Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - ElleM-A

Pages: 1
1
Journaux des encagés / Re : ElleM-A
« le: avril 23, 2021, 01:40:55 pm »
Disparu ? Assurément pas. Que du contraire. Je cherche désespérément le temps physique et psychique de ci-dessous poster les problèmes rencontrés et joies multiples décuplées. Mais que voulez vous. Quoi qu’il en soit, si un temps il me faudra pour relater ces prémices, un temps bien plus long ils seront à votre lecture. Point donc d’impatience juvénile s’il vous plait. Ou... est ce justement cette impatience que cherche à contenir ces barreaux de roses ?

Fraternellement,

E.

2
Journaux des encagés / Re : Journal de plescave
« le: avril 10, 2021, 04:09:27 pm »
Bonjour,

Que voici de beaux messages que les vôtres. Cette cage, emprise de votre femme sur vous, est aussi symbole d'amour. Je me réjouis de vos succès et vous transmets tous mes encouragements pour les périodes de doutes.

Fraternellement,

Y.

3
Journaux des encagés / ElleM-A
« le: avril 09, 2021, 11:29:39 am »
Bien le bonjour et bienvenu dans ce nouveau journal.

Nous, ma Belle et son modeste, vous avons rencontrés en 2016, lors de nos premiers essais. D'autres ont suivi en 2017. Des déceptions, des déconvenues. D'autres moments forts et merveilleux. La vie et nous sommes cinq ans plus tard. Depuis, l'eau a emporté les ponts presque, et d'autres ont été érigés de la main de l'homme. Notre union, par ailleurs, a bien failli ne plus être. D'aventures en aventures, nous sommes là cependant, après avoir suivi une carte dont seuls les points importants semblent avoir été dessinés.

J'ai lu, ici même, il y a quelques années, en conseils donnés à ma femme : "laissez-le ruer, et bientôt, c'est lui qui viendra vous supplier de l'encager".

C'est exactement dans cette démarche que je m'avance, aujourd'hui. C'est ici un sujet dont elle s'est quelque peu désintéressée. Je vais donc humblement essayer de raviver son intérêt et lui marquer mon Amour indéfectible, en espérant qu'elle oublie virages et embardées pour mieux s'élancer à nouveau.

Ma jolie cage j'ai enfilé ce matin donc. N'attendez pas de nouvelles quotidiennes. Mais j'espère de tout cœur contribuer activement à ce forum de sorte à clamer le grand bonheur que c'est d'être ainsi attaché à ma Douce et Belle.

Ce qui est certains, c'est qu'au delà des problématiques physiques liées au port de cette cage (douleurs et petites blessures), je me sens, moi, nettement mieux ainsi. Je me sens proche d'elle. Je me sens, toujours éperdument, avec elle. De son côté, elle me dit à l'instant qu'elle se sent sur la rive. Je vais donc la ramener à notre barquette et attention, à nous l'Atlantique !

4
Keyholders / Re : Re : Présentation Alma&Yakou
« le: août 05, 2016, 06:16:10 pm »

Comment avez-vous trouvé la vôtre ?


C’est une épopée qu’il vous sied ? C’est une odyssée que vous aurez.

A cette lointaine époque, ténébreuse et oubliée, je naviguais fièrement mon demi-navire bien au-delà des mers connues. Je ne craignais aucun monstre ni tourbillons tant ils n’auraient pu qu’adoucir un quotidien désolé. Je naviguais fièrement ai-je dit. Avez-vous, vous aussi, constaté comme l’on ne peut que prendre en affection ce qui nous saigne ? Je l’avais ma fierté de mon demi-bâteau, et c’est sans voile que je le menais cogner sa proue aux mil dangers. C’est à la rame que je le poussais loin des jours. C’est au canon que j’envoyais messages porter quelques nouvelles de ce que je restais. Je fréquentais les dunes, cachées après l’eau. Et c’est à la dérive que je me concevais.

Saviez-vous que les pirates ont inventé la sécurité sociale ? Bon. Mais où va-t-il ? Il va qu’il se dirige au terme d’une pêche miraculeuse dépenser son écu dans quelques ports communiste. Trotsky on y chante. Tue le ski on y beugle. Et un feu follet se moque bien d’arythmique. A demi, effrayé, pour la première fois. Pointe des pieds. Ballets et entrechats. Qui c’est ? Je ne l’entends pas. Où ? Je l’aperçois, à peine, donner l’obole à qui n’appartient rien. Je susurre. Elle respire, pour sûr. Mais est-ce possible ? Espiègle, elle sourit d’avoir trouvé celui qui l’aimerait la nuit. Chaleureuse, elle m’encouragea à quitter navire et là, nager jusqu’ailleurs. Je protégeais des poissons que je n’avais pas mangé et la menait aux quatre vagues. Si parfois elle éprouvait quelques lassitudes, je la divertissais de quelques charmes taquins. Et c’est ainsi que vint demain. Mille demains à vrai dire.

Si je m’étais trouvé, j’ai réalisé ce que j’avais débusqué et construit un palais pour la chauffer. Je l’ai dessiné pour le moins.

Si je l’avais aperçue, je l’ai menée là où elle se devinait.

Et ma reine. Nous mène. Là. Où.

