Menu

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Voir les contributions Menu

Messages - PonPon

#1
Citation de: Lochaspan le Juillet 21, 2024, 05:46:36 PMPuis je me permettre de te demander ce que sont des "faproulettes"?

C'est une sorte de jeu de hasard sexuel qui était assez répandu sur 4chan à l'époque, ça fait longtemps que je n'y suis pas allé. Ça se présente sous forme d'une image avec plusieurs nombres à tirer entre 0 et 9, qui déterminent les tâches sexuelles à réaliser. Certaines roulettes vont plus loin et définissent des jeux complets ou scénarios sur plusieurs jours. Le site faproulette.co contient une grosse base, très axée anal, chasteté et sissyfication.

Je n'ai pas montré ça à Madame parce que c'est souvent assez hardcore, mais certaines roulettes peuvent être intéressante à jouer pour pimenter les périodes de chasteté.
#2
Journaux des encagés / Re : Journal de PonPon
Juillet 22, 2024, 12:58:00 AM
Bonjour,

Citation de: RayOfLight le Juillet 19, 2024, 12:09:24 PMEn te lisant, je me suis demandé quel véritable besoin pourrait être satisfait par le fantasme de voir Madame prendre son pied avec un autre.

Je pense qu'il y a deux choses distinctes.
La première est le sentiment d'humiliation et d'impuissance qui irait avec. Je ne sais pas pourquoi, j'aimerais que Madame m'humilie, juste dans l'intimité. C'est certainement pour me donner une forme de contrôle sur ce sentiment que j'ai malheureusement subi pendant l'enfance à l'école. Madame refuse les pratiques "humiliantes", mais s'ouvre aux taquineries verbales, y compris sur la petite taille de mon membre ou sur sa position de supériorité sur moi. Dans mes fantasmes, Madame ferait toutes les choses qu'elle m'a toujours refusé devant moi avec quelqu'un d'autre, offrirait sa virginité anale, et me ferait nettoyer avec la langue après avoir satisfait son amant.
La seconde est que j'aimerais revoir Madame aussi active qu'à nos débuts, avant que le sexe ne devienne un fardeau. On a un gros passif, et une tierce personne pourrait, dans mes fantasmes, redonner un élan sexuel à Madame.

Citation de: RayOfLight le Juillet 19, 2024, 12:09:24 PMPar ailleurs, la crainte de voir Madame être satisfaite par un autre est elle aussi alimentée par un besoin. Sais-tu lequel?

Là-dessus, je pense que c'est surtout une limitation inculquée par notre société. Dans l'absolu, il n'y a pas de mal à se faire du bien avec n'importe qui, tant qu'il n'y a pas de conséquences sur le couple (fécondation, infections, désintérêt pour l'autre, ...). Je serais même gagnant, parce que participer à ses ébats, ça serait faire des choses excitantes ensemble. Pourtant, ça fait grincer des dents. C'est purement déontologique. En abordant la chose avec le bon état d'esprit, je devrais être capable de passer outre cette limitation.

Citation de: Lochaspan le Juillet 21, 2024, 06:35:49 PMAujourd'hui, je ne vais pas l'encourager mais pour Elle, pour qu'Elle découvre l'orgasme vaginal, je lui souhaite.

C'est un peu aussi le fond de ma réflexion. Dans mon cas c'est le contraire, Madame n'a pratiquement que des orgasmes vaginaux pendant la pénétration et j'aimerais qu'elle s'ouvre à de nouvelles choses, et qu'elle soit plus active. Seulement, sans l'excitation d'un début de relation, c'est bien plus confortable de juste se mettre en étoile de mer et me laisser faire le boulot. Une autre personne pourrait peut-être lui faire découvrir toute sa part sexuelle refoulée, que je n'ai pas complètement su lui permettre d'exprimer.

