Mes mésaventures

Démarré par Fil2fer, Octobre 02, 2023, 12:17:27 AM

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

PonPon

Bonjour Fil2fer, et merci pour cette mise en contexte détaillée.

C'est toujours intéressant de voir à quel point les choses du quotidien et les pratiques sexuelles peuvent être liés.
Dernière éjaculation : 22/05/2024
Date de fécondation : 10/05/2024
Objectif pas d'éjaculation jusqu'au retour de couche.

enjauladito

Très agréable à lire, tu écris fort bien ! Merci de ces "confessions" ! On se réjouit de voir comment les choses évolueront chez vous. Quels seraient tes désirs et tes pronostics pour la suite ?
Bien chastement
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »

Fil2fer

Bonjour à tous. Je m'essaye à mettre sur papier le tout début de ce jeu que nous allons commencer. Ne pouvant en parler à personne je vais me défouler ici en essayant de décrire le plus possible ce que je ressens. Bonne lecture à ceux qui prendront la peine de me lire :)


Voilà maintenant un peu plus de trois semaines que la glace est rompue dans notre couple au sujet de la cage de chasteté. Maintenant nous en parlons librement dans nos moments intimes et bien que concrètement nous n'ayons pas encore commencé, je note de grands changements très positifs dans notre vie. On a toujours eu une énorme complicité.

Tout a commencé il y a dix-sept ans. J'étais seul dans une toute petite maison perdue dans la campagne où je passais le plus clair de mon temps à apprendre différents langages de programmation informatique et voyager un peu pour apprendre à parler anglais dans l'espoir de faire carrière. La vie étant dure, il me fallait travailler en plus de mon apprentissage autodidacte donc je n'avais pas trop le temps de sortir en boîte de nuit et de toute façon je n'ai jamais aimé ça. J'étais heureux mais pas du tout à l'aise avec les filles et mon mode de vie n'arrangeait rien du tout. Je ne sais pas si quelqu'un a déjà réussi à emballer une fille en lui parlant de dérivation de classe et de processus mémoire. Si c'est le cas, respect...

Pour m'échapper du boulot, je jouais à ce qu'on appelle un MMO. Un jeu vidéo massivement multijoueurs en ligne. Vous avez un personnage qui n'a rien dans le sac dans un environnement féerique et vous devez le faire évoluer, intégrer une équipe et faire des combats contre des monstres ou une autre équipe ennemis. Bref, le truc qui a un début mais qui n'a pas de fin. C'est là que j'ai rencontré celle qui est maintenant ma femme et la mère de mes trois enfants. On s'est retrouvé dans la même équipe par hasard et comprenez par là qu'avec le temps on devient un genre de famille virtuelle ou tous les soirs nous sommes connectés par micro pour passer de très bons moments. Avec les années sont arrivées ce qu'on appelle les rencontres IRL (In Real Life). La coutume étant principalement de rencontrer au moins une fois le chef d'équipe dans la vraie vie et certains ont traversé la France pour l'occasion. Ceux qui s'étaient donné la peine de le faire devenaient alors des membres de "confiance" facilitant ainsi les rencontres entre nous.

Le soir du réveillon 2009, j'ai appris qu'elle était seule et je lui ai proposé de passer la soirée chez moi. Elle m'a demandé de faire des courses pour essayer de nous préparer un petit repas de fête. J'étais assez équipé mais je ne maîtrisais à cette époque que le barbecue. Me voilà en route pour acheter cette liste, bien loin de mes courses habituelles dont l'article le plus important était un poulet. Putain, devant le rayon j'étais perdu... Elle arrive enfin. On boit un coup puis elle décide de commencer à cuisiner. J'étais assez confiant car j'avais tout décapé à fond pour lui faire honneur mais d'un coup je l'entends exploser de rire dans la cuisine... Je me pointe pour voir ce que j'avais bien pû merder et là je la vois morte de rire avec mon poulet fermier (qui est énorme) devant mon tout petit four grill bien incapable de faire cuire le monstre ! Quinze années plus tard, j'entends encore parler de cette histoire...