5
Keyholders / Re : Re : Présentation Alma&Yakou
« le: juillet 29, 2016, 09:14:36 pm »
Dame Reine,

Bien entendu, qu'elle en est honorée. Bien entendu qu'elle juge gré d'utiliser chacune de mes petites capacités et bien entendu, qu'elle entend bien à ce que le beau du Rhin passe montagne et jusqu'à Rome encore annonce son A-Elle. En volant encore, assurément. Mais c'est que voyez-vous, je suis timide. Ne me dites pas qui je suis, je le sais. Ne me dites pas qui je ne suis pas, je le regrette. Ne me dites rien qui m'enchante, j'en ai peur. Je discute, palabre et diverge, mais dites-moi ce qui vous enchante, et pour votre plus grand bonheur je le chanterai. Je suis fier étendard de ma belle, mais préfère laisser le vent me porter là où la montrer.

Du drapeau, que retient-on ? La couleur ou le blason ?

Terrible ? Etre remarqué par une Reine pour son talent ?
Allons donc... c'est une chance, à saisir sans attendre, et votre Dame en sera fort aise, car lorsque vous brillez, c'est à elle que vous faites honneur.

ReineRouge (encourageante)

6
Keyholders / Re : Re : Présentation Alma&Yakou
« le: juillet 11, 2016, 05:02:43 pm »
Oh...
Es-tu Rimbaud, Verlaine, ou Mallarmé ?
Sur le forum un Poète est né...
Quel bonheur de te lire, nouveau Cagé,
Une Reine tu as charmée...

ReineRouge

Majesté,

Je n'ai de Rimbaud que la deuxième syllabe. Verlaine, tel ElleM-A, aurait assurément dû se retrouver enfermé. Mallarmé... Non. Simplement pas. D'autres peut-être.

Que voilà ensuite une terrible nouvelle ! Charmer je n'oserais ! Divertir, si cela m'est assigné par ma belle, je m'efforcerai.

Merci cependant pour le compliment. Je tâcherai de m'en montrer digne lors de mes prochaines interventions.

7
Keyholders / Re : Présentation Alma&Yakou
« le: juillet 08, 2016, 06:03:46 pm »
Mesdames, Messieurs,

Je suis ElleM-A, fidèle esclave, fidèle et esclave d'AlmaMater. Ma lueur m'a intimé l'ordre de faire achat il y a quelques jours. Lui obéir me prit trois minutes, ce qui n'est rien à côté des années de ... qui vont suivre. (Les trois petits points sont là pour marquer un adjectif qui, s'il existe, m'échappe encore. Cette subtile esquisse de nous, battements érayés par nos angoisses. Peut-être l'âme finalement, rejoint le physique et le mental.)

Je redoutais particulièrement le premier contact. Malheureusement, j'en eus bien raison. De savoir ce nouvel appendice (il en prolonge l'âme, pour le moins et justement) m'attendant docilement depuis 13h27, sans bruit peut-être, mais sans mesure certainement, mon ancien ne put rien montrer d'autre qu'une présence de désespéré.

Ce fut donc ce que je ressens comme un échec. Malgré une douche, malgré des glaçons et leurs douleurs, malgré mes pensées que j'envoyais se balader là d'où rien ne sort grandi, il ne nous fut pas possible de me restreindre de prime abord.

J'offre donc mon amour à AlmaMater qui, usant de toute son indulgence, m'a laissé faire preuve de ma vilénie frénétiquement, sans retenue, me laissant exprimer toute ma bave, afin que nous puissions profiter du calme après la tempête.

Ce ne fut cependant toujours pas chose facile. Mais ma volonté est grande. Encagé je fus, et serai.

Suite à cette libération, je me suis laissé vivre nu. Presque. Elle m'a laissé pour la soirée. ElleM-A laissé pour la soirée.

Pour faire comprendre à ce moi ancien à quel point il a perdu la partie, j'ai passé la soirée, calmement dirigé, à chercher chaque brin d'excitation de sorte à le provoquer. Je me suis montré tel qu'enfin réalisé, esclave humilié. J'ai appuyé l'image en demandant à mon anus de remplir la fonction femelle, outillé de jouets bien ridicules. J'ai montré cet ancien lié, se dandinant sur des mats. J'ai supplié la misère ridicule de m'accepter en son antre afin d'offrir ElleM-A à Alma.

Encore une fois, j'ai perdu. A son retour, je ne pus que ramper à ses pieds. Implorer. Promettre meilleur. Pleine de bonté, voyant probablement mon nez s'allonger, elle m'a accueilli. Elle m'a laissé ruminer mon être. Très rapidement. Car je suis ainsi.

Je serai meilleur. Plus grand plus fort. Plus a tes pieds. Je lècherai les chemins devant toi, les tiens et ceux que tu ignores. Je te laisserai les avoir et les prendre chacun.

Devant vous, Mesdames et Messieurs, je me présente tel : ElleM-A, précoce et esclave d'AlmaMater, à qui je rend tout ce qui m'est donné.

NB : Yakou est mon nom d'ailleurs, là où j'explique ma belle condition dont elle me fait don en s'accordant les faveurs d'autrui. Pour ce noble lieux-ci, les hasards de la création de nom mon suggéré de m'aféoder.

Pages: 1