Enfin, tout cela reste de l'ordre du fantasme, et je ne suis pas du tout à l'aise avec l'idée. J'ai juste été troublé que Madame aborde ce sujet et s'en amuse. Il n'y avait très certainement aucune arrière pensée, et c'est mon imaginaire qui a pris le relai.
#3
Journaux des encagés / Re : Journal de RayOfLight
Juillet 21, 2024, 11:46:42 PM
Bonjour RayOfLight,

Excellente nouvelle, les choses avancent bien et ta Dame a l'air, malgré les doutes d'il y a quelques semaines, de commencer à s'amuser de ta chasteté.

Par rapport aux effets de la prolactine, tu veux dire que tu as moins eu envie de dormir et moins de désintérêt pour ta Dame après l'éjaculation ? Possible que l'abstinence prolongée soit une explication, on n'est pas tous égaux là-dessus. Pour ma part à la moindre petite éjaculation il y a tous les effets négatifs même après un mois, mais il me faut au moins 3 éjaculations dans les heures qui suivent pour être vraiment rassasié. C'est le combo perdant.
#4
Keyholders / Re : depuis 1 semaine
Juillet 21, 2024, 11:29:35 PM
Bonjour Madame, et bienvenue sur ce forum.

Nous nous réjouissons d'accueillir une nouvelle Dame, et espérons pouvoir lire des nouvelles de vos avancées dans les mois à venir.
#5
Encagés / Re : depuis 1 semaine
Juillet 21, 2024, 11:17:47 AM
Bonjour Betty,

Il s'agit d'un gros engagement. As-tu profondément envie d'adopter ce style de vie ? As-tu suffisamment confiance en ta chérie pour être sûr qu'il s'agit d'une relation gagnant-gagnante ?
#6
Journaux des encagés / Re : Journal de PonPon
Juillet 19, 2024, 10:36:00 AM
Jour 59

Je voulais partager une petite discussion qui m'a troublé. Je vais paraphraser sous forme de dialogue pour faciliter la lecture.

- Il y a d'autres membres qui ont passé plus d'un an en chasteté ?
- Quelques uns. Certains ont raconté leur histoire, d'autres sont plus discrets mais ce n'est pas si exceptionnel.
- Ça s'est passé comment pour eux après ?
- Chaque situation est unique, donc il n'y a pas de schéma classique. Certains continuent de jouer avec la cage, pour d'autres c'est un style de vie durable. Certains vont jusqu'à la gynarchie, où c'est Madame qui a tous les pouvoirs dans le couple.
- Houla ça ne me plairait pas du tout.
- Je me doute bien. Certaines prennent aussi un amant, et monsieur participe ou pas dans les ébats.
- Toi tu aimerais que je le fasse avec un autre homme ?
- Heu non, enfin je pourrais m'ouvrir à l'idée, mais il faudrait certainement des mois de discussion avant d'avancer.
- Donc toi aller voir ailleurs ça ne te pose pas de problèmes, mais si c'est moi si ?
- Ce n'est pas pareil, pour moi ça serait pour combler un besoin non assouvi, je préférerais qu'on expérimente juste tous les deux dans tous les cas, mais comme tu es fermée à la plupart de mes fantasmes...
- C'est vrai, et ça ne changera pas. Mais je suis étonnée que tu ne veuilles pas que j'aille voir ailleurs, je pensais que ça t'excitait.
- *confus* en réalité c'est un de mes fantasmes, mais je ne suis pas prêt à ça.
- De toute façon je n'ai pas envie d'aller voir ailleurs.

Le fait est que j'ai de plus en plus régulièrement des rêves érotiques mettant en scène Madame dans les bras d'un autre homme. Hier nous étions avec un ami et j'imaginais Madame prendre son pied avec lui. C'était à la fois perturbant, désagréable et excitant. Je ne sais pas trop quoi en penser.

La dernière fois que nous avons eu une discussion qui m'a vraiment perturbé, c'était à propos de la chasteté permanente, ça me paraissait impossible et voilà où j'en suis aujourd'hui...