Ce soir-là, nous n'avons pas joué au jeu vidéo xD La soirée s'est très bien passée et il y a eu rapport. Ce qui n'était qu'un coup d'un soir s'est vite transformé en relation stable et elle a emménagé chez moi. Un an se passe, nous étions jeunes et à bien des moments j'ai dû lui manquer de respect... Ma maison était géniale mais trop petite pour deux donc elle a eu envie de changement et pour la première fois de ma vie, je me suis retrouvé en ménage avec une femme dans un appartement plus spacieux dans lequel nous n'avions pas encore d'habitudes. Elle a profité de ce moment pour s'imposer et elle a bien eu raison. Elle qui ne fume pas m'a interdit de le faire dans l'appart. J'ai dû me plier aux règles de savoir vivre, ce que j'ai fait sans trop de mal car je n'ai rien de matcho. J'en ai profité pour rencontrer la belle famille. Moi qui n'en ai presque pas, je me suis bien intégré car au fond les énormes repas et tout ça, c'est quelque chose que je n'avais jamais eu l'occasion de vivre.

S'est passé deux ans ainsi ou tout va plus ou moins bien. J'avais énormément travaillé pour accomplir quelque chose qui n'était pas encore très bien défini côté carrière. Je moulinais sur place dans ma Normandie natale et un autre gros problème me rongeait la vie. On était alors proche de l'accident que j'avais eu, en 2019 je venais d'abandonner mes béquilles et c'est elle qui m'a changé mes derniers pansements. On s'est alors rendu compte que quelque chose avait été abimé dans ma mémoire. J'ai un gros problème encore aujourd'hui pour situer les choses dans le temps et plus gênant encore, je ne reconnais les gens que dans leur contexte. C'est-à-dire à dire que si je rencontre des gens dans un endroit précis comme par exemple à la sortie de l'école. On a beau discuter tous les soirs depuis plus de deux ans que je ne suis pas foutu de les reconnaître dans un supermarché. Celà m'a posé de nombreux problèmes car dans la ville où j'ai grandi, je connaissais tout le monde avant.

Un soir, pour ce problème et pour ma carrière, j'ai décidé de déménager sur Toulouse. Ma mère a l'habitude de ce genre de délire donc elle l'a bien pris mais imaginez la tête de la belle mère... Contre toute attente, celle qui n'était alors que ma copine du moment a décidé de me suivre dans l'aventure. Nous avons voyagé et finalement, la vie étant de notre côté nous avons acheté une maison en 2012 à 70km de Toulouse. J'ai immédiatement trouvé du travail et elle par contre a été obligé malgré elle de tenir le rôle de femme au foyer. Nous avons eu notre première fille, ce qui a rajouté des clous à sa condition. Moi je ne m'en rendais pas compte car j'étais tous les jours sous pression pour me faire une place. J'ai pas toujours était cool avec elle et je le regrette. On a tendance à se dire que c'est facile de rester à la maison mais ce n'est pas le cas. De mon côté, je me retrouvais avec ma toute petite expérience professionnelle devant des chefs d'entreprises très influents à essayer d'analyser leurs besoins sans trop y comprendre grand-chose pour leur vendre des solutions informatiques...

Bref, je pense que ça a été les pires années de sa vie mais elle a tenu le coup. La naissance de mon fils trois ans plus tard en a rajouté une couche. Elle a presque tout géré toute seule. Ajoutez à ça que j'ai un tempérament bien trempé et que c'est moi qui ramenait l'argent dans le couple vu qu'elle ne pouvait pas réellement bosser. Je ne suis pas trop dépensier et déjà à cette époque j'avais une totale confiance en elle donc dès l'achat de la maison nous avons ouvert un compte commun et elle s'est mise à gérer l'argent. Certes c'est une corvée de plus, particulièrement quand les temps sont durs mais ça lui a fait quelque chose de positif d'être à la tête du portefeuille. Quelques années se sont passées pendant lesquelles ce n'était pas toujours facile. Ils y a eu beaucoup de tension à cause des enfants mais on a toujours trouvé des moments intimes rien qu'à nous. Moment ou clairement je dirigeait les choses. Elle se soumettait à toutes mes envies et quand on en parle , elle me dit qu'elle aime vraiment ça. Moi au contraire, j'aurais aimé qu'elle prenne le contrôle de temps à autre mais même en lui tendant d'énormes perches, elle n'a jamais su les saisir.

