Journal de Denis

Démarré par Margotdenis, Janvier 16, 2018, 10:14:45 AM

0 Membres et 7 Invités sur ce sujet

Mr25_Encagé

Bonjour Denis,

Une libération a bien t-elle eu lieu ?

Margotdenis

Jour #1738

Bonjour à  Toutes et tous, je profite de quelques jours de détente pour mettre à  jour mon journal et revenir sur ma dernière libération accordée par Margot.

Ma dernière libération remonte au vendredi 10 juillet. Après une longue et intense semaine passée au bureau, je rentre au domicile en fin de journée. Margot mʼaccueille dans le salon dans une tenue très sexy, vêtue dʼune lingerie fine, de bas nylon transparent noir et dʼescarpins noir vernis à  talons aiguilles.

Margot se déplace dans lʼappartement et me tourne autour en faisant raisonner Ses talons aiguilles sur le carrelage à  chacun de Ses pas. Je ne quitte pas Ses jambes et Ses fesses couvertes dʼune culotte porte-jarretelles des yeux. Je suis totalement subjugué par la beauté et lʼérotisme que dégage Margot à  cet instant. A la surprise et lʼenvoûtement, Margot ajoute encore lʼexcitation en me caressant avec Ses jambes gainées de nylons.

Après un dîner en Amoureux, Margot me laisse comprendre que jʼaurais droit à  une libération le soir même, pour me récompenser des soixante-dix jours passés en cage et de mon comportement. Margot juge bon de (re)préciser, comme à  chacune de mes libérations, que je serais soulagé mais privé dʼorgasme.

Margot est confortablement installé sur le canapé. Je suis nu, à  genoux, à  Ses pieds, les yeux pleins dʼadmiration pour ma Femme. Margot me permet de baiser Ses pieds, en remontant délicatement jusquʼà  Ses chevilles, le long de Ses jambes jusquʼen haut de Ses cuisses. Jʼhonore de mes caresses et baisers le corps de Madame. Elle mʼinvite entre Ses cuisses pour recevoir les caresses de ma bouche et de mes doigts, avant de jouir à  plusieurs reprises.

Margot me donne lʼordre de La suivre à  quatre pattes jusquʼà  la chambre, puis mʼallonger dos sur le lit. Elle revient quelques instants plus tard avec quelques accessoires. Une bande rubber-tape pour immobiliser mes bras, en attachant mes poignets le long de mes cuisses. Une cagoule intégrale pour couvrir le visage. Me voilà , privé de mouvement ainsi que de la vue. Instantanément chaque mouvement, chaque bruit, provoque une excitation cérébrale indescriptible.

Je sens les doigts de Margot sʼapprocher de mon sexe. Elle tient mes testicules dans une main, et déverrouille la cage de lʼautre. Margot retire très délicatement le tube de ma cage, et me mʼordonne de ne pas éjaculer. A cet instant, mon excitation est déjà  à  son comble, et je suis à  deux doigts de me vider honteusement sans avoir eu le temps de bander. Margot caresse délicatement mon petit pénis pour me faire bander. Chacun de ses mouvements peut me faire éjaculer prématurément. Margot arrête la masturbation quelques instants, avant de reprendre, puis stop à  nouveau ainsi de suite dans une séquence de stop-and-go qui me semble interminable.

Margot admire mon sexe raide. Je suis comme submergé par le plaisir qui mʼenvahit. Et soudain, Margot me griffe le sexe avec Ses ongles, et me donne de petites tapes sur les testicules. Le plaisir se mélange à  la sensation de « douleur » presque agréable… Alors Margot me prend dans sa main pour me masturber très rapidement, arrête, puis reprend la masturbation pour me ruiner très rapidement. Je me vide, totalement frustré, sans aucun attouchement. Ma véritable jouissance est entièrement cérébrale.

Mais déjà , il est temps de retourner en cage. A ce jour, je suis toujours encagé pour une nouvelle période de deux mois.

D.

#chasteté #keyholder #orgasme ruiné
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Le Jouet

Bonjour Dénis,
Merci pour ce récit très agréable à  lire
Hâte de suivre tes récits et félicitation à  vous deux
Le Jouet de Madame

Mr25_Encagé

Bonjour Denis,

Félicitations de ne pas avoir éjaculer trop vite...
Je ne suis pas sur de pouvoir faire aussi bien que toi...   


Titou

Citation de: margotdenis le Août 03, 2020, 11:02:33 PM
Jour #1738

Mais déjà , il est temps de retourner en cage. A ce jour, je suis toujours encagé pour une nouvelle période

Hé bien !

Pour moi pas "d'itinéraire bis", je retournerai direct en cage dès notre retour pour garder le cap, il me faudra patienter pour déguster le plat de fruits de mer tant convoité dans mes rêves  ;D ;D

Chastement, cage ou non.