Ça me paraît quand même peu probable que je devienne cocu, je ne suis pas prêt du tout à ça et je doute fort que Madame en ait envie, mais Elle a encore une fois réussi à semer le trouble dans ma petite tête.
#7
Journaux des encagés / Re : Journal de RayOfLight
Juillet 19, 2024, 09:30:32 AM
Bonjour RayOfLight,

Déjà pratiquement un mois ! Impressionnant, il m'a fallu des années avant de dépasser une semaine, ne serait-ce parce que mon corps ne la supportait pas.

J'ai juste un petit doute par rapport à ce que tu écris :

Citation de: RayOfLight le Juillet 18, 2024, 12:22:52 PMJe pense que ce sera important pour elle, de bien distinguer les moments d'affection, de moments plus "érotiques", même si à terme, la frontière est vite passée.

Chaque couple est unique donc je ne peux parler que de notre expérience par rapport à ça, mais ce qui a le mieux marché pour nous est au contraire de ne plus du tout faire la distinction. Tous les moments sont des moments d'affection, point. Si Madame commence à vouloir plus, alors on dérive vers plus, mais il n'y a plus de moments où le but est l'érotisme, car ça bloque Madame. Je calibre mes caresses pour favoriser l'envie, mais c'est Elle et uniquement Elle qui détermine si ça va plus loin.
#8
Novices / Re : Présentation de LordBrettSinclair
Juillet 19, 2024, 08:45:57 AM
Bonjour Lance,

Consulter un psychologue ou un sexologue n'est jamais une mauvaise démarche, et n'a plus rien de stigmatisant en 2024, bien heureusement. Ce n'est pas miraculeux cependant, et reste une démarche qu'il faut avoir la volonté d'entreprendre pour qu'elle puisse porter ses fruits.

Citation de: Lance le Juillet 18, 2024, 11:43:07 AMEnsuite, que je n'ai pas vu à quelque ligne dans sa présentation une quelconque manifestation d'une souffrance, mais d'une immense frustration. Et ce n'est pas la même chose. Puisque certains déclarent trouver du plaisir dans la frustration.

Pour reprendre une formulation des inconnus : "la mauvaise frustration, le mec on lui refuse du sexe, il est frustré, alors que la bonne frustration, le mec on lui refuse du sexe, il est frustré... mais c'est de la bonne frustration".

Blague à part, pour ma part je ressens une grosse différence entre la "bonne" frustration, celle du déni volontaire, qui est de l'ordre de l'excitation sexuelle constante, comme des préliminaires qui dureraient indéfiniment, et la "mauvaise" frustration, celle du néant, de l'indifférence et du rejet. On utilise le même mot pour parler de choses qui n'ont rien à voir. Un peu comme le mot "orgasme" ou encore "rapport sexuel", qui peuvent désigner des choses très différentes. Quant au plaisir masochiste de la "mauvaise" frustration, si tant est qu'il peut exister, je doute que ça soit le cas ici. Le principal intéressé sera le mieux placé pour en parler.
#9
Bonjour RayOfLight,

J'ai eu le plaisir d'expérimenter le gode ceintures seulement quelques fois, mais ça a à chaque fois été des moments magiques pour moi. Comme le souligne yohannklucem, ça permet de se concentrer sur le plaisir de Madame sans avoir à trop se soucier des questions"mécaniques", ce qui décuple la sensation de plaisir partagé. Ne pas jouir à la fin n'est même pas grave tellement le plaisir de l'orgasme de Madame est partagé.

Dans mon cas il y a malheureusement quelques freins pour en faire une pratique récurrente :
- même en cage avec un gode ceinture, je dois parfois ralentir pour rester bien chaste. Comme notre vision de la chasteté c'est "zéro éjaculation", c'est un petit frein.
- Comme chez enjauladito, Madame est vaginale, elle ne jouit que comme ça, et si Elle arrive à jouir avec un gode ceinture, Elle préfère de loin la chaleur de mon sexe. C'est le plus gros frein.