Tout a changé ces 15 derniers mois. Nous avons choisi une maison qui dispose de cinq chambres dans l'éventualité d'avoir un troisième enfant tout en pouvant recevoir la famille. Enfin c'était elle qui en voulait trois. Moi ça a toujours été deux. Nous sommes alors marié depuis 2018 avec une situation relativement stable. Elle s'est trouvé quelques petits boulots et récemment elle est entrée dans une bonne boîte avec une perspective d'évolution en comptabilité. Avec ses primes elle gagne autant que moi. Je suis fière d'elle mais ces années où ce n'était pas le cas lui ont laissé des traces. Elle voulait s'acheter un robot de cuisine qui fait tout mais qui coûte une blinde et elle s'est donc sentie obligée de me demander plusieurs fois mon autorisation. Moi du moment que j'ai á mangé dans mon assiette, tout va bien et elle peut faire ce qu'elle veut de l'argent mais visiblement ce n'est pas encore SES sous dans sa tête.

Vient le moment où elle m'annonce vouloir un autre bébé. J'ai pas résisté longtemps car je voyais bien que c'était son rêve. C'est aussi une période où j'ai beaucoup réfléchi à un peu tout le parcours réalisé et je me suis rendu compte de l'énorme quantité de tâches qu'elle doit gérer au quotidien. J'ai aussi compris que je n'ai pas assez profité de mes enfants et particulièrement pendant leur petite enfance. Je voulais donc sincèrement l'aider nettement plus et saisir la dernière chance de voir un bébé évoluer. Étant à 100% en télétravail depuis mon dernier contrat, j'avais tout pour pouvoir le faire. Je ne le savais pas encore mais je n'allais pas être déçu du voyage... La grossesse ne se passe pas trop mal les deux premiers mois puis là, catastrophe... Grosse perte de sang, je me rappelle qu'on ne s'est pas dit un mot sur le chemin de l'hôpital. Étant très terre à terre nous avions compris tous les deux que c'était le jour où nous avions perdu le bébé...

Arrivé là bas et après quelques heures de désespoir ou nous annonce que non. Tout va bien. Enfin bien, ma femme venait de faire un décollement du placenta. En gros la vie du bébé ne tenait pas à grand chose et ma femme risquait une hémorragie interne. Elle a été alité à l'hôpital pendant presque un mois sans avoir le droit de se lever. Moi qui voulais mettre "la main à la pâte" dans la gestion de la maison, me voilà à tout gérer tout seul avec deux enfants sur les bras. Depuis ce jour j'ai compris la lourde tâche que l'on impose au femme particulièrement à celles qui travaillent. J'ai depuis gardé une grosse part des tâches ménagères et j'en fais encore plus depuis que l'on a commencé à jouer pour lui dégager plus de temps. La chance étant de notre côté, nous avons eu une petite fille en pleine santé. Étant plus attentif je l'aide à tenir la barre avec mes deux grands et l'arrivée d'un bébé a calmé une bonne partie des tensions.

Depuis peu nous avons donc relancé notre vie sexuelle. Elle redevient aussi Intense que pendant notre meilleure période à la différence près que je fais beaucoup plus attention à elle. Je veille particulièrement à ses orgasmes et en conséquence tout va mieux dans notre couple. Ayant pris le temps de comprendre à quelle point c'est important, j'ai décidé de la sublimer. Je ne suis pas avare en massages et papouilles et j'essaye d'innover pour que ça continue dans le bon sens. Comme raconté dans ma présentation, nous avons découvert cette histoire de cage de chasteté. J'ai tout de suite compris que ça l'excitait. Dans sa tête c'était le jeu d'un soir et j'ai accepté d'essayer.

Nous en avons parlé longuement et plus particulièrement ce weekend. Voilà c'est fait. La commande est passée. Si tout se passe bien, je n'ai donc plus que quelques jours de totale liberté. Nous avons finalement décidé que ça serait sur du long terme plutôt qu'à la soirée. Pour me prendre au jeu j'ai besoin d'être totalement contrôlé sinon les punitions prononcées deviennent du vent. On en a donc pris deux. Une discrète et confortable pour tous les jours et une plus exposée avec un cadenas pour le weekend. Es-ce que ce jouet si particulier va modifier notre couple ? Oui clairement. Il le fait déjà alors même qu'il n'était pas commandé.