TITOU

Margotdenis

Jour #1742

Aujourd'hui journée détente et visite d'un monument Historique en famille.

Ce matin, avant de partir, Margot me fait signe discrètement pendant que les enfants ne sont pas la pièce : "Approche, enlève-moi ma petite culotte!". Je m'exécute sans un mot.

Je suis en cage depuis 29 jours, et Margot joue avec mon excitation en me taquinant chaque jour un peu plus, pour captiver mon attention sur Elle-seule.

Madame n'accepte plus que je regarde trop les Femmes dans la rue ou au bord de la piscine... Margot me rapelle que je lui appartient en montrant sa clé.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Mr25_Encagé

Citation de: margotdenis le Août 07, 2020, 02:36:06 PM
Jour #1742

Aujourd'hui journée détente et visite d'un monument Historique en famille.

Ce matin, avant de partir, Margot me fait signe discrètement pendant que les enfants ne sont pas la pièce : "Approche, enlève-moi ma petite culotte!". Je m'exécute sans un mot.

Je suis en cage depuis 29 jours, et Margot joue avec mon excitation en me taquinant chaque jour un peu plus, pour captiver mon attention sur Elle-seule.

Madame n'accepte plus que je regarde trop les Femmes dans la rue ou au bord de la piscine... Margot me rapelle que je lui appartient en montrant sa clé.

D.

Les vacances se passent pour le mieux on dirait...

Margotdenis

Jour 1744

Les journées sont chaudes, étouffantes et éprouvantes pour les corps. Avec la fatigue, les esprits aussi s'échauffent...

Après 4 semaines sans reproche, Margot m'a infligé sans détour +7 jours de chasteté, et la manucure/pédicure de Madame, pour mon agacement inutile.

Margot agit ainsi avec amour, pour le bien-être de notre couple.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Margotdenis

Jour #1748

Nous avons rejoins des amis sur leur lieu de vacance, pour la journée. Margot a fièrement gardée sa clé autour du cou, tombant négligemment dans le creux du décolleté de sa robe d'été. Elle porte aussi une petite clé à  sa cheville gauche. Nos amis n'ont pas posé de question au sujet de cette clé ; la plupart des personnes n'y portent sans doute aucune attention particulière? Les signes distinctifs sont nombreux : bijoux, tatouages, piercing. Alors, une clé en pendentif reste un signe distinctif quelconque parmi les autres.

Nous avons tous profité d'une baignade en eau libre, en rivière. Je garde un très beau souvenir de cette après-midi, marqué par la présence de deux jeunes Femmes venues se baigner seins nus. On aurait dit deux Belles Naà¯ades apparues comme par enchantement, offrant aux regards, leurs petits seins magnifiques en forme de poire. L'instant était simplement beau et érotique.

Sur le chemin du retour, et encore maintenant, je ne peux pas oublier la beauté de cet instant. Je ne peux pas m'empêcher de croire que les Demoiselles cherchait le regards des hommes, pour tester leur pouvoir de séduction...

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

enjauladito

Citation de: margotdenis le Août 07, 2020, 02:36:06 PM
Jour #1742
...Madame n'accepte plus que je regarde trop les Femmes dans la rue ou au bord de la piscine... Margot me rapelle que je lui appartiens...

Adorables à  lire sont tes recensions, qui témoignent combien lʼenfermement prolongé dont Dame Margot te fait bénéficier est à  la fois justifié, et à  la fois aiguise ton regard et ta jubilation face à  la féminine beauté. Lʼébullition de ces vacances te restera inoubliable !
Enjauladito
« El pàjaro enjaulado encontra su libertad en la mirada de su Reina »

Margotdenis

@enjauladito,
Merci pour ton commentaire. Je ne sais pas toujours comment décrire, ce que je ressens au quotidien. Je suis ravis si j'arrive à  faire passer mes sensations de façon la plus sincère.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Margotdenis

Jour #1752

Il y a des jours où les choses ne se passent pas comme prévues. Je vous passe les détails d'ordre privé et sans importance dans ce journal. Toujours est-il que nous sommes en voiture, je conduis en contenant mon agacement, tandis que Madame est passagère à  mes cotés.

Margot porte une longue robe d'été très fluide. Madame me regarde fixement comme pour attirer mon attention, avec un petit sourire au coin des lèvres. Margot glisse lentement ses mains sous sa robe, pour faire glisser sous mes yeux sa petite culotte de dentelle jusqu'à  ses chevilles. Puis Elle retire entièrement sa petite culotte qu'elle tient dans le creux de sa main pour me la mettre sous mon nez en me donnant l'ordre de sentir son odeur : "J'espère que cela va te détendre un peu, mon chéri. Reste concentré sur la route."