Cette année, il y a des chances que la pratique devienne récurrente car ça sera son seul moyen de jouir. Ça dépendra donc de son envie.
#10
Discussions générales / Re : Circoncision
Juillet 19, 2024, 07:49:14 AM
Bonjour White-bird,

Ton retour d'expérience sera bienvenu. Je ne suis pas circoncis mais si dans un an je ne suis pas dégouté de la cage et que je reste en chasteté permanente, j'envisage la circoncision et pourquoi pas le prince Albert.
#11
Discussions générales / Re : Coming out.
Juillet 17, 2024, 04:40:54 PM
Bonjour Urban,

Sujet très intéressant, j'avoue que faire mon "coming out" de la chasteté est quelque chose qui m'attire et qui m'effraie. J'aimerais pouvoir en parler librement mais j'ai aussi peur de la réaction des gens. Le sexe reste un tabou dans notre société.
#12
Journaux des encagés / Re : Journal de PonPon
Juillet 17, 2024, 12:05:51 PM
Jour 57

Toujours dans la période difficile, nous avons très peu de contacts physiques et notre sexualité est au point mort. Je suis dans le "lagon bleu" depuis une dizaine de jours, mes ardeurs sont apaisées, je suis serein.

Cette nuit, nous avons eu un réveil en même temps, et Madame m'a autorisé à m'approcher dans son dos et sentir son odeur. Le plaisir est vite monté, et alors que j'étais à quelques secondes d'un orgasme qui s'annonçait très intense, Madame m'a repoussé. J'ai protesté, mais Madame implacable m'a répondu "à toi d'être performant, si tu veux ton orgasme maintenant va le chercher".

S'en sont suivies de longues minutes de frustration très intense, avec une montée comme un orgasme, mais de frustration. Je ne suis pas sûr d'avoir déjà été frustré aussi fort.

Quand les spasmes et les sanglots se sont calmés, j'ai remercié Madame de m'avoir frustré si fort, puis essayé de dormir. Madame m'a avoué que ce n'était pas fait exprès à la base, mais en voyant que j'étais très frustré Elle a voulu enfoncer le clou. Un coup de maître.

Avec ce petit épisode, je suis remonté pour rester complètement chaste encore un certain temps avant notre prochain contact physique.
#13
Bonjour Pipounglam,

Pour ma part je ne dirais pas que je suis soumis aux femmes, mais j'aime jouer, et j'ai découvert l'aspect soumission et chasteté avec des faproulettes. J'ai fait des scénarios pour jouer tout seul, puis j'ai voulu continuer une fois en couple. Les scénarios de soumission ont l'avantage de pouvoir facilement s'imaginer en étant seul.

Je suis un grand timide, mais pas particulièrement soumis. J'aime être à la merci de Madame, mais l'inverse me plairait tout autant, tant qu'on joue.
#14
Encagés / Re : Presentation de Urban
Juillet 17, 2024, 09:11:59 AM
Bonjour Urban,

Si elle aime déjà les jeux sensuels en cage, il y a de bonnes chances que ça aille plus loin quand elle découvrira les changements de comportement liés au port de la cage.

Et si elle aime les pénétrations longues, vous serez tous les deux gagnants à utiliser un gode ceinture ou une gaine, comme vous comptez l'essayer.

La suite s'annonce belle !
#15
Citation de: enjauladito le Juillet 13, 2024, 09:57:06 PMLe petit appendice fait son job. Il est l'émanation directe du gène égoïste (cf. Richard Dawkins https://en.m.wikipedia.org/wiki/Gene-centered_view_of_evolution )

Intéressant cette théorie, je ne connaissais pas.

Citation de: enjauladito le Juillet 13, 2024, 09:45:19 PMDe mon côté, pour avoir essayé plusieurs approches y compris avec vibro, stimulation anale et autres, pas moyen d'aboutir à quoi que ce soit d'éjaculatoire

Ça m'a toujours fasciné à quel point on n'est pas tous égaux par rapport à notre petit bout. Ça a toujours été un concept abstrait pour moi de devoir être stimulé pour avoir une érection, ou même simplement de ne pas avoir envie. C'est pareil pour la cage, c'est tellement un effort pour moi de retenir les orgasmes spontanés sur certaines périodes que j'imagine mal ne pas pouvoir éjaculer dedans.

