Forums > Trucs & astuces

soucis de débutant

(1/6) > >>

GentilMax:
Bonsoir,

j'ai voulu attendre un peu avant d'exposer mes soucis... je suis tout nouveau après tout.
J'ai feuilleté les topics au titre se rapprochant de mes problématiques, et trouvé une astuce qui a amélioré l'une d'entre elle, merci.

J'ai d'abord voulu exposer mon problème dans le topic des douleurs nocturnes (astuces pour le confort la nuit), et me suis dit que ce n'était pas le plus poli à faire que de squatter les pages d'un autre, d'un autre côté je me dit bien que mes petits désagréments ne valaient peut être pas d'encombrer le forum d'un énième topic sur un sujet redondant.

Alors, squatter le topic d'un autre, ou en créer un énième... j'ai pris ma décision.

Je suis en relation sensualo-amicale avec quelqu'un depuis plus de cinq ans (je n'ai pas la mémoire des chiffres et suis donc vague dès qu'il faut les exposer), et depuis quelques années nous jouons avec une cage de chasteté (l'actuelle est une MSemis, mais j'ai surtout porté des cages en fer).

Mais le port de la cage n'a jamais été au delà des quelques heures de  nos rendez vous. Et nous n'en utilisions pas à chaque fois.

Aujourd'hui, il aimerait me voir encagé sur des périodes très prolongées, sept jours sur sept. L'idée, comme communèment pour beaucoup de gens ici, et d'en venir à me la faire porter de façon permanente.

Alors je m'exerce depuis maintenant peu à porter ma cage toute la journée.
Ca a d'abord été un effort car l'anneau me faisais mal, aussi je l'ai raboté moi même au couteau et limé pour lisser les traces de la lame. L'anneau élargi, cela allait mieux même s'il m'a fallu renouveler  l'opération pour l'élargir encore un peu.

J'ai porté la cage un peu moins d'une demi journée minimum entre deux rabotages.

Je porte beaucoup de caleçons et j'ai mis un boxer pour voir si ça irait mieux, effectivement, cela va mieux, maintenant, je peux la porter la journée plus ou moins confortablement mais : il me faut déplacer un l'anneau vers le haut, puis le bas, car l'anneau irrite ma peau après un trop long contact.

Lorsque je regarde la marque de la dite irritation, je la trouve ridicule : elle est presque invisible... pourtant, la douleur est bien là quand je ne change pas l'anneau de place en le soulevant ou l'abaissant d'un petit centimètre.

Ce qui m'amène à mon second problème : la nuit.
Je me réveille en général entre trois et quatre heures passées, incapable de trouver une position qui m'apaise et toujours malaisé du scrotum. J'ai lu que le fait d'aller uriner pouvait soulager tout ça, mais ça ne prend pas avec moi.
Lorsque je veux déplacer l'anneau durant la nuit, cela ne change rien, quelque soit la place que j'accorde alors à celui ci, il "brûle" encore ma peau, bien plus fort qu'en journée ou je peux le déplacer dès que survient l'inconfort.
Impossible alors de me rendormir, je retire donc l'engin pour finir ma nuit.

Je ne suis pas un hercules capable d'endurer mille et uns tourments, je ne vais pas mentir, je ne suis pas très endurant vis à vis de la douleur (je pense à vous l'écrire car j'imagine que la question pourrait venir), pourtant, certaines peuvent parfois m'électriser... au début de nos jeux en cages de plastique, ma verge grossissait trop et avait fini par légèrement séparer l'étui de ma cage en deux et mon gland allait se pincer dans le petit écart crée par mon érection, qui disparaissait naturellement, puis revenait pour le même résultat.
Voilà pour signifier que ce n'est pas parce que je suis trop douillet que je ne garde pas la cage la nuit.

Mon scrotum me brûle donc, bien qu'il ne porte que des marques infimes quand je retire la cage.

Je me suis moi même trouvé d'éventuelles causes à tout cela :
- même en ayant lissé l'intérieur de l'anneau, peut être mon rabotage est il responsable de la persistance de la douleur (car je n'ai pas posé de vernis par dessus... je pensais le faire une fois l'anneau à la bonne largeur) ?
- j'ai un sommeil agité naturellement, apnée du sommeil et je me "déplace" dans mon lit, peut être sont ce mes mouvements nocturnes qui maltraitent le scrotum ?
- devrais je rester sans la cage un ou deux jours et nuits pour laisser mon scrotum se remettre ? (J'aimerai rendre les clés de la cage pour le 14 février, d'où ma perspicacité à passer chaque nuit dans la cage rabotée du jour même, une nouvelle fois... j'ai très envie d'être prêt à temps...)

J'ai l'impression de m'exposer aux problèmes du mois de skyrock...

Alors, dites moi docteur romano, que faire ???  :(
 
 
 
 
PS : je porte à nouveau la cage aujourd'hui pour tester la nouvelle largeur de l'anneau après un nouveau rabotage de celui ci... peut être mon problème sera t'il réglé après ce nouvel arrangement, je ne sais pas.