Rester concentré sur la route. A coté de moi, Margot écarte Ses jambes et remonte sa robe jusqu'en haut des cuisses, pour laisser apparaître son pubis d'une beauté Divine. Margot de donne Ses doigts à  sucer, puis commence à  se caresser lentement. Les premiers gémissements de plaisir se font entendre.

Margot continue de se masturber pendant que je conduis. Madame me fait comprendre qu'Elle très envie de mes doigts, là , maintenant, tout de suite. Je m'exécute et fait glisser ma main droite du levier de vitesse vers Ses cuisses chaudes et humides. Mon doigt pénètre Sa vulve toute excité, mouillé de plaisir. Les yeux rivés sur la route, je baise ma Femme de mes doigts.

Margot saisie alors ma main : "Stop!". Madame m'ordonne de remettre mes deux mains sur le volant. Ma petite bite enfermée dans sa minuscule petite cage, ne peux pas bander, et la pression sur les barreaux fait très vite retomber l'envie de bander.

Cette séance de teasing dans la voiture est une première. Mais je constate que Margot a adopté certains codes de la Femme "Hotwife" en ne portant plus, par exemple, de petite culotte à  de nombreuses occasions. Elle semble prendre énormément de plaisir à  cela. Je suis fiers de voir ma Femme être de plus en plus libre dans sa sexualité.

D.

Post-scriptum : il est formellement interdit et dangereux d'avoir un tel comportement en voiture.

#chasteté #tease&denial #keyholder
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

lesamours

Bonjour a vous deux,
Margot a réalisé là  un teasing d'une extrême puissance. Denis cette image a du te poursuivre pendant de très longues heures  ;D
J'adore cette sensation lorsque qu'une femme nous retourne le cerveau en quelques secondes.
Bravo
Ps et bravo pour les belles photos que vous nous partagez.

Margotdenis

Jour #1763

Mercredi soir, en rentrant du bureau, Margot m'a accueillie avec un grand sourire, les yeux qui brillent, dans une tenue très sexy. Je me dit que Madame à  l'intention de me taquiner.

Je me rapproche de Madame en souhaitant l'enlacer amoureusement, et poser mes mains sur Ses hanches puis descendre lentement en direction de Ses fesses... STOP

Margot me regarde droit dans les yeux, et m'annonce sans détour que je dois dorénavant demander SA permission... pour avoir le droit de carresser Son corps de Reine. Je dois répondre "Oui, Madame" et embrasser ses pieds.

OMG! Je ne l'ai pas vue venir. Mais je fais confiance à  Madame pour prendre les bonnes décisions pour notre couple.

J espère seulement me souvenir de la règle, qui n'est pas simple à  respecter : oublier tous les anciens réflexes.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Margotdenis

Jour #1772

Après avoir instauré, il y a quelques jours, une règle qui m'impose de demander l'autorisation à  Madame, pour avoir la permission de toucher tout ou partie de Son corps de Femme, Margot a officialisé la semaine dernière, à  l'occasion de notre anniversaire de mariage, une nouvelle règle qui m'interdit définitivement tout rapport sexuel avec pénétration.

Depuis de très longs mois déjà , nous avions abandonné l'idée d'avoir des rapports avec pénétration, sans que cela soit réellement inscrit et "officialisé" dans notre couple. La décision finale prise par Margot et son annonce mettent les choses au clair. Sa décision prise est j'en suis certain irrévocable. Il n'y a plus de sous-entendu, et je sais à  quoi m'en tenir.

En revanche, pour me signifier Sa satisfaction de me voir changer de comportement, Margot m'a accordé une libération hier soir. L'ambiance était calme et sensuelle. Madame m'a offert un très bon massage sur l'ensemble du corps, ce qui a eu pour effet de me détendre totalement.

Margot me demande de rester allongé sur le dos, dans une position la plus décontractée possible. Elle m'ordonne de me concentrer sur Sa clé suspendue autour de son cou, pendant qu'elle murmure des mots dans le but de me placé dans une sorte d'hypnose.

Je me sens totalement détendu, et me laisse bercer par Ses murmures et son souffle léger. Je ferme les yeux pour  mieux me concentrer sur les sensations de bien-être. Margot pose le décor d'une scène érotique, dans laquelle des hommes et des femmes s'abandonnent au plaisir. Je ne sais pas combien de temps a duré cette séance d'hypnose, je me souviens uniquement d'avoir ressentis une forme de plaisir cérébrale intense. Je me souviens avoir gémis.

Margot affirme qu'Elle n'a eu aucune caresse, ni attouchement, sur mon sexe. Je ne me souviens pas avoir éjaculé. Je n'ai pas souvenir non plus d'aucune sensation sexuelle, ni érection, ni éjaculation. Pourtant, Margot a vue ma semence couler dans un long flot continu le long de mon sexe.

