Présentation : Une histoire de rencontre.

Démarré par Lance, Juillet 06, 2024, 09:47:39 AM

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Lance

Merci pour ce temps de m'écrire en retour, pour les mots alignés avec sincérité.

Mes histoires sont plurielles et depuis bien plus jeune. Oui, j'ai vécu d'autres amours, sans volonté ici de tous les raconter. Uniquement celle évoquée avec ma Demoiselle envolée est pourtant bien posée, parce ma première sur la chasteté. Egalement et justement, parce que jamais consommée. Ses yeux sombres dessinés et ses pieds nus bien légers m'ont fasciné davantage que d'autres attraits. La frustration, je crois, laisse une traînée de brûlures pleine envies plus durable qu'une jouissance furtive, même explosive. Les envies construisent une imagination redoutable. Cette rencontre fut bien réelle. On s'est vu et revu mais l'on ne se voit plus, sans volonté aucune de ne plus se voir.
 
Bien sûr que je souhaite me laisser trouver. Mais parait-il, ne faut-il pas chercher.

Compris en effet, que je n'ai jamais connu votre expérience enfermée. L'essayer? Certainement pas seul. Le couple a disparu. J'avais aimé l'idée. Aussi de l'ascendance joliment inversée.

Merci pour les atouts. Certains encore cachés.

enjauladito

Hello Lance
Bienvenue ici, merci de nous résumer ton histoire somme toute assez inhabituelle et romantique ! En effet, certains ici ont déclaré vivre la chasteté dans leur couple sans recours à une cage. D'autres portent une cage de chasteté alors qu'ils sont célibataires. Je ne me souviens pas d'un autre participant à ce forum qui ait rapporté chercher à vivre une chasteté à la fois sans cage et sans partenaire. Ton histoire semble une ode aux Amours Platoniques. Les bouts de vie que tu évoques sont comme des extraits d'une Divine Comédie intime, toute tournée vers la recherche de ta Béatrice personnelle à tout jamais inaccessible. Tu n'as pas connu d'autres amours depuis que cette jeune femme t'a mordu le cœur ? Tu n'aurais pas envie de te laisser trouver par une autre Dame à qui offrir ta chasteté, avec ou sans encagement ?
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »

Lochaspan

Bonjour Lance,

Très joli texte.

Bienvenu à toi parmi nous.

Si je te comprends, tu n'as pas encore connu l'expérience de la cage.

Est-ce que tu envisage d'essayer ?

Es tu toujours en contact avec la Demoiselle dont tu parles, ou ce couple qui t'a obligé à être chaste pendant un mois ?

Ce n'est pas simple de trouver sa, son, ses KH mais en homme célibataire ce n'est pas insurmontable non plus.

De plus, tu manis très bien la plume, ce qui n'est pas sans plaire à une personne d'esprit. Je trouve que la CMC, nécessite un minimum d'esprit, de réflexion, dialogue,...

Tu as des atouts à mettre en avant.

Bien à toi.

En te souhaitant de chastes salutations.

Lance

Bonjour,

Mon premier message ici, comme une première fois que l'on oublie jamais. Elle dépend d'autrui pour enclencher la seconde... ou pas.

En avant-première pourtant, j'avais depuis un temps certain, lu avec gourmandise vos messages, aussi pour mieux saisir vos plaisirs volages. Puisque rien ne vaut en réalité l'expérience, j'ai décidé, je me Lance.

Je suis un homme fin et plutôt sexuellement cérébral. Je pense depuis Elle, Mademoiselle qui n'était pas à moi, au contrôle des orgasmes et au lâcher prise des organes, offerts à d'autres qui s'en chargeront, pour ne plus décharger autrement. Et voici comment cela est arrivé :

Juste avant mes 40 ans, j'ai rencontré une fille de 19 ans. Amitié, confidence et patience, écoute sur son statut de soumise en D/s chaste et qui avait besoin de parler. Peu de sites dédiés alors. L'histoire c'est envolée sans trace pour mémoire et pourtant elle en a laissée une dans la mienne : Un feu étrange au dedans et un bouleversement. Une lumière d'intelligence chez elle, une série d'obéissances imagées à son Maître invisible. Affabulation de la jeunesse? Une histoire de fesses? Rien je pense, tant elle était d'une sincérité désarmante. J'ai donc vu ses photos que j'aies encore, des nues discrets qui appellent l'imagination qui se dresse et le reste qui se désespère... de ne plus la revoir. Même en la voyant je me désespérais puisqu'elle devait rester chaste. Et moi aussi, par ricochet. Ma première "Holdeuse" en réalité. Sans clef. Et la revoir aujourd'hui en vain. De toute façon, elle ne serait plus celle de 19 ans. Elle est passée dans ma vie et la mienne a changé, irréversiblement.

Depuis lors, cette chasteté qu'elle s'imposait s'est ancrée en moi et j'ai eu envie d'essayer pour moi. Pour quoi faire au départ, pour mieux la revoir. Du moins je croyais et mieux la désirer. Elle est partie vers sa vie et sans doute aussi, ne m'a-t-elle jamais oublié? Elle est une femme aujourd'hui, qui ne savait pas alors qu'elle était en réalité une Dominante, sans doute une "Keyholdeuse" en puissance. Pour faire faire il faut avoir fait. Avoir compris. Elle savait, elle l'avait fait... rester chaste. Elle m'avait dominé sans le savoir, comme un miroir devant moi, elle était là dans l'essentiel. J'ai eu très envie d'elle. Et moi de penser que j'étais un Alpha. Même devant une fille de 19 ans. Surtout devant elle, j'avais été soumis pour la première fois. Le temps est passé. La sexualité reste accrochée.

J'ai donc pour ce domaine de stricte obéissance, d'abord à soi-même, ce contrôle de la liberté et une discipline nécessaire, une fascination certaine et une petite expérience aussi. Un couple coquin qui m'a imposé une chasteté un mois complet... sans cage. Encore une marque accrochée. On n'oublie jamais sa sexualité. Même enfermé je pense. Vous le savez mieux que moi, Messieurs bien décidés. Oui, ce n'est pas beaucoup un mois. Mais ce fut terrible. Merveilleux! Je mouillais. Je bouillais. Aucune volonté chez moi d'éteindre les envies, juste de les tenir. Et je ne sais pas tout. Vous davantage. Je suis donc là. Pour vous deux.

Et maintenant, j'ai des envies pour cela et plus encore, abandonner toutes prises en confiance totale... parce que la confiance justement est sans doute la vraie clef de la chasteté.