Ce petit appendice rend fou, assurément.
#16
Journaux des encagés / Re : Journal de RayOfLight
Juillet 11, 2024, 07:55:08 AM
Bonjour RayOfLight,

Citation de: RayOfLight le Juillet 10, 2024, 10:17:43 PMMon épouse est donc autant que moi concernée par la sexualité au sein de notre couple. Prétendre  l'inverse ne serait pas très cohérent. Si d'aventure je cherchais à satisfaire seul mes propres besoins, une des options possible serait d'avoir des rapports avec d'autres femmes (ce que je ne ferai pas par ailleurs).
Mais dans cette éventualité, soudainement, elle serait concernée?
Il faudra choisir entre etre concernée dans les deux cas où ne pas être concernée dans les deux cas également.

C'est un point intéressant, as-tu essayé de présenter les choses de cette manière à Madame ?

On fait souvent l'amalgame entre sexe et romantisme, donc je doute que l'argument puisse être bien reçu, mais ça peut peut-être au moins créer une réflexion.
#17
Bonjour Lance,

Pour ma part impossible de rester chaste sans cage, le simple contact des draps devient source d'orgasme au bout de quelques jours.
#18
Journaux des encagés / Re : Journal de RayOfLight
Juillet 08, 2024, 10:43:25 PM
J'avais bien compris ta difficulté, et c'est le sens de mon premier point. Les autres sont juste des pistes qui m'ont aidé à avancer et pourront peut-être t'être utiles. J'ai pris la même remarque à la figure un certain nombre de fois, pendant plusieurs années. "Tu essaies de me faire jouer à ton jeu, mais il ne s'agit que de ton plaisir", "moi je suis bien comme ça, c'est toi qui as un problème avec le sexe", etc... C'est insultant quand on se décarcasse et donne de notre personne dans l'intérêt du couple, et que notre intention est détournée et passe pour "encore un nouveau stratagème pour obtenir du sexe", ou une lubie passagère pour prendre du plaisir aux dépens de l'autre. C'est d'autant plus frustrant quand l'autre ne fait rien pour résoudre le problème parce qu'il n'y a pas de problème à ses yeux. Après tout, "le sexe ce n'est pas un besoin vital", n'est-ce pas ?

Par contre, moi qui croyais avoir été patient pendant les quelques années de disette, et encore même pas au niveau zéro loin de là... 25 ans c'est énorme, c'est presque mon âge ! C'est un sacré chantier de raviver une flamme éteinte depuis si longtemps ! Y a-t-il eu un déclencheur à ton initiative ?

Bon courage, tu as tout mon soutien !
#19
Journaux des encagés / Re : Journal de RayOfLight
Juillet 08, 2024, 02:12:10 PM
Bonjour RayOfLight,

Je connais trop bien la situation dans laquelle tu te trouves, pour y avoir stagné pendant plusieurs années. Voici ce que j'ai appris pour ma part, à mettre en relief avec ta propre situation:

1/ Madame ne montrera probablement pas un intérêt pour le jeu avant longtemps, elle ne se remettra probablement pas en question et sous-estimera probablement tes difficultés.

Toi, tu as un BESOIN non assouvi qui te rappelle à longueur de journée que la situation n'est pas tenable. Elle, tous ses besoins sont satisfaits et elle ne peut pas imaginer ce que tu traverses même en faisant un effort d'empathie, parce que dans la même situation tout va bien de son côté. Pour Elle il est évident que le problème vient de ton côté. Tu souffres, pas Elle, CQFD. Sauf qu'un couple qui dure, ce n'est pas juste deux personnes qui s'aiment magiquement, c'est une relation entre trois entités qui doivent cohabiter, chacun des conjoints et le couple lui-même, où chacun a sa part de responsabilité (et ça ne concerne pas que le sexe). Cela est mêlé au fait que du dire même des sexologues, la sexualité de couple n'a RIEN de naturel. Même en thérapie de couple ce message n'a pas réussi à passer pour nous. Il a fallu (et il faut toujours) faire des efforts considérables pour compenser cette mauvaise compréhension.