Cette première expérience d'orgasme ruiné sous hypnose est très troublante. Je me sens totalement sous le contrôle de Madame. Je m'abandonne à  Elle. Margot tenait beaucoup a tenter cette expérience. Me voilà  donc vidangé de ma semence. Il déjà  temps pour moi de remettre ma cage.

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Anton

Témoignage très intéressant. Merci.

Margotdenis

Merci à  toi Anton de ton intérêt pour ce témoignage.
Je ne doute pas que Margot aura plaisir à  renouveler cette expérience et se perfectionner.
Seule Margot décidera de ce qui se passera à  la fin du mois dʼoctobre...

D.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Mr25_Encagé

Bonjour Denis,

Je me pose une question :
"Margot a officialisé la semaine dernière, à  l'occasion de notre anniversaire de mariage, une nouvelle règle qui m'interdit définitivement tout rapport sexuel avec pénétration."

Est ce uniquement avec toi la suppression de pénétration ?   

Margotdenis

Bonjour Mr25,

Cette nouvelle règle décidée par Madame, ne fait que "officialiser" une situation déjà  existante depuis de nombreux mois. En effet, le dernière fois que jʼai pu avoir un rapport avec pénétration, ce que lʼon appelle communément "un rapport sexuel" remonte à  presque 18 mois (ndlr: enfin je crois). Comme à  chaque fois, j ai souvenir que le rapport nʼa pas duré bien longtemps, à  peine le temps de la pénétration.

Nous vivons une sexualité de couple très épanouis depuis que la pénétration nʼest plus une obligation. La chasteté est pour moi un soulagement, et une libération sexuelle. Notre sexualité est même beaucoup plus épanouis que auparavant. Je suis (enfin!) capable de faire jouir Madame par les carresses, les cunnilingus, et pénétration digitale. C est un plaisir immense de voir jouir Margot, de lʼentendre gémir puis exploser de plaisir sous ma langue, sur mes doigts, ou sur un gode.

Lorsque Madame a lʼ envie dʼêtre pénétrée, jʼai alors la chance de le faire avec le gode-ceinture. Madame décide Elle seule de sa sexualité et de Ses envies, selon Son propre rythme et Ses désirs sexuels. Madame est libre de jouir sur un vrai sexe "viril" si Elle le souhaite. Mon rôle de mari encagé est désormais de rechercher des amants pour satisfaire les pulsions sexuelles de Madame...

D.

PS\ "il nʼy a pas de Femme frigides. Il nʼy a que des hommes maladroits.", Boris Vian.
Nous sommes un couple ordinaire, sauf que... Madame contrôle la sexualité de son mari.

Mr25_Encagé

Citation de: margotdenis le Septembre 21, 2020, 10:10:49 PM
Bonjour Mr25,

Cette nouvelle règle décidée par Madame, ne fait que "officialiser" une situation déjà  existante depuis de nombreux mois. En effet, le dernière fois que jʼai pu avoir un rapport avec pénétration, ce que lʼon appelle communément "un rapport sexuel" remonte à  presque 18 mois (ndlr: enfin je crois). Comme à  chaque fois, j ai souvenir que le rapport nʼa pas duré bien longtemps, à  peine le temps de la pénétration.

Nous vivons une sexualité de couple très épanouis depuis que la pénétration nʼest plus une obligation. La chasteté est pour moi un soulagement, et une libération sexuelle. Notre sexualité est même beaucoup plus épanouis que auparavant. Je suis (enfin!) capable de faire jouir Madame par les carresses, les cunnilingus, et pénétration digitale. C est un plaisir immense de voir jouir Margot, de lʼentendre gémir puis exploser de plaisir sous ma langue, sur mes doigts, ou sur un gode.

Lorsque Madame a lʼ envie dʼêtre pénétrée, jʼai alors la chance de le faire avec le gode-ceinture. Madame décide Elle seule de sa sexualité et de Ses envies, selon Son propre rythme et Ses désirs sexuels. Madame est libre de jouir sur un vrai sexe "viril" si Elle le souhaite. Mon rôle de mari encagé est désormais de rechercher des amants pour satisfaire les pulsions sexuelles de Madame...

D.

PS\ "il nʼy a pas de Femme frigides. Il nʼy a que des hommes maladroits.", Boris Vian.

Bonjour Denis,

Merci de ta réponse...
Nous nous retrouvons pleinement dans ton explication, depuis l'intromission de la CMC dans notre couple, l'acte sexuel par "pénétration" par mon sexe n'est plus une fin en soit... aucune obligation.
En effet le plaisir de Madame avant tout... et j'éprouve tellement de sensations à  la faire, voir et entendre jouir avec mes doigts et ma langue sans aller à  autre chose que nous sommes en phase totale dorénavant.