminine dans le couple FLR n'est plus une simple question de jeu ou de fanstasme.

Je ne suis pas dans un état d esprit de plaisir sexuel lorsque que je soumets à l Autorité de Madame. Je ne suis pas excité par la situation, mais attentif, passif, respectueux. Je suis parfaitement conscient de ma position de soumission, voire d'humiliation. Cette démarche est d abord intellectuelle et psychologique, et m'aide à me remettre en question.

Tout le reste n est que mise en scène, qui permet d amplifier la portée du véritable message.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Margotdenis

#550
Jour #3028

Bonjour à Toutes et tous,

En ce jour de Saint-Valentin, Madame mérite toute mon attention, bien plus encore que les autres jours. C est une occasion particulière pour témoigner tout mon amour et mon adoration.

Mes premiers mots au réveil sous la couette, étaient ceux d'une véritable déclaration d'amour, pour déclarer ma passion et ma soumission à la Femme que j 'aime.

En retour, Madame m'a permis de lui offrir un délicieux cunnilingus, blottis entre Ses cuisses brulantes de désir. Après une semaine de frustration, j étais surexcité et je me suis délecté de son plaisir.

J'ai renouvellé ma déclaration un peu plus tard dans la journée dans un long message écrit. Je réserve encore pour Madame une surprise, avec un petit cadeau, parce que Madame mérite les plus belles attentions.

Madame aura l'immense plaisir de fêter la Saint-Valentin en compagnie de Son Amant la semaine prochaine.

Bonne Saint-Valentin à Toutes et tous.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Lochaspan

Citation de: Margotdenis le Février 14, 2024, 02:44:35 PMJour #3028

Bonjour à Toutes et tous,

En ce jour de Saint-Valentin, Madame mérite toute mon attention, bien plus encore que les autres jours. C est une occasion particulière pour témoigner tout mon amour et mon adoration.

Mes premiers mots au réveil sous la couette, étaient ceux d'une véritable déclaration d'amour, pour déclarer ma passion et ma soumission à la Femme que j 'aime.

En retour, Madame m'a permis de lui offrir un délicieux cunnilingus, blottis entre Ses cuisses brulantes de désir. Après une semaine de frustration, j étais surexcité et je me suis délecté de son plaisir.

J'ai renouvellé ma déclaration un peu plus tard dans la journée dans un long message écrit. Je réserve encore pour Madame une surprise, avec un petit cadeau, parce que Madame mérite les plus belles attentions.

Madame aura l'immense plaisir de fêter la Saint-Valentin en compagnie de Son Amant la semaine prochaine.

Bonne Saint-Valentin à Toutes et tous.

D.


Bonjour Denis,

J'espère que votre Dame a apprécié votre dernière surprise, en tout cas que de belles preuves d'Amour avec toutes ces déclarations. Je pense que tu es à la hauteur de l'Amour que te donne ta Dame. Enfin, c'est mon sentiment, Elle seule peut réellement en juger.

Merci encore pour tout tes partages.

Je vous souhaite à toi et ta Dame un bon dimanche.

Chastes Salutations.