Titou:
Hello Max,

Je pense que tu devrais changer de cage...

- Holly trainer plastique, certains l'apprécient ici

- Métal,  anneau aux bords ronds, et pas trop longue.

Un peu de crème nivéa (pas trop) les premiers jours si besoin.

Ne pas chercher à endurer la douleur, résoudre le problème.

Chastement.

jeanphilppes:

--- Citation de: GentilMax le février 05, 2021, 10:25:09 pm ---Bonsoir,

j'ai voulu attendre un peu avant d'exposer mes soucis... je suis tout nouveau après tout.
J'ai feuilleté les topics au titre se rapprochant de mes problématiques, et trouvé une astuce qui a amélioré l'une d'entre elle, merci.

J'ai d'abord voulu exposer mon problème dans le topic des douleurs nocturnes (astuces pour le confort la nuit), et me suis dit que ce n'était pas le plus poli à faire que de squatter les pages d'un autre, d'un autre côté je me dit bien que mes petits désagréments ne valaient peut être pas d'encombrer le forum d'un énième topic sur un sujet redondant.

Alors, squatter le topic d'un autre, ou en créer un énième... j'ai pris ma décision.

Je suis en relation sensualo-amicale avec quelqu'un depuis plus de cinq ans (je n'ai pas la mémoire des chiffres et suis donc vague dès qu'il faut les exposer), et depuis quelques années nous jouons avec une cage de chasteté (l'actuelle est une MSemis, mais j'ai surtout porté des cages en fer).

Mais le port de la cage n'a jamais été au delà des quelques heures de  nos rendez vous. Et nous n'en utilisions pas à chaque fois.

Aujourd'hui, il aimerait me voir encagé sur des périodes très prolongées, sept jours sur sept. L'idée, comme communèment pour beaucoup de gens ici, et d'en venir à me la faire porter de façon permanente.

Alors je m'exerce depuis maintenant peu à porter ma cage toute la journée.
Ca a d'abord été un effort car l'anneau me faisais mal, aussi je l'ai raboté moi même au couteau et limé pour lisser les traces de la lame. L'anneau élargi, cela allait mieux même s'il m'a fallu renouveler  l'opération pour l'élargir encore un peu.

J'ai porté la cage un peu moins d'une demi journée minimum entre deux rabotages.

Je porte beaucoup de caleçons et j'ai mis un boxer pour voir si ça irait mieux, effectivement, cela va mieux, maintenant, je peux la porter la journée plus ou moins confortablement mais : il me faut déplacer un l'anneau vers le haut, puis le bas, car l'anneau irrite ma peau après un trop long contact.

Lorsque je regarde la marque de la dite irritation, je la trouve ridicule : elle est presque invisible... pourtant, la douleur est bien là quand je ne change pas l'anneau de place en le soulevant ou l'abaissant d'un petit centimètre.

Ce qui m'amène à mon second problème : la nuit.
Je me réveille en général entre trois et quatre heures passées, incapable de trouver une position qui m'apaise et toujours malaisé du scrotum. J'ai lu que le fait d'aller uriner pouvait soulager tout ça, mais ça ne prend pas avec moi.
Lorsque je veux déplacer l'anneau durant la nuit, cela ne change rien, quelque soit la place que j'accorde alors à celui ci, il "brûle" encore ma peau, bien plus fort qu'en journée ou je peux le déplacer dès que survient l'inconfort.
Impossible alors de me rendormir, je retire donc l'engin pour finir ma nuit.

Je ne suis pas un hercules capable d'endurer mille et uns tourments, je ne vais pas mentir, je ne suis pas très endurant vis à vis de la douleur (je pense à vous l'écrire car j'imagine que la question pourrait venir), pourtant, certaines peuvent parfois m'électriser... au début de nos jeux en cages de plastique, ma verge grossissait trop et avait fini par légèrement séparer l'étui de ma cage en deux et mon gland allait se pincer dans le petit écart crée par mon érection, qui disparaissait naturellement, puis revenait pour le même résultat.
Voilà pour signifier que ce n'est pas parce que je suis trop douillet que je ne garde pas la cage la nuit.

Mon scrotum me brûle donc, bien qu'il ne porte que des marques infimes quand je retire la cage.

Je me suis moi même trouvé d'éventuelles causes à tout cela :
- même en ayant lissé l'intérieur de l'anneau, peut être mon rabotage est il responsable de la persistance de la douleur (car je n'ai pas posé de vernis par dessus... je pensais le faire une fois l'anneau à la bonne largeur) ?
- j'ai un sommeil agité naturellement, apnée du sommeil et je me "déplace" dans mon lit, peut être sont ce mes mouvements nocturnes qui maltraitent le scrotum ?
- devrais je rester sans la cage un ou deux jours et nuits pour laisser mon scrotum se remettre ? (J'aimerai rendre les clés de la cage pour le 14 février, d'où ma perspicacité à passer chaque nuit dans la cage rabotée du jour même, une nouvelle fois... j'ai très envie d'être prêt à temps...)