2/ La patience est cruciale.

Même quand j'avais l'impression d'avancer, le moindre signe d'impatience de ma part entraînait une régression. Les choses ont vraiment commencé à avancer quand j'ai fait mon premier défi de un an, pour leurrer mon cerveau et lui faire reporter la responsabilité sur moi-même plutôt que sur Madame. S'en est suivi que Madame a pu profiter des effets de bord positifs sans avoir à gérer le reste, et ça a débloqué une envie de participer un peu.

3/ Tes envies ne seront peut-être jamais assouvies.

Si vous arrivez à avancer, vous aurez l'opportunité de construire une nouvelle sexualité ensemble, mais elle ne correspondra peut-être pas à ce que tu espérais en te lançant dans l'aventure. Ça pourrait être mieux en certains points, et moins bien en d'autres.

4/ Le problème n'est pas QUE sexuel.

La sexualité de couple est importante, et si son absence est cause de souffrance pour l'une des deux parties, alors le couple a un problème. La question à se poser est "qu'est ce que je préserve en faisant une concession sur le sexe ?".

C'est quelques points importants que j'ai retenus de mon expérience et mes thérapies. Je n'ai aucune légitimité pour les affirmer comme des vérités absolues, c'est juste un partage très subjectif d'une situation qui a l'air similaire.

Quelques questions en vrac:
- Y a-t-il des moments où Madame a un peu envie ?
- Quelle est la plus longue durée que vous ayez passé sans rapport intime ?
- Êtes-vous proches physiquement hors sexe (câlins, etc...) ?

Courage !
#20
Journaux des encagés / Re : Journal de PonPon
Juillet 07, 2024, 11:35:42 PM
Bonjour RayOfLight (attention pavé),

Avant toute chose:
Citation de: RayOfLight le Juillet 07, 2024, 12:19:48 PMJ'ai parlé de moi dans ton journal, j'en suis désolé, mais je suis tellement impressionné par tes capacités à gérer ta chasteté, que je me suis permis cet égarement.

Toute contribution / comparaison / discussion / mise en perspective est la bienvenue ici. Je suis assez paumé, et chaque interaction m'apporte de la matière pour prendre du recul. Quant à ma capacité à gérer ma chasteté, ça ne s'est pas construit en un jour, et ce n'est pas encore au niveau que je voudrais. Certains vivent en chasteté permanente et sont totalement épanouis. Ce n'est malheureusement pas mon cas, c'est seulement le meilleur compromis que j'ai trouvé pour le moment, un stratagème pour transformer la moindre étincelle en feu d'artifice sans oppresser Madame.

Si ça peut te rassurer, j'ai découvert la chasteté environ un an avant de rencontrer Madame, et jusqu'à environ 3 ans de vie commune c'était quasiment inenvisageable pour moi de rester enfermé plus de quelques jours. Le sujet de la cage de chasteté est assez vite venu parce que notre période "lune de miel" a duré environ 6 mois, et ensuite brutalement Elle n'a plus voulu de sexe. Comme j'étais inexpérimenté sur les relations sexuelles, avec de forts besoins, inexpérimenté sur la chasteté et inexpérimenté sur les enjeux d'un couple, j'ai tout fait de travers et ça a été compliqué d'avancer. Le début de mon journal correspond à mes premiers "vrais" pas dans la chasteté.

Avant d'envisager la chasteté, chaque refus de Madame était très mal vécu. Après, c'est les périodes sans stimulation qui ont été compliquées, et à force de travail sur moi-même je commence à trouver mon plaisir autrement que par des comportements sexuels de la part de Madame. Cela n'est possible que par des encagements longs, pendant lesquels je suis en permanence en sorte de "transe", la fameuse "ivresse de la chasteté".

La chasteté a un effet remarquable sur ma relation, je suis meilleur en tous points pour Madame quand je suis chaste, ça me donne littéralement du plaisir sexuel de lui faire plaisir avec des massages et des petites attentions. On est tous les deux gagnants, alors on en est assez vite arrivés à envisager la chasteté permanente (c'est même Madame qui m'a mis face à ça), puis finalement à l'appliquer. Cette évolution, loin d'être un fleuve tranquille, est relatée dans mon journal.

Pour autant, ça reste un exercice terriblement difficile pour moi, d'autant plus que je dois lutter contre les orgasmes spontanés. Au bout de 1 ou 2 jours je commence à être sévèrement en manque, et la deuxième semaine est infernale. Quand je dis que c'est à se cogner la tête contre les murs et que je pleure régulièrement ce ne sont pas des paroles en l'air. Après 15-20 jours ça devient plus simple, il y a juste de temps en temps des périodes de quelques jours très difficiles, toutes les 2-3 semaines à peu près. Je n'ai pas parfaitement géré la dernière. Si j'évite les orgasmes en cage, c'est d'abord parce que Madame considère qu'un orgasme est un orgasme, en cage ou non, et aussi parce que comme Elle me le rappelle : "si il y a un orgasme il faudra recommencer toute la période difficile du début".

Citation de: RayOfLight le Juillet 07, 2024, 12:19:48 PMSais-tu ce qui dérange tant ton épouse dans le fait que aimes te travestir? Peut-être que elle aussi a un chemin à parcourir dans l'acceptation... et peut-être que la chasteté peut l'aider dans ce chemin?

Madame a une éducation catholique stricte, où le sexe est tabou. Elle est très fermée d'esprit sur le sujet, n'a aucun fantasme et ne s'est même jamais masturbée. Elle est toujours persuadée que le sexe est quelque chose de spontané, et bien souvent quand on a un rapport classique c'est sous la couette en gardant un pull. Ça fait bien longtemps que je n'ai pas vu sa vulve de près. Elle déteste la transpiration et tous les fluides corporels. Si Elle m'avait montré ça dès le début je ne serais certainement pas resté, mais au contraire au début c'était 2 à 4 fois par jour pendant des heures, avec des pratiques un peu diverses (rien de fou, mais il y avait du potentiel), amenées par Elle, qu'elle a progressivement retirées de son répertoire à mesure que son corps changeait (acné, dépression, grossesse, accouchement et j'en passe). Moi j'étais novice, alors c'était fou. Je me raccroche toujours à cette période, probablement définitivement perdue.

Sachant cela, il est assez simple de comprendre pourquoi le travestissement et le libertinage sont des perversions pour Elle. Les discours inclusifs c'est bien, mais pour les autres.

Alors pourquoi je reste ? Ça ferait un autre gros pavé. En deux mots, 5 ans de thérapie plus tard, je ne sais toujours pas exactement pourquoi je suis si attaché malgré la souffrance que ça me cause.

Citation de: RayOfLight le Juillet 07, 2024, 12:19:48 PMTe concernant, qu'est-ce qui t'attire dans le fait d'avoir des activités sexuelles avec un homme? C'est de te sentir plus femme? Ou est-ce plutôt le souhait de renoncer à tout ce que représente la masculinité?

Ce qui m'attire dans le fait d'avoir des activités sexuelles avec un homme, ça n'a rien à voir avec la féminité. Juste ça me fait envie, ça m'excite, je ne saurais pas le décrire. Et en mettant de côté mes mensonges à moi-même pour coller à la société, ça a toujours été le cas. J'ai fantasmé sur des camarades de classe, garçons et filles, dès la primaire. Certains se moquaient de moi en m'appelant "bi" au collège alors que rien de tout ça n'était conscient. Certains le font par soumission, d'autre pour mettre un coup symbolique à leur masculinité, moi ça serait juste parce que j'en ai envie au fond de moi (sans mauvais jeu de mots).