La situation est simple. La journée doit se passer le plus normalement possible, en particulier en présence des enfants. Dès que nous sommes tous les deux, c'est elle la maîtresse ! Aussi bien pour le sexe que pour toute chose en fait. Un exemple parmi d'autres : Je suis un ex-fumeur de tout et n'importe quoi. J'ai arrêté de fumer de l'herbe il y a quelques années et il y a deux ans j'ai arrêté là cigarette. Maintenant je vapote quelques fois par jour pour le fun à zéro mg de nicotine. Il m'arrive quand même d'être nostalgique de l'herbe donc je m'achète une fois tous les deux mois quelques grammes de CBD. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est ni plus ni moins de l'herbe mais sans la partie qui défonce. Totalement légale ont peut la comparer à de la bière sans alcool. Et bien depuis peu je n'ai plus le droit sans autorisation... Mais pire que ça, c'est ma femme qui me l'achète et je ne sais pas quelle variété et encore moins en quelle quantité. En bref je ne contrôle plus quand je fume et encore moins ce que je fume. Si c'est moi qui demande à fumer il me faut alors exécuter ce qu'elle me demandera en échange et je vous garantie que ce n'est pas toujours facile. Je n'ai aucune autre addiction à part bien évidemment le sexe, ça me limite un peu les moyens de pression.

Côté sexe, ça a changé aussi. Elle commence à prendre sa place malgré le fait que je sois encore libre. Ce n'est pas bien important car actuellement c'est elle qui ne veut plus se faire pénétrer ni me donner d'orgasme tant qu'elle n'a pas décidé. J'ai reçu l'ordre de ne plus me branler du tout sauf en sa présence et je m'y plie. Je suis d'ailleurs actuellement "puni" à cause d'hier soir. Nous avons acheté un lit en 200/200 pour un meilleur confort dans nos ébats et tous les soirs je dois passer un long moment à m'occuper de ses pieds avant de passer aux massages. J'ai profité de sa fatigue pour prendre le contrôle et j'ai fait d'elle absolument tout ce que je voulais xD Ce matin j'ai appris que j'étais puni de sexe pour quarante huit heures minimum.

Une partie de ma punition est liée à sa rééducation du périnée. Elle se met une petite boule dans le vagin pendant quelques heures pour le muscler. Je suis donc devenu le responsable du retrait de cet objet qui doit obligatoirement se terminer par une caresse buccale sans aucune contrepartie pour moi...

Le jeudi et le vendredi midi, c'est le seul moment où ma femme rentre manger à la maison et que nous disposons de la maison sans aucun enfant. Enfin sauf le vendredi où mon bébé ne peut pas aller à la crèche mais à son âge elle ne dira rien de ce qui peut se passer pendant ces deux heures. La seule chose qui est sûr c'est que c'est moi qui doit faire à manger et que ça a intérêt à être bon. Une fois rassasiée, elle dispose de moi comme elle l'entend jusqu'à la fin de sa pause. Elle appelle ça "le règlement de compte". On a commencé la semaine dernière. Si elle a envie de quelque chose, elle me le demande le plus simplement du monde. Je dois alors me mettre tout nu contrairement à elle qui reste habillée et j'exécute ses ordres. Jeudi midi j'ai donc été invité à m'allonger sous la table du salon et à m'occuper de ses pieds. Je le fais déjà tous les soirs mais là c'était différent car elle ne prend pas le temps de passer sous la douche. Vendredi j'ai été convié à mettre le nez sur sa culotte en dentelle transparente sans avoir le droit de ne rien faire à part lui caresser les cuisses. Ça à duré environ trente minutes pendant lesquelles elle jouait sur son téléphone.

Voilà où nous en sommes à l'heure actuelle.
A bientôt.

Mon cerveau est merveilleux ! Quand il trouve que quelque chose est barbant, il m'empêche de l'entendre !