J'ai l'impression de m'exposer aux problèmes du mois de skyrock...

Alors, dites moi docteur romano, que faire ???  :(
 
 
 
 
PS : je porte à nouveau la cage aujourd'hui pour tester la nouvelle largeur de l'anneau après un nouveau rabotage de celui ci... peut être mon problème sera t'il réglé après ce nouvel arrangement, je ne sais pas.

--- Fin de citation ---


Il y a plusieurs problème dans ton ressenti :

Si tu es habitué de façon quotienne à porter une cage en acier, tu devrais pouvoir supporter celle ci, mais :
- as tu pensé a :
1) Allergie au produits
2) un anneau trop large et trop lâche irrite systématiquement le scrotum (mauvais maintien)
3) L'ergonomie des anneaux que tu portes, peut être non adapté :
- Anneau circulaire
- Anneau Ovale  (orientation de l'ovalisation Horizontale ou verticale)
4) la douleur et lié au frottement : hydratation régulière d ela peau, ne pas attendre d'avoir mal, a chaque fois que cela commence
- Anneau inadapté (forme)
- Mauvaise taille d'anneau (diamètre)
- Mauvaise ergonomie
5) Le rabotage = "Mauvaise idée"
- Toute modification de la surface engendre des aspérités, irrégularités et entailles à profil vif non visible à l'œil et pouvant générer des blessures et rendre la morphologie de l'anneau inadapté à toute utilisation.

Pour être sur, revenir à l'ancienne et regarder les différence entre les deux pour changer de cage.
L'anneau doit être bien maintenu et surtout ne doit pas bouger ou bouger à son strict nécessaire sans plus, au début cela peut occasionner une certaine gêne.
Pour cela tu peut commencer avec une juste au dessus pour commencer à supporter la cage, hydrater de façon régulière le scrotum et réduire la taille dès que possible de l'anneau, sinon cette sensation de brulure persistera et l'hydratation devra être continuelle.
soit patient et ta/ton KH aussi, il faut savoir prendre le temps (adaptation) pour que cela dure dans le temps (24/24-7/7)

GIGI:
Bonjour, Gentimax,
Je viens de lire ton post et tu sembles en plein désarroi : désireux de porter une cage sans avoir trouvé celle qui te convient .
Tous les acteurs de ce forum te le confirmerons, trouver la cage idéale demande de tâtonner, de rechercher, d'expérimenter différents modèles .
Titou et Jeanphilippes t'on donné quelques conseils pertinents et je me permet d'y ajouter les miens .
Je ne connais pas la cage dont tu disposes, mais, à mon avis, tu devrais repartir de zéro .
Les sites de vente par correspondance en proposent un grand nombre, de taille et de formes différentes à tous les prix .
Tu devrais commencer par des un modèle basique :
La CB 6000 en polycarbonate, vendue en général avec plusieurs anneaux de tailles et de longueur de tubes différents .
Sur le site holy trainer, une page te conseille pour mesurer ton scrotum et choisir l'anneau qui te conviendra parfaitement, ainsi que la taille de la cage qui s'adaptera parfaitement à ton anatomie .
Sur ce dernier point, attention a ne pas tomber dans l'excès : la cage doit être courte , certes, pour contraindre l'objet qu'elle contient à rester sage, mais pas exagérement trop courte comme on en vois quelquefois .
Dans ce cas le sexe est recroquevillé, tassé, comprimé, et le canal urinaire peut être tordu ou pincé ce qui empêche la miction normale . Gênant, mais aussi dangereux pour la santé à long terme .
Les problèmes de tiraillement sont en général, dûs à une toison pubienne trop exubérante, il convient alors d'en supprimer tout ou partie suivant tes goûts . Rasage ? Épilation ?? A toi de choisir !
Les pincements résultent souvent d'une pause hâtive de l'anneau : un petit pli de peau se forme et devient gênant, voir douloureux, surtout si l'anneau est trop petit .
Voilà, a l'issue de ces tâtonnements , tu devrais trouver la cage qui te conviendra parfaitement et que tu pourras porter 24 h sur 24 et 7 jours sur 7, pour ton plus grand bonheur et celui de ton chéri.
Bonne recherche, et viens nous tenir au courant de tes progrès .
Bonne journée .

Bonobos:
Bonjour.

Comme dit plus haut il faut hydrater et essayer plusieurs taille d’anneaux... 1mm de plus ou moins et c’est le jour et la nuit...Utilises une crème qui reste grasse dans le temps. Je trouve que la nivea pénêtre trop vite. Personnellement,  j’utilise une noisette de bonne vielle vaseline qui permet à la peau de ne pas trop tirer toute la nuit.


Bon courage

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique